mercredi 14 octobre 2009

GELÉE DE RAISINS


Je bénéficie depuis quelques années de la largesse de mes voisins qui m’offrent de me servir dans leur vigne. De beaux raisins bleus que je cuisine en confitures et en gelées. Cette année, les raisins ont tardé à mûrir, et ce n’est qu’en fin de semaine que j’ai pu aller les cueillir. Ils sont très sucrés, particulièrement bons. J’avais hâte de m’y mettre.

La confection de la gelée de raisins a toujours été problématique pour moi. Suis-je la seule à avoir des problèmes? Lol. Je n’en suis pas à mes premières armes avec la gelée pourtant, mais celle aux raisins a toujours été ma bête noire. Prendra, prendra pas, c’est un coup de dés à chaque fois. La majorité du temps, la gelée ne prend pas, et je dois tout recommencer. La gelée perd ainsi en transparence et en texture. Je me suis questionnée bien longtemps sur mes échecs, et fait diverses tentatives. Je suivais à la lettre la recette suggérée sur mes petites boîtes de pectine, et le résultat était plus souvent qu’autrement un échec. J’ai fait quelques essais avec des recettes trouvées ailleurs, mais les résultats n’étaient pas davantage probants. Pectine liquide ou pectine en cristaux? J’ai finalement convenu que ce n’était qu’avec celle en cristaux que je pouvais obtenir de bons résultats, mais seulement sous certaines conditions. De plus, je ne pouvais me fier entièrement aux indications données sur mes boîtes de pectine.

Ce que j’ai finalement conclu est qu’on suggère la plupart du temps trop de jus pour la quantité de pectine suggérée. De plus, même en suivant à la lettre la recette, la quantité de jus obtenue lors de l’extraction dépasse largement ce qu’on me dit obtenir. J’ai toujours une bonne quantité de jus en surplus. Bien beau, mais que faire avec ce surplus sinon refaire encore de la gelée ou bien tout simplement le boire lol.

Ce que je vous suggère aujourd’hui est le résultat de mon expérience. Remarquez, mes réussites et mes ratés tiennent peut-être à la variété de raisins que j’ai, et aussi à la qualité de la récolte, cette dernière variant à chaque année selon les conditions météo que nous avons. Sur l’une des photos, vous remarquerez que les deux pots que j’ai photographiés ont une couleur différente. Les pots proviennent de deux cuissons différentes. La quantité de raisins utilisés, le degré de maturité des fruits, autant de facteurs qui ont pu faire varier la couleur. Heureusement, dans les deux cas, la gelée a bien prise. Ouf! C’est la première année que je réussis du premier coup chacune de mes cuissons. J’en ai fait deux jusqu’à maintenant et il m’en reste une dernière aujourd’hui .



Ingrédients :

- 3 lb (1.3 kg) de raisins bleus bien mûrs
- 1 tasse (250 ml) d’eau
- ¼ tasse (60 ml) de jus de citron (préférablement du jus de citron concentré)
- 4 ½ tasses (850 g) de sucre
- 1 boîte (57 g) de pectine en cristaux


Préparation :

1. Lavez et équeutez les raisins. Disposez-les dans une grande marmite en acier inoxydable et écrasez-les bien .
2. Ajoutez l’eau et faire chauffer doucement jusqu’à l’ébullition. Faire bouillir 10 minutes en brassant de temps à autre.
3. Verser la préparation dans un sac à gelée, étamine ou coton fromage. Attacher et suspendre. Laisser égoutter pour plusieurs heures. Ne pas presser le sac sinon la gelée risque de perdre en transparence. Vous pouvez ajouter un peu d’eau à même le sac si vous jugez que la quantité nécessaire à la préparation est insuffisante. Vous devriez normalement obtenir au moins 4 tasses (1L) de jus, ce qu'il faut pour la recette.
4. Lavez, et ébouillantez pendant 10 minutes 7 pots Mason de 250 ml. Garder chaud.
5. Faire bouillir 5 minutes les rondelles « Snap » et tenir au chaud.
6. Dans une grande marmite en acier inoxydable, verser le jus (4 tasses) + le jus de citron. Ajouter graduellement la pectine en cristaux en mélangeant bien à chaque addition.
7. Porter à forte ébullition (gros bouillon) en brassant constamment. Ajouter le sucre. Porter de nouveau à forte ébullition, toujours en brassant constamment, et laisser bouillir 1 minute. Retirer du feu et écumer.
8. Verser dans les pots Mason, essuyer le rebord si nécessaire et mettre les rondelles Snap. Visser les bagues sans serrer et disposer dans une marmite d’eau bouillante. Traiter à l’eau bouillante durant 5 minutes.
9. Retirer les pots de la marmite. Ne pas resserrer les bagues et laisser refroidir durant 24 heures. Ne pas bouger les pots. Ranger dans un endroit sombre et frais.


Rendement : 7 pots Mason de 250 ml

Source : Maripel, inspirée par les dépliants de Certo et Bernardin


10 commentaires:

  1. Chère Maripel,
    Je ne connaissais pas la gelée de raisins. Ce que je fais c'est de la confiture de vin qui accompagne le foi gras de canard. De la gelée de coings aussi, et de la pâte bien sûr.
    Je te souhait un joli mercredi. Bises.

    RépondreSupprimer
  2. Oh la belle gelée de raisins...!
    Tu l'as bien réussie à voir la photo!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Canotte, Frichtilasouri et Blanc-manger!

    Canotte, tu me surprends. Ici, la gelée de raisins est quelque chose de courant, pas parce que tout le monde a des vignes lol, mais parce qu'on en retrouve dans le commerce assez facilement. Que mes voisins aient des vignes est plutôt inhabituels hihi. Ce sont mes anciens voisins, qui étaient Français d'origine, qui les avaient plantées. J'en profite aujourd'hui lol. La gelée de raisins est servie la plupart du temps en tartine. C'est bien bien bon! Lol xx

    Merci Frichti!

    Blanc-manger, tu ne peux imaginer mon soulagement quand j'ai vu que la gelée avait prise. À chaque année, j'appréhende toujours le résultat. Merci!

    Passez une belle journée! :-)

    RépondreSupprimer
  4. C'est la première fois de ma vie que je fais de la gelée de raisins avec mes raisins bleus Montréal. Ma première cuisson a raté, je l'ai fait recuire en ajoutant plus de cristaux de pectine Knox, ils conseillent 1 envelope par pour 2 tasses de jus et ça l'a bien pris la 2e fois et la gelée est très belle. Merci beaucoup pour tes précieux conseils.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Loubar!

      Je ne connais pas les cristaux de pectine Knox. Est-ce bien de la pectine, ou plutôt de la gélatine? Les deux sont différents, et le résultat ne sera pas pareil. Avec de la gélatine, cela prend en bloc, alors qu'avec la pectine, cela a du corps mais ne se tient pas comme du jello, et c'est plus coulant hihi. Si c'est bien de la pectine, il est bien possible que les proportions soient différentes d'avec le produit que j'utilise. Dommage que ton premier essai ait été raté. J'ai déjà vécu, et c'est plate quand cela arrive. On a l'impression d'avoir travaillé pour rien, et c'est décourageant.

      Heureuse de savoir que mes conseils ont pu t'aider! :-)

      Bonne journée!

      Supprimer
  5. Bonjour Maripel,

    Nos vignes "Concord" et "Niagara" (variété de blanc, lui aussi avec pépins) ont produit cette année des fruits en abondance. Autant les fruits que les grappes sont plus gros que jamais; et avec la chaleur de septembre, le raisin a pu cette année atteindre sa maturité complète avant les premiers gels. Bref, pour ne pas en perdre, nous devions agir rapidement avant que ces derniers ne se manifestent.

    Je me suis donc mise hier à mes chaudrons pour concocter votre recette de gelée de Concord, que j'ai suivie à la lettre, en utilisant de la pectine en cristaux, et non celle liquide, comme ce fut le cas par le passé (échec à chaque fois). Résultat cette fois-ci : réussite totale ! Un pur délice !

    Même chose aujourd'hui, en tentant l'expérience moitié "Concord", moitié "Niagara". Encore une fois, le résultat est parfait. La couleur est d'un beau rouge transparent, et le goût, exquis ! (je préfère personnellement cette gelée, dont le goût du raisin est moins concentré).

    Un petit truc, que j'ai pris sur le site de Bernardin : au moment où débute l'ébullition du jus (l'étape avant l'ajout du sucre), j'ai ajouté ± une demi-cuillère à thé d'huile végétale (± 3 ml) - ça peut aussi être du beurre, mais j'aurais un peu peur que ça nuise à la transparence de la gelée -, ce qui empêche la formation d'écume. Ça fonctionne vraiment.

    En terminant, un grand merci, Maripel, car grâce à vos bons conseils, faire ma gelée de raisin ne relèvera plus de l'exploit.

    Bonne journée,

    Pauline L. L.
    Trois-Rivières








    J'ai fait votre recette de gelée de raisin Concord hier et l'ai réussie pour la première fois, en suivant toutes vos étapes à la lettre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pauline!

      Vraiment contente pour vous que ce soit une réussite! Merci beaucoup de votre commentaire! Ça fait vraiment plaisir.

      Pendant longtemps j'ai raté ma gelée, et depuis que je procède ainsi, j'ai d'excellents résultats. Et tant qu'à faire, je me devais de partager mes petits trucs pour que d'autres puissent réussir eux aussi.

      Je connais le truc du beurre, mais comme vous, j'ai toujours hésité à l'utiliser pour de la gelée. Celle-ci risquerait de perdre en transparence, ce que je ne veux pas

      Encore un gros merci de votre témoignage! :-)

      Une belle journée à vous!.

      Supprimer
  6. Bonjour.
    Pouvez-vous me répondre, svp.
    Je vide un garde-manger et il y a de la gélatine Knox, en sachets, datés d'octobre 2015.
    Est-il possible de s'en servir encore ?

    Merci de votre attention à ma question.

    Monique Gince Morin
    mg_morin@videotron.ca

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Monique!

    Si c'était de la pectine, je vous dirais qu' il y a de grande chance qu' elle ne soit plus efficace. Je le sais par expérience. Par contre, pour la gélatine, je nuancerais. Il y a plus de chance qu'elle soit encore bonne. En tout cas, j'essaierais. Il n'y a pas de risque de se rendre malade. C'est juste qu'elle peut perdre de son efficacité.

    RépondreSupprimer

Laissez votre trace...