jeudi 16 mai 2019

CÔTES LEVÉES AU BARBECUE (2)



Cela fait un petit moment que je vous ai présenté une  recette de "nonosses" comme se plaisent à le dire certaines de mes collègues blogueuses hihi. Cette fois, j'ai trouvé ici. J'ai fait quelques changements et ajustements, et préféré une cuisson au four, mais l'été, sur le barbecue, ces côtes seront extra. Elles sont bien collantes et très tendres. Tout à fait délicieuses!


Ingrédients : pour 4 portions

- 2 kg de côtes levées de dos
- 3 tasses (750 ml) d'eau (mis 2 tasses/500 ml)
- 1 tasse (250 ml) de jus d'orange (mis 2 tasses/500 ml)

Sauce

- ½ tasse (125 ml) de ketchup
- ¼ tasse (60 ml) de vinaigre au choix (balsamique pour moi)
- 2 c. à soupe (30 ml) de sirop d'érable (3 c. à soupe/45 ml pour moi)
- 1 c. à soupe (15 ml) de sauce soya
- ¼ tasse (60 ml) d'eau (2 c. à soupe/30 ml pour moi)
- 1 c. à soupe (15 ml) de moutarde préparée
- 1 gousse d'ail, émincée (3 gousses d’ail au presse-ail)
- Sel, poivre au goût


Préparation :

1. Retirer la membrane sous les côtes levées et couper en sections.

2. Dans une casserole, mélanger l'eau et le jus d'orange. Porter à ébullition.

3. Débuter la cuisson des côtes de dos en les faisant mijoter dans ce mélange pendant 45 minutes (1 heure pour moi).

4. Retirer les côtes du liquide et égoutter. Les disposer dans un grand plat allant au four

5. Dans un bol, préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients.




6. Réserver un peu de sauce pour badigeonner durant la cuisson, et enduire les côtes du reste. Si désiré, faire mariner quelques heures ou jusqu’à 12 heures.

7. Faire griller sur le barbecue environ 15 minutes de chaque côté.

8. Badigeonner les côtes levées à deux reprises durant la cuisson.

Note : si vous préférez une cuisson au four (ce que j’ai fait), faire cuire à 350 °F (180 °C) durant 35-40 minutes; retourner les côtes à la moitié de la cuisson et badigeonner avec la sauce réservée; badigeonner de nouveau si nécessaire durant la cuisson.

Source : déclinaison Métro



IMPRIMER LA RECETTE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez votre trace...