mardi 18 septembre 2012

MILLEFEUILLE D’AUBERGINE ET DE VEAU


C'est une bonne amie qui me suggérait dernièrement cette recette de soeur Angèle vue  à l'émission des Des kiwis et des hommes. Ce plat étagé me faisait beaucoup penser à une lasagne , et la présence d'aubergine dans les ingrédients me plaisait beaucoup. Je n'ai pas hésité une seconde, et me suis lancée. Je me doutais bien que la préparation serait assez longue lol, et ce fut le cas. Vous pouvez facilement répartir en deux séquences distinctes. En faisant la sauce une journée à l'avance, vous vous garderez la cuisson des légumes et le montage pour le lendemain. En tout cas, c'est ce que je ferai la prochaine fois lol.

Inutile de vous dire que la mandoline est essentielle pour la réalisation de cette recette. Je n'avais qu'une seule aubergine; j'ai compensé en utilisant un peu plus de courgettes. J'ai fait un mélange de courgettes jaunes et vertes pour faire un joli contraste de couleur. J'ai évidemment utilisé les tomates du jardin pour la préparation de la sauce, ainsi que lors du montage du millefeuille. J'ai réparti les ingrédients dans un plat moyen ainsi que dans quelques plats en aluminium de deux portions que j'ai congelés après la cuisson. Cela fera de délicieux lunchs cet hiver. Vous dire comme c'est bon! Les aubergines et les courgettes fondent en bouche. La sauce à la tomate et au veau est un pur délice. Le temps passé à la préparation en valait largement la peine.  Je présenterais sans hésiter ce plat à des convives. C'est du bonheur en bouche! Et même réchauffé le lendemain! C'est tout aussi bon.


Ingrédients : pour 6-8 portions (et même un peu plus)

Sauce à la tomate et au veau

- 1 oignon tranché mince et une gousse d'ail hachée
- Un peu d'huile d'olive
- 1 lb (500 g) de veau haché
- 4 à 5 tomates du jardin, pelées et coupées en morceaux ou râpées
- 2 cuillères à soupe (30 ml) de miel
- 2 c. à soupe (30 ml) de concentré de poulet
- 6 feuilles de basilic frais (j’ai mis un peu plus)



Garniture

- 2 à 3 aubergines et courgettes tranchées dans le sens de la longueur. Les saupoudrer de sel et laisser reposer 20 minutes. (J’avais une grosse aubergine, 3 petites courgettes jaunes et 2 courgettes vertes)
- Un peu huile d'olive
- Farine en quantité suffisante
- 4 tomates tranchées (j’avais des tomates italiennes, j’ai eu besoin d’un peu plus, environ 6-7)
- ¾ lb (375 g) de mozzarella en tranches (râpé pour moi, je n’ai pas pesé, j’y suis allée à l’œil)


Préparation:

- Préchauffer le four à 375 °F (190 °C).

Pour la sauce à la tomate et au veau

- Faire blondir l'oignon et l'ail avec un peu d'huile, faire revenir le veau en brassant de temps en temps.

- Dans une petite casserole, cuire les tomates, le miel, le concentré de poulet, le basilic, le sel et le poivre. Cuire quelques minutes et verser sur le veau, et continuer la cuisson à feu doux quelques minutes, puis vérifier l'assaisonnement.

Cuisson des aubergines

- Bien essuyer les tranches d'aubergines (je les ai passées à l’eau, et tordues pour retirer le maximum d’eau) et de courgettes, les badigeonner d'huile, les fariner légèrement, puis les faire griller en les retournant 1 fois pendant la cuisson. Maintenir au chaud.

Assemblage du millefeuille

- Dans un plat allant au four, déposer les tranches d'aubergines et de courgettes en alternant avec la sauce tomates et veau, les tranches de tomates et les tranches de fromage (râpé). Répéter cette opération trois fois, en terminant par le fromage. Verser de l'huile sur le dessus pour obtenir une meilleure coloration.

- Cuire au four pendant 30 à 40 minutes jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

Note : j’ai utilisé un plat carré en pyrex de 8 x 8 po (20 cm) ainsi que 3 petits plats de 5.75 x 4.75 (14,6 x 12.1 cm); j’ai congelé les 3 petits plats cuits préalablement

Conseil : la préparation est assez longue; vous pourriez répartir la tâche et préparer la sauce à la tomate et au veau une journée avant le montage du millefeuille.

Source : d’après la recette de sœur Angèle à l’émission Des kiwis et des hommes, 2 septembre 2011


IMPRIMER LA RECETTE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre trace...