vendredi 9 décembre 2016

BISCUITS FRIGIDAIRE SPUMONI


En voyant ces biscuits très festifs ici, je me suis dit qu'il fallait absolument que je les fasse. On les appelle Spumoni. Aucune idée de la raison pour laquelle on les nomme ainsi! J'ai bien cherché la signification de ce mot italien en me disant que cela pouvait m'aider à comprendre. Ce mot signifie esquimau. Le seul lien que j'y ai vu est relié à la crème glacée à trois couleurs, la napolitaine en fait. Je suis d'ailleurs passée à deux doigts de rebaptiser ces biscuits de ce nom hihi. Cela dit, s'ils  vous semblent à première vue compliqués à préparer, détrompez-vous. Ils sont vraiment d'une grande simplicité d'exécution, et pour un résultat spectaculaire. Il y a juste quelques étapes supplémentaires dans la préparation. Le moule que j'ai utilisé était un peu trop grand. Je me suis ajustée à la grandeur nécessaire en me servant de la pellicule plastique qui nappait la surface du moule. Cela m'a grandement aidé. Au moment de la taille des biscuits, j'ai eu un moment de distraction, et j'ai coupé sur la longueur. Il est beaucoup plus facile de faire des biscuits de taille uniforme en tranchant sur le sens de la largeur. Le rendement de cette recette n'est pas précisé. Comme je n'ai fait cuire qu'une douzaine de biscuits pour l'instant, il m'est difficile de le préciser. Je noterai d'ici une semaine ce que j'obtiendrai lors de la cuisson du reste de la pâte, et l'ajouterez à la recette. Ces biscuits sont particulièrement bons. Ils ont un délicieux goût d'amandes.  Ce qui est certain, c'est qu'ils feront leur effet dans la boîte de biscuits variés que je prépare pour mes amis.


Ingrédients :

- 2 ¾ tasses (330 g) de farine tout usage
- ½ c. à thé (2,5 ml) bicarbonate de soude
- 1/8 c. à thé (0,5 ml) de sel
- 1 tasse (227 g) de beurre tempéré ou de la margarine
- 1 tasse (200 g) de sucre
- 1 gros œuf
- 1 c. à thé (5 ml) d’extrait d'amande
- ⅓ tasse (45 g) pistaches grillées, hachées
- Colorant alimentaire vert
- ⅓ tasse (68 g) cerises confites rouges hachées
- Colorant alimentaire rouge

Préparation :  

1. Couvrir un moule de 9 x 5 po (22,8 x12,7 cm) avec une pellicule plastique en laisser déborder de tous les côtés.  

2. Dans un bol moyen, mélanger la farine avec le bicarbonate de soude et le sel.  

3. Dans un grand bol, battre au mélangeur à vitesse moyenne le beurre et le sucre durant 4 minutes ou jusqu’à ce le mélange soit léger et moelleux. À l’aide d’une spatule, racler le bol à quelques reprises durant cette étape.  

4. Ajouter l’œuf et l’extrait d’amande et battre à nouveau la préparation jusqu’à homogène.  

5. À basse vitesse, ajouter graduellement la farine en raclant quelques fois à la spatule l’intérieur du bol.  

6. Transférer 1 tasse (281 g) du mélange dans un bol moyen. À la cuillère de bois, y incorporer les pistaches grillées hachées et suffisamment de colorant vert pour obtenir une pâte d’un vert vif.  

7. Dans un autre bol, transférer 1 tasse (281 g) du mélange initial, et y incorporer les cerises confites et suffisamment de colorant rouge pour obtenir une pâte d’un rouge vif.  

8. Disposer uniformément la pâte de pistache dans le fond du moule préparée. Congeler 10 minutes.  



9. Étendre uniformément le reste du mélange initial sur le dessus de la couche de pâte à la pistache. Congeler 10 minutes.



10. Étendre uniformément la pâte de cerise sur le dessus. Rabattre l’excédent de pellicule plastique sur le dessus de la pâte de façon à couvrir toute la surface. Réfrigérer 4 heures ou toute la nuit, jusqu'à ce que la pâte soit assez ferme pour être tranchée.  



11. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).  

12. Retirer la pâte du moule ; jeter l'emballage en plastique.  

13. Avec un couteau dentelé, couper la pâte en tranches de ¼ po (6,35 mm) sur la largeur, puis chacune de ces tranches en 3. Disposer sur une grande plaque à pâtisserie parcheminée en laissant 2 po (5 cm) d’intervalle entre les biscuits.  






 Me suis trompée à la coupe, et j'ai tranché sur la longueur!



14. Cuire les biscuits de 10 à 12 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.  

15. Laisser refroidir 2 minutes sur la plaque, et disposer sur une grille jusqu’à complet refroidissement.  

16. Répéter avec la pâte restante.  

Note : conserver les biscuits dans un contenant fermant hermétiquement à température ambiante jusqu'à 2 semaines, ou au congélateur jusqu'à 3 mois.  

Rendement : celui-ci n’est pas précisé

Source : traduit de l'anglais, CountryLiving


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 7 décembre 2016

HARICOTS VERTS, JAUNES ET CHAMPIGNONS AU CITRON MEYER


J'ai reçu récemment un cadeau inattendu. Un déménagement, et la personne voulait se débarrasser d'un "vieux" livre de recettes. "Est-ce que tu connais Pol Martin?" qu'on me demande. Bien sûr que je connais! "Le grand livre de la cuisine de Pol Martin, est-ce que ça t'intéresse?" Oh que oui! J'ai donc hérité de ce livre d'un chef qui a fait partie du paysage culinaire québécois pendant de nombreuses années. Dans les premières pages du livre, j'ai déniché cette recette toute simple de haricots qui me plaisait beaucoup, et qui me permettait de mettre à profit mes citrons Meyer. J'ai fait un simple ajout, et quelques modifications à la recette originale. Le résultat est un délicieux plat de légumes qui a accompagné à merveille le poulet rôti que j'avais préparé. Avec une purée de pommes de terre, c'était divinement bon.


Ingrédients : pour 2-3 portions

- ½ lb (227 g) de haricots vert et jaunes (ou un seul des deux), parés et lavés
- 2 c. à soupe (30 ml) d’oignon haché
- 1 c. à soupe (15 g) de beurre
- La moitié d’une barquette (113 g) de champignons de Paris nettoyés et émincés
- Le zeste et le jus d’½  citron Meyer (ou un citron régulier)
- Sel et poivre


Préparation :  

1. Mettre les haricots dans l’eau bouillante salée, et les cuire 10 minutes.

2. Égoutter les haricots et les rafraîchir à l’eau froide. Égoutter de nouveau et réserver.  

3. Dans une poêle, faire chauffer le beurre. Ajouter l’oignon et les champignons et faire cuire 2-3 minutes à feu vif sans remuer.  

4. Saler et poivrer et bien mélanger. Continuer la cuisson deux minutes supplémentaires.

5. Ajouter les haricots, le zeste et le jus de citron Meyer. Couvrir et faire cuire trois minutes.

6. Servir.

Source : déclinaison d’une recette de Pol Martin, tiré de Le grand livre de la cuisine de Pol Martin, édition Brimar, 1987



IMPRIMER LA RECETTE

lundi 5 décembre 2016

POTAGE AUX ÉPINARDS ET HARICOTS BLANCS AU CITRON MEYER


Pour la préparation de ce potage, je me suis inspirée de deux recettes, soit celle de Métro ainsi que de celle de La bible des soupes. J'aimais beaucoup l'idée de mettre des légumineuses, une bonne source de protéines, mais je voulais aussi que ce potage ait beaucoup de goût et une touche particulière; le petit oumf qui ferait la différence et donnerait du caractère. J'ai pensé au citron Meyer. Celui-ci serait ajouté en fin de cuisson. J'ai mis pour commencer le jus et le zeste d'1/2 citron, et j'ai goûté. À mon goût, il en fallait un peu plus. J'en ai donc remis.  Si vous aimez le citron comme moi, vous adorerez ce potage. Désolée pour les photos! Le vert des épinards se fait plutôt discret hihi. La luminosité n'était pas au rendez-vous.


Ingrédients : pour 4-6 portions

- 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive
- 1 gros oignon haché
- 3 grosses gousses d’ail, hachées finement
- 4-5 tasses (1-1,25 L selon la texture désirée) de bouillon de poulet
- ½ lb (227 g) d’épinards congelés (ou frais)
- 1 boîte (540 ml) de haricots blancs rincés et égouttés
- Une pincée de muscade
- 1 croûte de parmesan
- Sel et poivre
- Herbes salées au goût (facultatif)
- Le jus et le zeste d'au moins’½ citron Meyer (ou du citron régulier) (si voulez un goût plus citronné, vous pouvez en mettre davantage)


Préparation :  

1. Dans une casserole, faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive quelques minutes pour l’attendrir.  

2. Ajouter l’ail haché et faire cuire une minute.

3. Verser le bouillon de poulet et ajouter les épinards, les haricots blancs, et la croûte de parmesan. Assaisonner et ajouter la muscade.  

4. Porter à ébullition, baisser le feu et couvrir. Cuire une quinzaine de minutes.  



5. Retirer la croûte de parmesan et passer la préparation au bras-mélangeur ou au robot culinaire.  

6. Ajouter le jus et le zeste du citron et mélanger. Ajouter davantage de jus de citron si désiré.  

7. Rectifier l’assaisonnement et ou ajouter les herbes salées. Servir bien chaud.  

Source : inspiré par La bible des soupes de Marie-Claude Morin et par Métro


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 2 décembre 2016

BISCUITS FRIGIDAIRE ARACHIDES-CARAMEL-CHOCOLAT


Voici la deuxième version de cette recette de base de biscuits frigidaire trouvée sur Châtelaine que j'ai testée récemment. Celle-ci contient pépites de chocolat, de caramel et de beurre d'arachide. Inutile de vous dire que c'est complètement décadent comme mélange. Les amateurs de chocolat et de caramel seront conquis.



Ingrédients :

- 2 ½ tasses (325 g) de farine tout usage
- ½ c. à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
- ½ c. à thé (2,5 ml) de sel (si vous utilisez du beurre salé, réduisez de moitié cette quantité de sel)
- 1 tasse (227 g)) de beurre non salé, à température ambiante
- ¾ tasse (150 g) de sucre
- 1 œuf
- 1 c. à thé d’extrait de vanille
- 2 c. à soupe (28 g) de brisures au beurre d’arachide hachées
- 2 c. à soupe (28 g) de brisures au caramel hachées
- 2 c. à soupe (26 g) de pépites au caramel croquant Skor
- 2 c. à soupe (28 g) brisures de chocolat miniatures (mi- sucré)


Préparation :  

1. Dans un bol de grosseur moyenne, mélanger la farine avec la poudre à pâte et le sel.  

2. Ajouter aux ingrédients secs les brisures au beurre d’arachide, au caramel et au chocolat et bien mélanger.  

3. Dans un grand bol, à l’aide d’un batteur réglé à vitesse moyenne-élevée, battre le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux, environ 3 minutes.  

4. Ajouter l’œuf et l’extrait de vanille en battant. Incorporer graduellement les ingrédients secs en battant jusqu’à ce que la pâte soit homogène, sans plus.  

5. Former une boule, puis diviser la pâte en trois ou quatre portions. Façonner chacune en un boudin d’environ 2 po (5 cm) de diamètre. Envelopper séparément les boudins de pâte dans du papier ciré et tortiller les bouts.


6. Réfrigérer jusqu’à ce qu’ils soient fermes, de 1 heure à 1 heure 30 minutes.  

7. Placer une grille dans le tiers supérieur du four et l’autre dans le tiers inférieur.  

8. Préchauffer le four à 350 °F (175 °C). 9. Tapisser deux plaques à pâtisserie de papier sulfurisé (parchemin).  

10. Trancher les boudins de pâte en rondelles de ¼ po (0,5 cm) d’épaisseur et les déposer sur les plaques, en les espaçant de 1 po (2,5 cm).  

11. Déposer une plaque dans le tiers supérieur du four et l’autre dans le tiers inférieur. Cuire jusqu’à ce que les biscuits soient dorés, de 10 à 12 minutes – intervertir les plaques à mi-cuisson.  

Rendement : environ 55 biscuits  

Note : se conserve 1 mois au congélateur. Laisser décongeler au réfrigérateur pendant la nuit avant de cuire.  

Source : une recette de Châtelaine


IMPRIMER LA RECETTE

BISCUITS FRIGIDAIRE AUX AGRUMES


Je vous disais la semaine dernière avoir commencé la préparation de mes biscuits frigidaire. Cette année, je me suis laisser gagner par l'enthousiasme, et j'ai cuisiné  plusieurs  nouveautés dont une recette de base proposée par Châtelaine qui nous offre diverses versions. J'ai en ai testé deux tout particulièrement qui me plaisait vraiment beaucoup. La première est celle aux agrumes.  Un gros coup de cœur à la dégustation! Le biscuit est craquant sous la dent, et le parfum des agrumes bien présent. J'adore! La deuxième version  suit...



Ingrédients :

- 2 ½ tasses (325 g) de farine tout usage
- ½ c. à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
- ½ c. à thé (2,5 ml) de sel (si vous utilisez du beurre salé, réduisez de moitié cette quantité de sel)
- 1 tasse (227 g)) de beurre non salé, à température ambiante
- ¾ tasse (150 g) de sucre
- 1 œuf
- 1 c. à soupe (15 ml) de zeste de citron
- 1 c. à soupe (15 ml) de zeste d’orange
- 1 c. à soupe (15 ml) de zeste de lime


Préparation :  

1. Dans un bol de grosseur moyenne, mélanger la farine avec la poudre à pâte et le sel.  

2. Ajouter aux ingrédients secs les zestes de citron, d’orange et de lime et mélanger.  

3. Dans un grand bol, à l’aide d’un batteur réglé à vitesse moyenne-élevée, battre le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux, environ 3 minutes.  

4. Ajouter l’œuf en battant. Incorporer graduellement les ingrédients secs en battant jusqu’à ce que la pâte soit homogène, sans plus.  

5. Former une boule, puis diviser la pâte en trois ou quatre portions. Façonner chacune en un boudin d’environ 2 po (5 cm) de diamètre. Envelopper séparément les boudins de pâte dans du papier ciré et tortiller les bouts.


6. Réfrigérer jusqu’à ce qu’ils soient fermes, de 1 heure à 1 heure 30 minutes.  

7. Placer une grille dans le tiers supérieur du four et l’autre dans le tiers inférieur.  

8. Préchauffer le four à 350 °F (175 °C ).  

9. Tapisser deux plaques à pâtisserie de papier sulfurisé (parchemin).  

10. Trancher les boudins de pâte en rondelles de ¼ po (0,5 cm) d’épaisseur et les déposer sur les plaques, en les espaçant de 1 po (2,5 cm).  

11. Déposer une plaque dans le tiers supérieur du four et l’autre dans le tiers inférieur. Cuire jusqu’à ce que les biscuits soient dorés, de 10 à 12 minutes – intervertir les plaques à mi-cuisson.  

Rendement : environ 55 biscuits  

Note : se conserve 1 mois au congélateur. Laisser décongeler au réfrigérateur pendant la nuit avant de cuire.  

Source : une recette de Châtelaine


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 30 novembre 2016

SAUCISSES À LA SICILIENNE


J'aime bien préparer des plats tout-en-un. Pas de cassage de tête à trouver un accompagnement, tout y est. Cette recette de ma revue Tellement bon  me convenait parfaitement. On nous suggère un accompagnement, mais honnêtement, je jugeais que c'était de trop. J'adore les plats remplis de légumes, et celui-ci en contenait passablement, mais pas assez à mon goût. J'en ai donc ajouté pour avoir un repas vraiment complet. Ce plat de saucisses est vraiment très bon et savoureux. Si vous désirez avoir un goût  plus relevé, privilégiez des saucisses italienne fortes.


Ingrédients : pour 6 portions

- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive
- 8 saucisses italiennes (douces ou fortes à votre choix), coupées en deux
- 1 oignon émincé
- 1 poivron jaune émincé
- 1 poivron vert émincé
- 8 tomates Campari (375 g) ou 1 ½ tasse de tomates cerises
- 3 pommes de terre cuites et coupées morceaux
- 3 carottes nantaises cuites et coupées en tronçons (ou 1 grosse carotte cuite et coupée e morceaux)
- 4-5 gousses d’ail dans leur chemise
- ½ tasse (64 g) d’olives noires
- 3 c. à soupe (45 ml) de câpres
- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive
- 1 c. à soupe (15 ml) de vinaigre balsamique
- Sel et poivre
- 1 tasse (100 g) ou + de fromage mozzarella râpé (ou autre fromage de votre choix qui gratine bien)
- Une poignée de basilic frais haché



Préparation :  

1. Préchauffer le four à 400 °F (200 °C).  

2. Badigeonner d’huile d’olive une grande plaque de cuisson.

3. Déposer les saucisses sur la plaque de cuisson et cuire au four 10 minutes.  

4. Retourner les saucisses et répartir les légumes, les olives et les câpres.  

5. Arroser d’huile d’olive et de vinaigre, et assaisonner. Mélanger et poursuivre la cuisson au four durant 20 minutes.



6. Ajouter le fromage et faire gratiner durant 5-8 minutes ou jusqu’à l’obtention d’une belle coloration.  

7. Parsemer de basilic et servir.  

Note : vous pouvez servir tel quel ou avec des pâtes ou du riz.  

Source : déclinaison d’une recette de la revue Tellement bon – Vol 2, no 5, TVA Publication


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 28 novembre 2016

POTAGE AUX LÉGUMES (2)



Vous allez me trouver étrange, mais j'adore couper des légumes hihi. Ça me vient peut-être de l'enfance quand, assise sur un tabouret au comptoir de la cuisine, j'aidais ma mère quand elle préparait de la soupe. Elle en faisait d'énormes marmites. Fallait bien! Nous étions 7 à la table. J'ai voulu ce potage avec plein de légumes et de saveur. Rien de compliqué, mis à part le fait qu'il faut couper des légumes hihi. Je n'ai pas jugé bon d'y ajouter du lait ou de la crème, mais si vous préférez le faire, ne vous gênez pas. C'est tout bon et savoureux.


Ingrédients : pour 5-6 portions

- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive
- 1 oignon haché
- 3 grosses gousses d’ail, hachées finement
- 1 tasse (80 g) de blanc de poireau haché
- 1 grosse carotte hachée en dés
- 1 panais haché en dés
- ¼ tasse (35 g) de céleri haché en dés
- 1/3 tasse (44 g) de rutabaga haché en dés
- ½ tasse (56 g) de brocoli (un mélange de tiges hachées en dés et petits fleurons)
- ½ tasse (65 g) de courgette hachée en petits dés
- 1 tasse (87 g) de chou-fleur en petits fleurons
- 2 ¼ tasse (342 g) de patate douce hachée en dés (la valeur d’une patate douce de grosseur moyenne pelée)
- ½ c. à thé (2,5 ml) de curcuma
- 5 tasses (1,25 L) de bouillon de poulet
- 1 feuille de laurier
- 1 croûte de parmesan (facultatif)
- 1 c. à thé (5 ml) de cerfeuil séché
- Une petite pincée de piment de Cayenne
- 1 c. à soupe (15 ml) de ciboulette séchée
- Sel et poivre
- Herbes salées au goût (j’ai mis 1 c. à thé/5 ml) (facultatif)
- Lait ou crème au goût (facultatif)


Préparation :  

1. Dans une casserole, faire chauffer l’huile d’olive à feu moyen-doux. Faire revenir l’oignon et le poireau jusqu’à ce qu’ils s’attendrissent. Ajouter l’ail haché et poursuivre la cuisson 1 minute.  

2. Ajouter le reste des légumes, le curcuma. Assaisonner. Bien mélanger et cuire quelques minutes en brassant souvent.  

3. Ajouter le bouillon de poulet, la feuille de laurier, la croûte de parmesan, le cerfeuil, et le piment de Cayenne. Porter à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter à couvert durant 15-20 minutes ou jusqu’à cuit.  

4. Retirer la feuille de laurier et la croûte de parmesan du mélange.  

5. Ajouter la ciboulette et passer la préparation au bras-mélangeur ou au robot culinaire. Ajouter du lait ou de la crème au goût si vous le désirez.  

6. Rectifier l’assaisonnement et ou ajouter les herbes salées. Réchauffer si nécessaire et servir.

Par Maripel


IMPRIMER LA RECETTE