vendredi 18 août 2017

MILLE -FEUILLES GRAHAM


Cela doit bien faire au moins 10 ans que j'ai fait un mille-feuilles. Celui-ci était d'ailleurs totalement différent de celui que je vous présente aujourd'hui à base de biscuits Graham.  Ce dernier préparé est un amalgame de plusieurs recettes hihi. Il y a un peu de la recette que ma mère nous faisait à l'époque de mon enfance, venant probablement de Kraft et qu'elle avait adaptée. Et puis, il y a aussi d'une recette de maman Dion vue chez Esther B pour le montage. Je n'avais jamais fait de crème pâtissière. C'est donc une première. Je voulais une recette qui  demandait des œufs entiers, et qui n'était pas trop compliquée pour la novice que je suis. J'ai trouvé ici. J'y ai fait quelques légères modifications. J'étais bien fière du résultat obtenu. Je referai certainement cette crème pâtissière pour d'autres pâtisseries. Le glaçage préparé pour couvrir le mille-feuilles sèche rapidement. Il vous faudra l'étendre promptement. Ce mille-feuilles demande quand même du temps de préparation, et un peu de patience, mais le résultat en vaut largement la peine. Ce dessert est de la plus pure gourmandise, et il fera son effet après de convives. Un délice!


Ingrédients : pour 8-10 portions  

Crème pâtissière

- 2 tasses (500 ml) de lait
- ½ tasse moins 2 ¼ c. à thé (90 g) de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 2 œufs
- ¼ tasse (30 g) de farine tout usage
- ¼ tasse (30 g) de fécule de maïs (maïzena)
- 1 gousse de vanille
- ¼ tasse (50 g) de beurre

- 27 biscuits Graham (ou 1-2 de plus; vous aurez peut-être à casser quelques biscuits pour les coins)

Crème fouettée
 - 1 ½ tasse de crème à fouetter 35%
- 3 c. à soupe (20 g) de sucre à glacer
- ½ c. à thé (2 ml) d’extrait de vanille  

Glaçage

- 1 ½ tasse (150 g) de sucre à glacer
- 1 ½ c. à soupe (22,5 ml) d’eau chaude
- ½ c. à thé (2 ml) d’extrait de vanille

 - Environ 0.5-1 oz (14-28 g) de chocolat mi-sucré (facultatif)


Préparation :  

Crème pâtissière

1. Dans une casserole, verser le lait et la moitié du sucre (environ ¼ tasse/45 g). Fendre la gousse de vanille avec un couteau, et gratter les graines. Les ajouter au lait ainsi que la gousse. Porter le tout à ébullition à feu doux en mélangeant. Retirer du feu.  

2. Dans un bol, fouetter ensemble les œufs avec le sucre restant et le sucre vanillé. Battre vigoureusement jusqu’à ce que le mélange blanchisse et que les cristaux de sucre soient dissous.

3. Ajouter progressivement la fécule de maïs et la farine au mélange d’œufs et de sucre. Mélanger délicatement de façon à ne pas former de grumeaux.  

4. Lorsque le mélange est homogène, verser la moitié du mélange de lait tout juste bouillant. Mélanger délicatement pour commencer, puis plus énergiquement. Lorsque le mélange est souple et homogène, verser dans la casserole avec le reste du lait.  

5. Replacer la casserole sur feu doux. Mélanger sans cesse jusqu’à l’apparition des premiers bouillons. À ce moment, la crème devrait commencer à épaissir. Cette dernière doit rester souple. Continuer la cuisson jusqu’à ce que la crème soit suffisamment épaisse.  

6. Éteindre le feu, retirer du feu et incorporer le beurre. Continuer à fouetter pour que la crème refroidisse plus rapidement. 

7. Couvrir la crème pâtissière d’une pellicule alimentaire et réserver au frais jusqu’à complet refroidissement (environ 1 ½ -2 h)  

8. Au moment de l’utilisation, retirer la gousse de vanille. Fouetter à nouveau pour obtenir une consistance légère.

Crème fouettée  

9. Fouetter la crème 35% jusqu’à consistance ferme tout en ajoutant graduellement le sucre à glacer, puis ajouter l’extrait de vanille.  




Mille-feuilles  

10. Étaler 9 biscuits Graham dans un plat carré de 8 po (20 cm).  

11. Verser la crème pâtissière par-dessus et bien l’étendre à l’aide d’une spatule.  

12. Couvrir de 9 autres biscuits Graham. Réfrigérer pour une heure.  

13. Sortir du réfrigérateur et verser la crème fouettée. Avec la spatule, étendre la crème.  

14. Couvrir des biscuits Graham restants.  

Glaçage  

15. Mélanger ensemble les ingrédients du glaçage jusqu’à consistance homogène. Étendre rapidement sur les biscuits Graham.  

16. Si désiré, garnir de traits de chocolat fondu étendus à l’aide d’une poche à pâtisserie ou d’un sac de plastique perforé à un de ses bouts.

17. Réfrigérer pour au moins 10-12 heures pour faire ramollir les biscuits.  

Source : amalgame de plusieurs recettes, dont celle de ma mère, de maman Dion (chez Esther B); pour la crème pâtissière, déclinaison d’une recette d’Aux délices du Palais



IMPRIMER LA RECETTE

jeudi 17 août 2017

CÔTES LEVÉES CLASSIQUES À LA CAMPAGNARDE


Cela fait déjà un très long moment que je vous ai présenté une nouvelle recette de côtes levées. Ce n'est pas que je n'ai pas fait, mais une suite ininterrompue d'essais peu fructueux ont freiné mes ardeurs hihi. Je vous présente aujourd'hui une recette qui a su me plaire vraiment. J'ai quand même fait quelques ajustements au niveau des ingrédients ainsi qu' au mode de préparation de celle-ci. La sauce chili utilisée pour la marinade étant assez acide, la quantité de jus de citron suggérée me laissait à penser que cela rendrait la marinade encore plus acide. J'ai réduit de moitié.  J'ai privilégié le miel pour sucrer cette marinade, et j'ai doublé sa quantité. Cela semble incongru, mais je pensais que cela aiderait grandement à réduire l'acidité que je redoutais. J'ai bien fait. Les côtes ne sont pas trop sucrés, juste ce qu'il faut, et le miel a fait son travail. Je ne dirais pas que la sauce nous colle au doigts comme pour d'autres recettes hihi, mais donne un excellent goût aux côtes levées. J'ai fait une cuisson au four, mais vous donne la marche à suivre si vous faites une cuisson sur le barbecue. Très satisfaite du résulta obtenu! Une belle réussite! J'ai accompagné d'un gratin de légumes racines, ainsi que de mes petites tomates confites aux aromates, les deux recettes ayant été présentées récemment.


Ingrédients :

- 2 lb (1 kg) de côtes de dos de porc, coupées en portions de 2 côtes  

Sauce

- 1 tasse (250 ml) sauce chili
- 1 c. à soupe (15 ml) de jus de citron
- 1 c. à soupe (15 ml) de sauce Worcestershire
- 1 c. à soupe (15 ml) de moutarde douce
- 1 échalote sèche hachée finement
- 2 gousses d'ail, au presse-ail
- 2 c. à soupe (30 ml) de miel
- ¼ c. à thé (1 ml) de sel
- Poivre du moulin au goût


Préparation :

Au four

1. Retirer préalablement la membrane des côtes levées.  

2. Faire cuire les côtes durant 1 h 15 dans l’eau bouillante salée.  

3. Retirer les côtes et les assécher. Laisser tiédir.

4. Pendant ce temps, dans un bol, mélanger la sauce chili, le jus de citron, la sauce Worcestershire, la moutarde, l'oignon, l'ail, le miel et le sel. Réserver le ¼ de cette préparation pour badigeonner durant la cuisson.

5. Disposer les côtes dans un grand plat de 13 x 9 po (33 x 23 cm) et les enduire du reste de la sauce préparée. Couvrir et laisser mariner 24 heures au réfrigérateur.  

6. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).  

7. Enfourner et faire cuire 50-60 minutes en badigeonnant régulièrement de la sauce réservée et du bouillon de cuisson. Retourner les côtes si nécessaire durant la cuisson.


Si vous préférez une cuisson au barbecue  

1. Utiliser ¼ tasse (60 ml) de miel au lieu de 2 c. à soupe (30 ml).  

2. Préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients, porter à ébullition et laisser mijoter 5 minutes.  

3. Faire bouillir les côtes levées dans l'eau salée comme pour la cuisson au four.  

4. Retirer les côtes et les faire mariner dans la moitié de la sauce.  

5. Préchauffer le gril à feu moyen. Faire griller les côtes levées en les tournant et en les badigeonnant souvent avec le reste de sauce, environ 15 minutes, ou jusqu'à l'obtention d'une belle apparence glacée.  

Source : déclinaison d’une recette Métro


 IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 16 août 2017

GRATIN DE PANAIS, RUTABAGA ET RABIOLES AU CENDRÉ DES PRÉS


J'ai été immédiatement séduite par ce gratin de légumes racines déniché ici.  J'adore ce genre de plat, surtout qu'il contient du fromage. J'ai utilisé le fromage suggéré, le Cendré des Prés, un excellent fromage d'ailleurs, mais je vous avoue qu'un simple brie serait tout aussi bon dans ce gratin. Les légumes doivent être tranchés le plus mince possible. Je vous conseille donc d'utiliser la mandoline pour leur coupe. La tâche sera moins ardue qu'avec un simple couteau. Cela facilitera aussi grandement la cuisson. Le résultat est vraiment très bon. Le gratin est légèrement sucré et bien goûteux. Tout à fait délicieux! Il a accompagné des côtes levées que je vous présenterai demain.



Ingrédients : pour 4 portions

- ½ lb (227 g) de panais
- La moitié d’un gros rutabaga
- ½ lb de rabioles (navet blanc)
- 1 oignon jaune haché
- 1 c. à soupe (15 g) de beurre
- 1 gousse d’ail, hachée finement
- 1 c. à soupe (15 ml) de miel
- Sel et poivre frais moulu
- Une bonne pincée de thym séché
- 1/3 lb (150 g) de fromage Le Cendré des Prés (ou un brie de votre choix)
- ¼ tasse (60 ml) de mélange laitier 5% à cuisson (ou de la crème 15% à cuisson)


Préparation :  

1. Préchauffer le four à 400° F (200° C).

2. Trancher les panais, le rutabaga et les rabioles en très fines lamelles, à l’aide d’une mandoline ou d’un couteau bien aiguisé.

3. Dans un grand poêlon, faire rissoler les légumes dans le beurre jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Comptez au moins 10-15 minutes de cuisson. Mélangez souvent.  

4. Ajouter l’ail et le miel, et poursuivre la cuisson 1 minute. Assaisonner de sel et poivre frais moulu et de thym.

5. Répartir les légumes dans un plat carré de 8 po (20 cm), en alternant les étages avec des tranches du fromage.

6. Terminer avec des tranches de fromage. Arroser du mélange laitier 5 %.  

7. Mettre au four et faire cuire environ 30 minutes, jusqu’à ce que le fromage soit fondu et bien doré. Servir bien chaud en accompagnement.  

Source : déclinaison de Recettes d’ici


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 14 août 2017

TOMATES CERISE CONFITES AUX AROMATES


De retour avec vous après un peu plus de deux semaines de pause! J'ai retrouvé mon anse pour une semaine, et profité le plus possible de ses beautés. Ça fait du bien.

À mon retour, mon plant de petites tomates avait beaucoup produit, et je me suis rapidement mise à la tâche. Je voulais tenter une mise en conserve à l'huile, une expérience déjà faite auparavant avec des champignons et des poivrons. J'ai trouvé ici cette recette de Bob le Chef. La recette est hyper simple et vraiment facile à faire.Il est important cependant de mentionner que ce type de conserves a une durée limitée de 3 mois, et les pots doivent obligatoirement être réfrigérés. Ce n'est pas précisé dans la recette, mais je trouvais nécessaire de le dire  J'ai utilisé deux types d'herbes aromatiques pour parfumer mes petites tomates. Deux pots ont été parfumés au romarin, et les deux autres avec de la marjolaine. J'ai eu un petit pépin avant le début de la cuisson. Curieusement, mes pots flottaient sur l'eau plutôt que de rester dans le fond de la marmite. J'ai dû utiliser des linges pour maintenir les pots tout au fond. Pas évident, mais j'y suis parvenue! Je tenais à le mentionner si pareille situation vous arrive. Chaque pot était bien rempli avant la cuisson. Après cuisson, les petites tomates s'étaient affaissées de moitié. Ce qui donne des pots remplis à moitié. Tout avait été pesé exactement. Ne vous surprenez donc pas. C'est normal hihi. Le résultat est fantastique. Ces petites tomates sont absolument succulentes. Elles peuvent être servies de différentes manières. En bruschetta, ce devrait être un vrai délice. Ce sera à tester.  Pour une première fois, je les ai servies en accompagnement d'une viande. Ne jetez surtout pas le bouillon obtenu. Il est particulièrement bon. Si vous préparez un plat de pâtes avec ces petites tomates, ce bouillon sera précieux. Et ne serait-ce que pour mouiller un bout de pain, vous ne le regretterez pas.


Ingrédients :

- 2 lb (1 kg) de tomates cerise (environ 5 ½ tasses)
- 2 gousses d’ail, coupées en 2
- 8 tiges de marjolaine, ou thym ou romarin (j’ai utilisé 4 tiges de marjolaine et 4 de romarin)
- 4 zestes d’orange, prélevés à l’économe (j’ai utilisé la pelure d’une clémentine dont j’ai gratté la partie blanche; j’ai tranché des bandelettes d’environ ½ po (1,27 cm) de large et de 2.5 po (5 cm) de long)
- 2 c. à soupe (30 ml) de jus de citron (1 ½ c. à thé (7,5 ml) par pot)
- 1 c. à thé (5 ml) de sel (¼ c. à thé (1 ml) par pot)
- Poivre, au goût
- Huile d’olive


Préparation :

1. À l’aide d’une épingle droite (désinfectée), piquer les tomates à 3-4 reprises.

2. Répartir la moitié des tomates dans 4 pots Mason propres, stérilisés et secs.

3. Déposer l’ail, les aromates (2 tiges par pots) et les zestes d’orange (1 par pot), verser le jus de citron, saler et poivrer, puis ajouter le reste des tomates en prenant soin de laisser 1 po (2,5 cm) d’espace de tête.



4. Verser suffisamment d’huile d’olive de façon à obtenir 1 ¼ po (3 cm) d’huile au fond du pot.

5. Ébouillanter 4 couvercles à joint de caoutchouc neufs et les laisser reposer pendant 5 minutes.

6. Déposer les couvercles sur les pots et visser les bagues légèrement au-delà du point de résistance.


7. Déposer les pots dans la marmite à stériliser et verser suffisamment d’eau pour couvrir les pots de 1 po (2,5 cm).

8. Porter à ébullition, baisser le feu et laisser frémir pendant 75 minutes.

9. Retirer du feu, enlever le couvercle et laisser reposer pendant 10 minutes.



10. Retirer les pots de l’eau et les déposer sur linge sec. Laisser refroidir complètement, et laisser reposer pendant 24 heures avant de les manipuler.

11. Vérifier les sceaux d’étanchéité et resserrer les bagues.



Note : ce n’est pas précisé mais comme ce sont des conserves à l’huile, conservez au réfrigérateur en tout temps; la durée maximale de ce genre de conserve est de 3 mois.

Suggestion pour l’utilisation : servir les tomates à l’apéritif sur des croûtons ou en accompagnement, comme un condiment ou comme des marinades. On peut aussi s’en servir pour servir sur des pâtes.

Rendement : 4 pots de 500 ml

Source : Bob le Chef sur Curieux Bégin


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 28 juillet 2017

CROUSTILLANT DE FRAISES ET RHUBARBE AUX AMANDES ET AUX PISTACHES


Quand les fraises du Québec arrivent, il y a un incontournable dans ma cuisine. C'est la croustade aux fraises et à la rhubarbe. Je n'avais pas encore fait. Plus de rhubarbe fraîche, mais une bonne provision au congélo pour accompagner mes fraises . J'ai voulu préparer différemment de ce que je fais habituellement, et  puisé mon inspiration ici pour le croustillant à base d''amandes et de pistaches. Tout chaud sorti du four, c'est un délice. Tiède ou froid, ce sera aussi bon. Ajoutez-y de la crème glacée ou de la crème si cela vous tente. Vous vous régalerez.

Je prends une petite pause d'une dizaine de  jours pour recharger mes batteries. J'en ai besoin. À bientôt!



Ingrédients : pour 6-8 portions

Fruits

- 2 tasses (240 g) de rhubarbe
- 2 ¼ (360 g) tasses de fraises coupées en deux ou quatre selon la grosseur
- ¾ tasse (135 g) de cassonade




Croustillant

- ¾ tasse (60 g) d’amandes moulues
- 1/3 tasse (45 g) de pistaches non salées, hachées
- Pincée de sel
- 1/3 tasse (60 g) de cassonade
- 1/3 tasse (40 g) de farine
- 3 c. à soupe (37 g) de beurre


Préparation :

1. Préchauffer le four à 375 ˚F (190 ˚C).

2. Dans un plat carré de 8 po (20 cm), disposer les fruits. Saupoudrer de la cassonade.

3. Dans un bol, mélanger ensemble les ingrédients du croustillant afin d’obtenir une chapelure
grossière.


4. Saupoudrer cette chapelure sur les fruits. (Vous pouvez aplatir légèrement avec les mains.)

5. Enfourner pour 35-40 minutes.

6. Servir chaud, tiède ou froid.

Source : inspiré par Notrefamille. Com


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 26 juillet 2017

BOULETTES STYLE « POULET AU BEURRE »


C'est une petite incursion dans les saveurs indiennes avec ces boulettes. J'aimais beaucoup l'idée dénichée ici. J'ai fait quelques ajustements et ajouts à la recette qui est sans tracas à préparer . Le résultat est assez relevé et parfumé. Si vous aimez ce genre de plat, vous serez conquis.


Ingrédients : pour 6 portions

Boulettes

- 1 lb (454 g) de poulet haché
- 1 œuf
- 1 c. à thé (5 ml) de poudre de cari
- 2 c. à thé (10 ml) de coriandre moulue
- ½ c. à thé de sel
- 1 gousse d’ail, hachée finement
- La moitié d’un oignon haché finement
- ¾ tasse (60 g) de chapelure Panko


Sauce

- 2 tasses (500 ml) de bouillon de poulet maison ou du commerce
- ½ tasse (125 ml) de mélange laitier à cuisson 5% ou de crème 15%
- 2 c. à soupe (30 ml) de gingembre râpé
- ½ c. à soupe (7,5 ml) de poudre de cari
- 2 c. à soupe (30 ml) de pâte de tomates
- 2 gousses d’ail au presse-ail
- Sel et poivre
- 1 c. à soupe (15 ml) de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau


Préparation :

Boulettes

1. Dans un bol, battre l’œuf avec les épices, l’oignon, l’ail et le sel. Ajouter la viande et la chapelure, et bien mélanger.

2. Façonner de petites boulettes et réserver.


Sauce

3. Dans une poêle assez grande pour faire cuire toutes les boulettes sur une seule couche, amener à ébullition tous les ingrédients de la sauce, sauf la fécule de maïs.

4. Déposer délicatement les boulettes dans la sauce, couvrir et faire cuire à feu doux 20 minutes en remuant la poêle de temps en temps.

5. Ajouter la fécule de maïs délayée dans un peu d’eau et bien mélanger. Laisser épaissir une à deux minutes.

6. Servir avec du riz basmati.

Source : déclinaison d’une recette de SAQ


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 24 juillet 2017

COQUILLES FARCIES À LA RICOTTA ET AUX LÉGUMES


Bien longtemps que j'ai fait des coquilles farcies! Et pourtant, j'aime bien ces grosses pâtes qu'on peut garnir de ce qu'on aime. Celles-ci me plaisaient tout particulièrement parce qu'elles contenaient beaucoup de légumes. La recette était énorme, beaucoup trop pour mes besoins. J'ai décidé de réduire de moitié. Et même en réduisant, le résultat obtenu ne correspond pas du tout à ce qui est mentionné. J'ai dû faire cuire des coquilles supplémentaires. J'ai farci 15 coquilles, le rendement obtenu pour la recette complète (ou presque).  Comme quoi les recettes trouvées sur le net ne sont pas toujours particulièrement précises hihi. Concernant la farce, j'ai dû ajouter un peu de chapelure et de parmesan afin que la texture soit suffisamment ferme. Allez-y graduellement si vous ajoutez. N'ayant pas prévu un aussi gros rendement pour une recette réduite de moitié,  j'ai aussi dû réajuster la quantité de sauce tomate utilisée. J'ai allongé celle-ci avec de la crème 15%. J'y suis allée à l’œil. La crème était ma solution dépanneur, mais j'avoue que cela donne beaucoup d'onctuosité à la sauce aux tomates cerises que j'ai utilisée. N'hésitez pas à le faire si cela vous allume. Ceci dit, ce coquilles géantes sont excellentes. Je n'aurais aucune gêne à les présenter à des convives.


Ingrédients : pour 4-6 portions

- 15-16 coquilles géantes
- 1 ½ c. à thé (7,5 ml) d’huile d’olive
- 1 c. à soupe (15 g) de beurre
- La moitié d’un oignon haché fin
- 2 gousses d’ail, hachées finement
- 1 tasse (65 g) de champignons tranchés en quartiers
- La moitié d’un poivron rouge en dés
- La moitié d’un poivron jaune en dés
- La moitié d’un poivron vert en dés
- 1 2/3 tasse (375 g) de fromage ricotta
- 1 œuf bien battu
- ¼ tasse (12 g) de fromage parmesan râpé
- 1 ½ c. à soupe (22,5 ml) de basilic finement ciselé
- 2 c. à soupe (30 ml) de persil plat ciselé
- ¼ c. à thé (1 ml) d’origan séché
- ¼ c. à thé (1 ml) de sel
- Une bonne pincée de poivre
- Quantité suffisante de chapelure
- Parmesan râpé supplémentaire
-2 tasses (500 ml ou un peu plus) de sauce tomate (j’avais de la sauce aux tomates cerises et ses aromates à laquelle j’ai ajouté un peu de crème 15 % à cuisson)


Préparation :

1. Faire cuire les coquilles al dente dans une grande casserole d’eau légèrement salée. Retirer les pâtes à l’aide d’une cuillère-passoire, plonger dans un bol d’eau froide. Assécher sur du papier absorbant. Réserver.

2. Dans un grand poêlon, chauffer l’huile et le beurre à feu moyen et faire revenir l’oignon, l’ail et les champignons. Ajouter les poivrons et les garder croquants à la cuisson. Verser dans un saladier et laissez refroidir à température ambiante.

3. Incorporer aux légumes refroidis la ricotta, l’œuf, le parmesan, le basilic, la moitié du persil, l’origan, le sel et le poivre blanc. Bien mélanger. Si le résultat est trop liquide, ajouter un peu de parmesan ou de chapelure, ou encore un mélange des deux, jusqu’à ce que le tout soit ferme mais encore humide.

4. Préchauffer le four à 375 °F (190°C).

5. Couvrir le fond d’un grand plat à four d’une mince couche de sauce tomate. Remplir délicatement les pâtes cuites du mélange de ricotta et les placer côte à côte dans le plat de cuisson.

6. Verser un peu de sauce tomate sur chaque coquille et saupoudrer de fromage parmesan.

7. Faire cuire au four les coquilles environ 30 minutes, ou jusqu’à ce que la sauce bouillonne et que le mélange de fromage soit bien chaud. Laissez reposer 10 à 15 minutes et servir avec du fromage parmesan et le persil restant.

Note : la recette originale était trop imposante pour mes besoins; la recette ci-haut est la version réduite de moitié.

Source : déclinaison d'une recette Italpasta


IMPRIMER LA RECETTE