mercredi 29 juin 2022

BOUQUETS D'ASPERGES AU BALSAMIQUE


Les asperges du Québec étaient encore à bon prix récemment, et j'en ai profité une autre fois.  Cette dernière recette dénichée ici est toute en simplicité et m'a plu immédiatement. Pour le caramel balsamique, plutôt que le miel pour sa préparation, j'ai opté pour le sirop d'érable. J'ai fait de plus petits bouquets que ceux suggérés. Avec une demi-tranche de bacon par paquets d'asperges, c'était plus facile à rouler. Prévoyez donc au moins une tranche de bacon de plus si vous faites comme moi. La combinaison asperges, bacon, et balsamique à l'érable est fantastique. Un délice!



Ingrédients : 

- 1½ lb (680 g) d'asperges parées 
- Huile d'olive 
- Sel et poivre 
- 4 tranches de bacon, coupées en 2 
- ½ tasse (125 ml) de vinaigre balsamique 
- 1 c. à soupe (15 ml) de miel (sirop d’érable


Préparation : 

1. Préchauffer le four à 425 ºF et (218 ºC) tapisser une plaque de cuisson avec du papier parchemin. 

2. Placer les asperges sur la plaque et arroser avec de l'huile d'olive. Saler et poivrer généreusement. Rouler les asperges sur la plaque pour les enrober uniformément. 

3. Séparer les asperges en groupes de 5 (4 pour moi//si vous faites comme moi, prévoyez au moins 1 tranche supplémentaire de bacon). 



4. Envelopper le centre de chaque paquet avec une bande de bacon. 

5. Cuire au four pendant environ 20 minutes. 

6. Dans une petite casserole, mélanger le vinaigre balsamique et le miel (sirop d’érable). Cuire le mélange à feu moyen-vif pendant 5 à 10 minutes. Laisser refroidir légèrement et verser sur les asperges cuites. 

Source : déclinaison Ma fourchette

IMPRIMER LA RECETTE

lundi 27 juin 2022

POTAGE AUX CAROTTES, POMMES ET CARI


La soupe est encore au rendez-vous chez moi, et malgré la chaleur qui s'est installée. Faut dire que j'ai cuisiné cette soupe pendant la période qu'il faisait un peu plus frais. C'est chez Isabelle où j'ai puisé mon inspiration pour préparer ce délicieux potage. Allez-y mollo en début de cuisson pour ajouter la poudre de cari, quitte à en ajouter un peu plus vers la fin. Cela donne du caractère au potage, mais si on en met trop, cela peut prendre toute la place.  Je n'ai pas jugé bon d'ajouter de lait en finale. La texture me semblait tout à fait correcte, mais si vous trouvez nécessaire, n'hésitez surtout pas. Le potage est légèrement sucré par la pomme et les carottes. J''aime vraiment beaucoup! J'ai simplement garni d'un peu de persil plat au service,  mais ce pourrait être une autre herbe aussi. Isabelle y avait intégré du fromage. Ce pourrait être une garniture intéressante à présenter au service. Allez-y selon votre inspiration du moment. Ce potage est excellent, parfumé et bien relevé.



Ingrédients : 

- 5 grosses carottes, épluchées et tranchées en dés 
- 1 pomme de terre, épluchée et tranchée en dés 
- 1 oignon haché 
- ½ tasse (42 g) de poireau haché 
- 2 grosses gousses d’ail, hachées finement 
- 2 pommes rouges, pelées, les cœurs retirés, et coupées en morceaux 
- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive 
- 1 feuille de laurier 
- 2-3 petites tiges de thym régulier ou de thym citron, effeuillées 
- 1 – 1 ½ c. à thé (5-7.5 ml) de poudre de cari (selon que vous aimiez ± épicé) 
- 5 tasses (1.25 L ) de bouillon de poulet 
- 3 à 4 c. à soupe de lait 3.25% (si désiré/ dans mon cas, pas mis) 
- Sel et poivre au goût 
- Herbes salées au goût (facultatif)



Préparation : 

1. Faire revenir l’oignon et le poireau dans l’huile d’olive durant quelques minutes pour les ramollir. 

2. Ajouter les carottes et l’ail haché et poursuivre la cuisson durant une minute. 

3. Ajouter la poudre de cari, le sel et le poivre et mélanger. Cuire encore 1-2 minutes. 

4. Ajouter le bouillon, la pomme de terre, les pommes, la feuille de laurier et le thym citron. Porter à ébullition, mijoter 15-20 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Retirer la feuille de laurier. 



5. Passer la préparation au bras mélangeur ou au robot culinaire. 

6. Ajouter si nécessaire du lait pour obtenir la consistance désirée. 

7. Rectifier l’assaisonnement et ajouter les herbes salées si désiré. 

8. Servir. 

Source : déclinaison d’une recette de La ménagère débutante (plus disponible) vu chez « Le palais gourmand »


jeudi 23 juin 2022

GELÉE DE RHUBARBE


Je n'en suis pas à mes premières armes avec la gelée, et quand j'ai vu cette gelée de rhubarbe ici, je me suis dit que ce pouvait être fort intéressant à présenter dans mes sacs gourmands du temps des fêtes. J'ai fait une "petite" recette parce que j'avais peu de rhubarbe, mais si vous en avez en quantité, vous pouvez facilement doubler, La préparation est simple et je n'ai eu aucune embûche. Il me restait un "ptit" fond de marmite de gelée bien prise à vous montrer, ce qui m'a aussi permis d'y goûter. Le goût caractéristique de la rhubarbe y est bien présent, avec son côté acidulé bien balancé par le sucre. Sur une rôtie le matin au déjeuner avec du fromage, ce sera le bonheur total. Une belle réussite!



Ingrédients : 

- 2.5 lb (1.133 kg) de rhubarbe en morceaux de 1 po (2,5cm) 
- 3 ½ tasses de sucre 
- 1 sachet (170 ml de pectine liquide



Préparation: 

1. Broyer la rhubarbe dans un robot culinaire. Couvrir un bol avec un filtre, fait à partir de 4 couches d’étamine. Placer la rhubarbe sur le filtre et couvrir avec les côtés de l’étamine, en laissant de l’espace entre le filtre et le fond du bol. Laisser reposer pendant 30 minutes (1 heure pour moi) ou jusqu’à l’obtention d’environ 1 ¾ tasses (430 ml) de jus de rhubarbe. 

2. Verser le liquide dans une casserole et ajouter le sucre. 

3. Porter la préparation à ébullition à feu vif et surveiller constamment (pour éviter les débordements) en mélangeant régulièrement. 



4. Ajouter la pectine de fruits liquide; porter la préparation à ébullition. Faire bouillir pendant 1 minute, en continuant de mélanger. Enlever la casserole de la chaleur: laisser reposer pendant quelques minutes. 

5. Écumer. Avec une louche, versez soigneusement le mélange chaud dans des pots chauds et stérilisés, en laissant un espace d’environ ¼ po (5 mm) du bord. Enlever les bulles d’air et essuyer les bords. Centrer puis visser du bout des doigts le couvercle sur les pots (ne pas serrer). 

6. Placer les pots dans une grande marmite d’eau, en s’assurant que les pots soient entièrement couverts par l’eau. Emmener la préparation à ébullition et laisser mijoter pendant 10 minutes. 

7. Retirer du feu, ôter le couvercle et laisser reposer 5 minutes. 



8. Enlever les pots de la marmite, les déposer sur un linge et laisser reposer 24 heures sans les bouger. 

9. Vérifier les sceaux d’étanchéité et ranger les pots dans un endroit frais et sombre. 

Rendement : 4 pots de 250 ml 

Source : Sélection.ca


mardi 21 juin 2022

MUFFINS AUX CAROTTES, CHÈVRE ET NOIX DE GRENOBLE


Ça fait une éternité que j'ai cuisiné des muffins salés.  Quand j'ai vu cette recette ici, j'ai été immédiatement séduite par le fait que ces petits cakes salés, parce que c'en est, contiennent du fromage de chèvre. Bon! Je vous l'accorde, le fromage n'est pas donné, mais on peut se permettre  un petit plaisir de temps à autre. Mais sinon, vous pourriez choisir un fromage semi-ferme plus abordable que le Paillot de chèvre qui est suggéré. Ce pourrait même être à à la rigueur un fromage de lait de vache si vous préférez. L'important est qu'il soit bien goûteux.  Si vous décidez d'utiliser le fromage suggéré, sachez que des bûches de 200 g, ça n'existe pas à ce que je sache. En épicerie, j'ai vu des bûches de 125 g. Il semble qu'on en fasse aussi de 300 g mais je n'ai jamais vu. 

J'ai fait quelques ajouts qui me semblaient essentiels comme un peu d'oignon et choisi les olives Kalamata qui sont plus goûteuses que les régulières. J'ai substitué les pignons qui sont inabordables depuis un bon moment par des noix de Grenoble. J'ai pensé par après que des graines de tournesol ou encore de citrouille auraient pu aussi faire le travail. J'avais fait tout récemment mon beurre de fleurs de ciboulette, et il me restait quelques fleurs. Autant les utiliser dans la préparation! Si vous avez, cela parfumera agréablement vos muffins, mais pas grave si vous n'avez pas. 

Pour la dégustation, consommez préférablement chaud ou tiède. La saveur de ces petits cakes sera à son meilleur. Les muffins sont super moelleux, très goûteux et bien parfumés. Avec une soupe, c'est du bonheur mais dégusté seulement avec un peu de beurre, ce l'est tout autant. En passant, avec du beurre de fleurs de ciboulette, c'est totalement décadent.  Un très gros coup de cœur!



Ingrédients : pour 14 muffins 

- 2 carottes râpées 
- 1 bûche de fromage de chèvre de 200 g (de type Paillot), coupée en cubes (vous aurez besoin d’une bûchette de 300 g ou de 2 de 125 g/sinon un fromage à pâte semi-ferme de votre choix
- 2 c. à soupe (14 g) de noix de pin (mis des noix de Grenoble hachées/16 g
- 2 c. à soupe (30 ml) de tomates séchées émincées 
- 10 olives noires dénoyautées et émincées (mis 12 Kalamata
- 2 c. à soupe (30 ml) d’oignon haché finement (mon ajout) 
- 1 c. à soupe (15 ml) de thym haché (thym citron pour moi
- 1 c. soupe (15 ml) de basilic haché 
- 2 petites fleurs de ciboulette effeuillées (mon ajout/facultatif) 
- 2 tasses (280 g) de farine tout usage 
- 2 c. à soupe (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique) 
- 6 œufs 
- 2/3 de tasse (168 g) de yogourt nature (j’avais du yogourt de type grec à 0%
- ¼ tasse (60 ml) d’huile d’olive 
- 1 pincée de cumin 
- Sel et poivre au goût



Préparation : 

1. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C). 

2. Beurrer les cavités du moule à muffins moyens ou les garnir de moules en papier. 

3. Dans un bol moyen, mélanger les carottes avec le fromage, les noix de pin, les tomates séchées, les olives, l’oignon et les herbes. Réserver. 

4. Dans un grand bol, mélanger la farine avec la poudre à pâte. 

5. Dans un troisième bol moyen, battre les œufs avec le yogourt, l’huile, le cumin et l’assaisonnement. 




6. En remuant, ajouter peu à peu ce mélange liquide aux ingrédients secs. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. 

7. Incorporer délicatement le mélange de carottes et de fromage. 

8. Répartir la préparation dans les moules. 

9. Faire cuire au four de 20 à 30 minutes (27 minutes pour moi), jusqu’à ce que la lame d’un couteau insérée au centre d’un muffin en ressorte propre. 




10. Laisser refroidir 10 minutes sur une grille avant de démouler. 

Note : se congèle 

Suggestion : au meilleur consommé chaud ou tiède 

Source : déclinaison d’une recette Les recettes de Caty


lundi 20 juin 2022

RIZ AUX CHAMPIGNONS



J'avais un fond de contenant de champignons séchés qui traînait dans une armoire depuis un certain temps, et je me disais qu'il faudrait bien que je l'utilise. J'ai pensé que dans un riz, ce serait parfait. Avec la réhydratation des champignons, j'obtiendrais un bouillon particulièrement savoureux qui parfumerait avantageusement le riz, et c'est ce que j'ai fait. J'ai choisi le riz basmati pour faire mon plat, mais vous pouvez prendre le riz qui vous convient. La  recette  qui m'a inspirée demande un peu plus de liquide qu'un simple riz blanc. Et le temps de cuisson peut varier selon le type de riz que vous aurez choisi. Vous aurez peut-être à ajouter un peu plus de liquide que prévu. Si tout le bouillon des champignons a été passé, un peu de bouillon de poulet ou simplement de l'eau fera l'affaire. J'ai utilisé du sel de champignons pour assaisonner. Je l'avais et m'en suis servie. Je me disais que cela accentuerait le bon goût de champignons, mais si vous n'avez pas, ce n'est pas une catastrophe hihi. Ce riz est particulièrement goûteux, et surtout pas banal. Il accompagnera avec bonheur du poulet rôti ou bien une grillade. Un délice!





Ingrédients : pour 4 portions 

- 1 tasse (190 g) de riz basmati bien rincé et égoutté (si vous utilisez le Uncle Ben’s, ce ne sera pas nécessaire) ou un autre riz de votre choix
- 1/3 tasse (20 g) de champignons séchés émiettés (j’avais des cèpes, mais vous pouvez utiliser une autre variété) 
- 2 ¼ tasses (560 ml) d’eau bouillante 
- *Bouillon de poulet (ou de l’eau) 
- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive 
- 1 oignon haché 
- 1 gousse d’ail haché 
- 8 champignons de Paris émincés 
- Sel de champignons (facultatif/sinon du sel régulier) et poivre 
- Ciboulette au goût pour la garniture



Préparation : 

1. Disposer dans bol moyen l’eau bouillante et les champignons séchés. Laisser les champignons se réhydrater une bonne vingtaine de minutes. Filtrer. Réserver les champignons réhydratés, et mesurer la quantité de bouillon obtenu. Réserver au chaud 

*Note : vous aurez besoin de 2 ¼ tasses (560 ml) de liquide pour la cuisson du riz. Si vous n’avez pas la quantité nécessaire après la filtration, comblez la différence avec du bouillon de poulet, ou de l’eau. Prévoir un peu plus au cas où vous manquiez de liquide en cours de cuisson. 

2. Dans une casserole, faire chauffer l’huile d’olive à feu moyen. Y faire revenir l’oignon et les champignons de Paris pendant quelques minutes. 




3. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson durant une minute en mélangeant régulièrement. 

4. Verser le bouillon de champignons chaud et le riz. Saler et poivrer. Mélanger et porter à ébullition. Couvrir, baisser le feu et laisser mijoter le temps prescrit sur l’emballage du riz. 

5. Lorsque cuit, ajouter les champignons séchés réhydratés et mélanger. 




6. Garnir de ciboulette ciselée et servir. 

Variante : si vous préférez utiliser un autre type de riz qui exige davantage de temps de cuisson, vous devrez aussi prévoir davantage de liquide, soit environ ½ tasse (125 ml) de plus 

Source : inspiré par 5 Ingrédients 15 minutes


jeudi 16 juin 2022

CÔTES LEVÉES À L’ÉRABLE (2)


J'adore tester de nouvelles recettes de côtes levées. Quand j'ai envie de m'y mettre, je vais visiter la reine des nonosses, Isabelle, pour me donner des idées. Elle a une kyrielle de recettes hihi. J'y ai trouvé celle de Kraft qui me faisait de l'oeil. Plutôt que la sauce barbecue suggérée, j'ai utilisé une sauce barbecue à l'érable, la seule que j'achète et utilise à dire vrai. Celle-ci étant déjà sucrée à l'érable, j'ai réduit un peu la quantité de sirop d'érable de la recette. Comme Isabelle, j'ai modifié la préparation, et fait une cuisson au four. Si vous êtes du type sauce, je vous conseille d'augmenter un peu les quantités de la marinade, et d'en réserver une petite partie pour le service. Ces côtes levées sont tendres et délicieuses. Avec ma petite salade improvisée , on s'est régalé.



Ingrédients : 4-6 portions 

- 5 lb (2.26 kg) de côtes de bœuf ou de porc 
- 1 tasse (250 ml) de sauce barbecue originale Kraft (sauce barbecue à l’érable pour moi
- 3 c. à soupe (45 ml) de sirop d'érable (j'ai réduit/ mis 1 ½ c. à soupe /22.5 ml mais si vous utilisez une sauce régulière, conservez les quantités originales de sirop
- 2 c. à soupe (30 ml) de moutarde de Dijon 
- 2 gousses d'ail hachées au presse-ail (ajout)

Conseil: préparer un peu plus de marinade et en réserver pour le service




Préparation : 

1. Retirer la membrane sous les côtes. 

2. Faire bouillir les côtes durant 60 minutes. 




3. Assécher les côtes et les mettre dans un plat allant au four. Verser la marinade sur les côtes. Faire mariner 1 à 24 heures. 

4. Cuire au four à 375° F (190° C) 30 minutes ou jusqu'à ce que les côtes soient chaudes. Badigeonner de la marinade régulièrement.

Source : déclinaison d'une recette Kraft vue chez Le palais gourmand



mercredi 15 juin 2022

SALADE DE FUSILI CRÉMEUSE


Ça faisait une éternité que j'avais cuisiné une salade de pâtes. J'improvise de nombreuses salades plusieurs fois par semaine, mais plus souvent qu'autrement, c'est avec de la laitue. J'avais un reste de sauce à salade cuisinée que je voulais passer, et l'idée d'une salade de pâtes s'est comme imposée d'elle-même. J'ai voulu mettre à l'honneur les poivrons grillés, et en faire le légume principal de ma salade. Pour les autres légumes utilisés, j'ai pris les restes que j'avais. La salade a avantage à reposer quelques heures avant d'être dégustée, le temps que les saveurs se développent. La salade est bien goûteuse. On a beaucoup aimé. C'était excellent. J'ai servi avec des côtes levées, recette que je vous présenterai demain. Avec la saison du barbecue qui débute, cette salade accompagnerait aussi  parfaitement des grillades. 


Ingrédients : pour 4 portions 

Salade 
- 2 tasses (170 g) de fusili ou autres pâtes de votre choix 
- 3 poivrons rouges grillés hachés 
- 1 tasse (140 g) de concombre anglais haché 
- 5 oreillettes de tomates séchées, hachées 
- 4 asperges cuites en petits tronçons d’¼ po (0.6 cm) 
- 2 cœurs de palmier en rondelles 
- 2 oignons verts hachés 
- Une bonne poignée de ciboulette ciselée 
- Sel et poivre 

Sauce 

- 3 c. à soupe (30 ml) de mayonnaise allégée 
- 3 c. à soupe (30 ml) de yogourt nature 0% 
- 1 ½ c. à soupe (15 ml) de miel liquide 
- 1 ½ c. à soupe (15 ml) de vinaigre de cidre 
- 2 c. à thé de moutarde à l’ancienne 
- ¼ c. à thé (2 ml) de graines de céleri 
- ¼ c. à thé (1 ml) de sel 
- Une grosse pincée de poivre



Préparation : 

1. Faire cuire les pâtes dans l’eau bouillante salée le temps inscrit sur l’emballage. Égoutter et rafraîchir. Disposer dans un saladier. 

2. Pendant ce temps, dans un petit bol, fouetter ensemble les ingrédients de la sauce. 

3. Ajouter aux pâtes refroidies le reste des ingrédients de la salade. 



4. Verser la sauce dans le saladier et touiller délicatement. 

5. Réfrigérer quelques heures, le temps que les saveurs se marient. 

6. Servir. 

Par Maripel

IMPRIMER LA RECETTE