mercredi 20 mars 2019

CAROTTES GRILLÉES AU FOUR



Inutile de vous dire que cette manière de préparer des légumes est ultra simple. Mais simple ne veut pas dire sans saveur. La cuisson au four fait caraméliser les légumes et leur donnent énormément de goût. La recette originale provient de Josée di Stasio  et a inspiré Au gré du marché. Il me restait quelques carottes nantaises que je voulais passer, et comme elles étaient vraiment très petites, je n'ai pas jugé bon de les peler, ni de les couper en deux pour la cuisson. N'hésitez surtout pas à couper vos carottes si vous voulez être certains (nes) qu'elles soient bien cuites.  J'ai utilisé une huile aromatisée aux herbes que j'avais pour la cuisson, et des herbes séchées. Ces petites carottes sont excellentes. Désolée pour les photos, elles ne paient pas de mine hihi.


Ingrédients : 2 à 3 portions

- 15 carottes de grosseur moyenne, pelées et coupées en deux sur la longueur (je n'avais pas la quantité demandée,  et j'ai utilisé de petites carottes nantaises de couleur, non pelées et entières, mais si elles sont un peu plus grosses, n’hésitez surtout pas à les couper)
- Huile d’olive (j’ai utilisé une huile d’olive aux fines herbes; j’ai badigeonné suffisamment pour enduire les carottes)
- Herbes fraîches, au goût, ou herbes séchées (ciboulette, et persil)
- ½ c. à thé (2,5 ml) de sirop d’érable (mis un peu moins puisque je n’avais pas la quantité de carottes demandée)
- sel de Maldon et poivre du moulin (sel rose pour moi)


Préparation :

1. Préchauffer le four à 375 ˚F (190 ˚C).

2. Tapisser une plaque de métal de papier parchemin. Déposer les carottes, côté coupé, sans trop surcharger la plaque pour permettre une belle caramélisation et y verser l’huile en filet (j’ai simplement badigeonné au pinceau).

3. Ajouter les herbes fraîches ou séchées. Mélanger pour bien enrober les carottes.

4. Cuire au four pendant 40-45 minutes en prenant soin de retourner les légumes à deux reprises pendant la cuisson. Quand on a une variété de légumes différents qui cuisent en même temps, il est préférable de les retourner.

5. Saler et poivrer à la sortie du four.

6. Servir en légumes d’accompagnement avec une viande ou un poisson.

Source : inspiré par une recette de Josée di Stasio et vue chez « Au gré du marché »


IMPRIMER LA RECETTE

mardi 19 mars 2019

BOULETTES DE PORC SAUCE GÉNÉRAL TAO


C'est durant la période des fêtes que j'ai retrouvé avec bonheur les publications de notre Donalda nationale. 2 ans qu'elle ne s'était pas montrée le bout du nez cette chère Nancy! En fouillant un peu chez elle hihi, j'ai déniché ici cette publication datant  de 2015  qui me plaisait vraiment beaucoup,  et provenant du Coin recettes de Jos. La recette originale suggérait du poulet haché que je n'avais pas. Par contre, j'avais du porc haché. J'étais certaine que ce serait parfait. Aucune difficulté à la préparation et le résultat est tout à fait délicieux. J'ai utilisé des vermicelles de riz pour le service, et garni le plat de simples rondelles d'oignons verts. Miam!




Ingrédients : pour environ 4 portions

Pour les boulettes

- 1 lb (454 g) de porc haché (l’original est avec du poulet haché)
- 1 oignon vert haché
- ½ tasse (35 g) de chapelure Panko
- 1 c. à soupe (15 ml) de gingembre haché
- 1 œuf battu

Pour la sauce

- 1 tasse (250 ml) de bouillon de poulet ou de légumes
- 1 tasse (180 g) de cassonade
- 3 c. à soupe (45 ml) de sauce soya
- 4 c. à soupe (60 ml) de vinaigre de riz
- 4 c. à soupe (60 ml) de ketchup
- 1 c. à thé (5 ml) de fécule de maïs*
- 1 c. à thé (5 ml) de sauce Sriracha

- oignons verts hachés pour garnir


Préparation :

1. Placer la grille dans le haut du four. Préchauffer le four à 350°F (180°C) . Tapisser une plaque de cuisson de papier-parchemin. Réserver.

2. Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients des boulettes et bien mélanger avec les mains.

3. À l’aide d’une petite cuillère à soupe et avec les mains, façonner environ 20 boulettes avec environ 1 c. à soupe comble (15 ml) du mélange de viande. Réserver sur la plaque de cuisson.



4. Cuire les boulettes au four, environ 15 minutes où jusqu’à ce qu’elles soient cuites et dorées.

5. Dans une casserole moyenne, mélanger bien tous les ingrédients de la sauce et porter à ébullition en brassant constamment.

6. Lorsque la sauce a épaissi, ajouter les boulettes cuites et laisser mijoter environ 5 minutes.




7. Servir sur un bon riz blanc**

*Note: comme suggéré par Légende d’automne, j'ai ajouté un peu de gingembre râpé et augmenté la quantité de fécule de maïs à 1 c. à soupe/15 ml pour la sauce.

**Service : j’ai garni le plat de rondelles d’oignons verts et servi sur des vermicelles de riz 

  Source: « Le coin recettes de Jos » vue chez « Légende d’automne »



IMPRIMER LA RECETTE

lundi 18 mars 2019

CHAUDRÉE DE HARICOTS BLANCS, AU CHORIZO ET AU BROCOLI


Depuis le temps que je vous en présente, vous devez vous douter que j'aime la soupe, et sous toutes ses formes  hihi. À part quelques semaines durant l'été, et encore, je prépare de la soupe hebdomadairement. Cette dernière a été dénichée ici. Inutile de vous dire que tout me plaisait dans cette recette, et que j'étais certaine du résultat final. Ce serait assurément délicieux. La préparation est simple et vous n'aurez aucune déception. Cette soupe est vraiment excellente.


Ingrédients : pour 4 portions

- 1 à 2 gousses d’ail hachées
- 1 oignon jaune moyen (mon ajout)
- 1 tasse (140 g) de chorizo (doux ou fort), en fines rondelles
- Huile d’olive
- 1 c. à soupe (15 ml) de paprika (mis 1 c. à thé/5 ml de paprika fumé + 2 c. à thé/10 ml) de paprika doux)
- 1 tasse (200 g) de tomates en dés, fraîches ou en conserve (égouttées)
- 1 tasse (180 g) de haricots blancs en conserve, rincés et égouttés
- 3 tasses (750 ml)) de bouillon de poulet ou de bœuf
- ½ c. à thé (2.5 ml) de thym citron (ou du thym régulier/mon ajout) 
- 1 tasse (80 g) de brocoli, en fleurettes
- Sel et poivre, au goût
- Une pincée de sucre (mon ajout/pour contrer l’acidité)



Préparation :

1. Dans une casserole chauffée à feu moyen, faire revenir, l’oignon, l’ail et les rondelles de chorizo dans un filet d’huile de 3-4 minutes.


2. Ajouter le paprika, les tomates, la pincée de sucre et faire cuire 5 minutes.

3. Mettre les haricots, le bouillon de poulet et thym citron, et poursuivre la cuisson 15 minutes.




4. Éteindre le feu et ajouter le brocoli. Saler et poivrer, et mélanger. Couvrir et laisser reposer 5 minutes. Servir.

Source : déclinaison Journal de Montréal, 1er février 2016


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 13 mars 2019

SALADE DE COUSCOUS PERLÉ AUX BETTERAVES


Je cuisine davantage les betteraves en ce moment. Il faut dire que cette salade était ma contribution à un repas chez notre fille, et qu'elle aime beaucoup ce légume. Je voulais tout simplement lui faire plaisir. J'ai déniché ici ce que je trouve être comme une belle peinture  Le couscous israélien a pris les couleurs de la betterave et, avec les verdures,  le contraste est magnifique. Quel beau tableau! Fascinant de voir le couscous se colorer à mesure qu'on touille la salade hihi. La vinaigrette de cette salade contient du citron.  Le couscous a tendance à boire le liquide, et le goût du citron se perd un peu. Soyez généreux! Hihi Goûtez avant de servir et ajustez à la hausse sa quantité si nécessaire.  Si vous appréciez ce couscous israélien avec ces jolies petites billes colorées, ainsi que les betteraves, vous tomberez pour cette jolie salade.



Ingrédients : pour 4-5 portions

- 1 tasse (200 g) de couscous israélien
- 1.1 lb (500 g) de betteraves (j’avais 6 petites betteraves), cuites
- 3 oignons verts hachés
- 1 poignée de feuilles de persil plat haché
- 1 poignée de feuilles d'aneth frais, haché
- 1 poignée de ciboulette fraîche, hachée
- 1 poignée (36 g) de noix de Grenoble grillées, hachées grossièrement
 - Sel et poivre noir fraîchement moulu
- 2-3 c. à soupe (30-45 ml) d’huile d’olive
- Le jus d’un citron (commencer par la moitié et ajuster par la suite/si vous aimez le citron comme moi, il est possible que vous deviez en mettre davantage)
- Mélange de fines laitues au choix et au goût (j’avais un mélange d’épinards et de San Marino)


Préparation :

1. Faire cuire les betteraves selon le mode de cuisson désiré. (J’ai fait cuire à la marmite dans de l’eau salée et vinaigrée légèrement durant près d’1 heure). Peler les betteraves et les couper en dés pendant qu'elles sont encore chaudes. Mettre dans un bol.

2. Faire cuire le couscous dans l’eau bouillante salée durant 15 minutes. Égoutter et ajouter aux betteraves. Touiller délicatement.

3. Laisser refroidir le tout.




4. Ajouter les oignons verts. Saler et poivrer et mélanger délicatement.

5. Fouetter ensemble l’huile d’olive et le jus d’½ citron. Saler et poivrer.

6. Verser la vinaigrette et touiller. Laisser reposer une heure au frais pour donner le temps aux saveurs de se développer.

7. Au sortir du frigo, rectifier l’assaisonnement et ajouter au besoin davantage d’huile et de jus de citron.



8. Dans une assiette de présentation, étaler de la laitue et y ajouter le mélange de betteraves et de couscous. Au besoin, rajouter un peu d’huile et de jus de citron.

9. Servir.

Source : déclinaison d’une recette de « Amour de cuisine »


IMPRIMER LA RECETTE

mardi 12 mars 2019

SUPRÊMES DE POULET ET SAUCISSES ITALIENNES AUX POIVRONS ET AUX OIGNONS



Je l'ai déjà mentionné auparavant, j'aime beaucoup les plats contenant beaucoup de légumes. Pas de cassage de tête à préparer moult accompagnements. C'est chez Vivianne que j'ai trouvé ce plat qui a tout du comfort food. J'ai doublé la quantité de saucisses afin que chaque mangeur ait au moins une saucisse dans son assiette. J'ai aussi ajouté un reste de courgette ainsi qu'un peu de poireau. Je me disais que cela bonifierait le plat.  Vivianne accompagne de pommes de terre, et dans mon cas j'ai plutôt opté pour une salade que j'ai servi à part. Le plat est réconfortant et bien savoureux. J'adore!



Ingrédients : 3 à 4 portions selon le service

- Huile (d’olive)
- 2 suprêmes de poulet (demi poitrines sans peau et désossées)
- 2 grosses saucisses italiennes douces (mis 4)
- 2 oignons coupés en deux et émincés moyens
- 1 gros poivron rouge en grosses lanières
- 1 gros poivron vert en grosses lanières (½ vert + ½ jaune)
- 2 grosses gousses émincées (mis 3)
- 1 ½ tasse (375 ml) de bouillon de poulet
- 1 c. à soupe (15 ml) de fécule de maïs (maïzéna)
- 3 c. à soupe (45 ml) d'eau froide

Mes ajouts 

- 1 ½ po (3.8 cm) de poireau haché en rondelles 
- 2 po (5 cm) de zucchini tranché en bâtonnet grossier



Préparation :

1. Saler et poivrer le poulet. Chauffer un peu d'huile dans une grande poêle.

2. Ajouter le poulet et les saucisses et cuire 7 minutes en retournant de temps en temps.

3. Couvrir la poêle et continuer la cuisson sur feu moyen 10 minutes.

4. Retirer les saucisses et poulet de la poêle et mettre en attente.

5. Dans la poêle ajouter les oignons et le poireau et cuire sur feu moyen 4 minutes.




6. Ajouter les poivrons, le zucchini et l'ail avec un peu d'huile si nécessaire et cuire 5 minutes en remuant, saler.

7. Ajouter le bouillon de poulet et cuire 1 minute.

8. Mélanger la fécule et l'eau et l'ajouter, cuire 1 minute en remuant.

9. Couper les saucisses en tronçons et les suprêmes en morceaux et les remettre dans la poêle, mélanger, couvrir et cuire 8 minutes en remuant de temps en temps, découvrir et cuire environ 4 minutes pour réduire un peu la sauce, servir.

Source : « La table de Vivianne »


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 11 mars 2019

SOUPE POIS CHICHES, TOMATES ET PORCINIS


La préparation d'une soupe hebdomadaire est toujours d'actualité, et j'ai été conquise par cette recette de mon livre À la soupe de Josée di Stasio. La soupe contient des champignons séchés. Pour avoir déjà cuisiné à quelques reprises avec ceux-ci, je sais qu'ils rendent tout bouillon très savoureux. J'ai fait quelques ajouts qui me semblaient essentiels ainsi que certains ajustements dont l'ajout de bouillon. La soupe était définitivement trop épaisse. Voici le résultat! Une soupe nourrissante et bien consistante remplie de goût. Délicieuse! Mon seul regret, je pense que j'aurais pu mettre un peu plus de champignons. Je vous conseille d'ailleurs de le faire. Cela rendra la soupe encore plus savoureuse.



Ingrédients : pour 5-6 portions

- Environ 2/3 tasse (¾ oz/20-25 g de porcinis (cèpes) séchées (mais je mettrai un peu + la prochaine fois)
- 1 tasse (250 ml) d’eau bouillante
- 2-3 c. à soupe (30-45 ml) d’huile d’olive
- 1 oignon jaune moyen haché (mon ajout)
- 1/3 tasse (28 g) de blanc de poireau haché (mon ajout)
- 1 tasse (130 g) de céleri haché
- 2-3  gousses d’ail hachées
- 1 boîte de pois chiches (19 oz/540 ml) rincés et égouttés
- 1 boîte (28 oz/796 ml) de tomates
- 1 c. à thé (5 ml) de sel
- 2 tasses (500 ml) de bouillon de poulet ou de légumes (mis 1 tasse/250 ml supplémentaire de bouillon)
- 1 pincée (ou +) de flocons de piment (facultatif/ j’ai mis)
- 1 pincée de thym citronné séché (ou du thym régulier) (mon ajout)
- Poivre du moulin
- Herbes salées au goût (facultatif/mon ajout)
- Garniture : filet d’huile d’olive nature ou piquante


Préparation :

1. Dans un petit bol, disposer les champignons séchés. Verser l’eau bouillante et laisser reposer durant une quinzaine de minutes

2. Égoutter dans une passoire à l’aide d’un papier essuie-tout.

3. Hacher les champignons et réserver avec le jus obtenu

4. Dans une grande casserole, faire chauffer l’huile à feu moyen doux. Faire revenir doucement l’oignon, le poireau et le céleri durant environ cinq minutes. Ne pas faire colorer.

5. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson durant deux minutes




6. Ajouter les champignons, les pois chiches et assaisonner du sel et du poivre. Bien mélanger le tout et cuire une minute de plus.

7. Ajouter les tomates et verser le bouillon de poulet ainsi que le jus des champignons. Porter à ébullition et baisser le feu. Laisser mijoter à feu doux une quinzaine de minutes.

8. Ajouter les flocons de piment et les herbes salées si désiré.

9. Au service, garnir d’un léger filet d’huile si on le désire.

Source : déclinaison d’une recette de Josée di Stasio, À la soupe, Flammarion Québec, 2018



IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 8 mars 2019

MUFFINS AVOINE ET BLEUETS À L’ÉRABLE ET MÉLASSE



J'ai découvert totalement par hasard cette recette. Je cherchais une recette de biscuits, ce que je n'ai pas trouvé, mais par contre ces muffins me semblaient particulièrement intéressants. Ils étaient aux bleuets, ma baie préférée. Et puis, ils ne  contenaient aucun sucre raffiné: que du sirop d'érable et de la mélasse, mais en quantité vraiment très raisonnable. Et puis, ils étaient constitués d'ingrédients super nutritifs. J'étais assurée qu'ils seraient bien moelleux grâce au yogourt et au babeurre. On nous parle d'un rendement de 12 muffins. J'ai rempli pratiquement à ras-bord les 12 cavités de mon moule, ainsi que les six cavités d'un plus petit moule. Mes muffins ne sont pas très dodus par contre hihi. Ne vous surprenez de la texture liquide de la pâte; c'est normal.  Ces muffins sont absolument délicieux, peu sucrés mais particulièrement savoureux et hyper moelleux. Tièdes ou chauds, ils seront à leur meilleur.


Ingrédients : pour 12 muffins (j’ai obtenu 18 muffins

- ¾ tasse (180 ml) de lait (babeurre
- ½ tasse (125 ml) de yogourt nature (0% de type grec
- ¼ tasse (60 ml) de sirop d’érable pur 
- ¼ tasse (60 ml) de mélasse 
 - 5 c. à soupe d’huile de pépins de raisin (ou de canola) 
- 1 gros œuf à température de la pièce 
- 1 c. à thé (5 ml) de vanille 
- 1 ½ tasse (135 g) de flocons d’avoine (non instantanés) (flocons à l’ancienne
- 1 tasse + 2 c. à soupe (135 g) de farine de blé entier 
- 1 ½ c. à thé (7.5 ml) de poudre à pâte 
- ½ c. à thé (2.5 ml) de bicarbonate de soude 
- ¼ c. à thé (1 ml) de sel 
- ½ c. à thé (2.5 ml) de gingembre moulu 
- ¾ tasse (88 g) de bleuets (congelés ou frais)


Préparation : 

1. Préchauffer le four à 425 ºF (220 ºC) et préparer le moule à muffins (graisser le moule ou tapisser de moules en papier). 

2. Dans un bol moyen, mélanger au fouet les ingrédients humides. 



3. Dans un grand bol, mélanger les ingrédients secs. Ajouter les bleuets et remuer en prenant soin de bien enrober les bleuets. 

4. Faire un creux dans les ingrédients secs et y verser le mélange humide. Combiner le tout en mélangeant à peine. (La texture est assez liquide) 



5. Déposer le mélange à la cuillère dans les moules préparés et saupoudrer de quelques flocons d’avoine. 

6. Enfourner et réduire la température du four à 400 ºF (204 ºC)



7. Cuire de 15 à 20 minutes (18 minutes pour moi). 

Source : Mélasse Grandma



IMPRIMER LA RECETTE