jeudi 20 février 2020

BOULETTES DE VIANDE FARCIES AU FROMAGE


On se cherche souvent de nouvelles idées de petites boulettes à essayer pour faire de la variété. Ce sont des recettes dépanneur, et qui sont en général appréciées par la famille. J'ai trouvé ici ces boulettes farcies de fromage. Ça me parlait, moi qui adore le fromage hihi. Ce qui est bien, c'est qu'on peut utiliser la viande hachée de son choix. J'ai utilisé du bœuf, mais si vous avez une autre viande, ce sera tout aussi bon. On demandait des perles de bocconcini. Je n'avais que les cocktail qui sont un peu plus gros. Je les ai simplement tranchés en petits dés d'à peu près la grosseur des perles de bocconcini.Je n'ai pas calculé la quantité et me suis fiée aux boulettes que j'avais. Ceci dit, si vous n'avez pas de bocconcini, ne vous cassez pas la tête et prenez un fromage de votre choix. Ces boulettes sont versatiles et peuvent être servies en hors-d'oeuvre, dans des sous-marin, ou encore comme moi en plat principal. À ce moment, vous servirez à votre choix sur des pâtes ou sur un lit de riz. J'ai choisi cette dernière option.  Ces boulettes sont délicieuses et faciles à préparer. Désolée pour la piètre qualité des photos!






Ingrédients : pour 4-6 portions

- 1 lb de viande hachée (boeuf, porc, dinde...)
- ½ tasse (36 g) de chapelure (régulière ou Panko)
- 1 œuf
- 1 c. à thé (5 ml) d'épices italiennes
- 1 c. à thé (5 ml) de poudre d'ail (1 grosse gousse d’ail)
- 1 c. à thé (5 ml) d'oignon déshydraté
- 1 tasse de perles de bocconcini (ou fromage mozzarella frais, coupé en petits cubes) ( j’ai utilisé des bocconcini cocktail coupés en 7-8 morceaux- pas pesé/j’ai tranché pour le nombre de boulettes que j’ai façonnées)
- 1 tasse (250 ml) de sauce tomate (maison ou du commerce)
- Parmesan râpé pour servir
- Persil italien émincé pour servir




Préparation :

1. Préchauffer nécessaire. le four à 450 ˚F (230 ˚C) et monter la grille vers le haut du four si nécessaire.

2. Dans un bol, mélanger la viande, la chapelure, l’œuf et les épices. Saler et poivrer.




3. Avec les mains, former des boulettes avec environ 2 c. à soupe de viande chacune.

4. Glisser quelques perles de bocconcini (petits dés pour moi) ou encore un petit cube de fromage au milieu de chaque boulette, puis recouvrir avec la viande. Il faut bien s'assurer que le fromage n'est pas apparent.

5. Vaporiser un peu d'enduit pour la cuisson sur une plaque. Déposer les boulettes et cuire au four pendant environ 10 minutes. Ne pas trop cuire, pour éviter que le fromage ne se répande.




6. Pendant la cuisson, faire chauffer la sauce tomate.

7. À la fin de la cuisson, déposer les boulettes dans une assiette et recouvrir de sauce. Garnir avec un peu de parmesan râpé et de persil.

Note : on peut servir ces boulettes comme hors-d'oeuvre, sur des pâtes, dans un sous-marin ou encore comme plat principal, avec par exemple des pommes de terre rissolées et une salade.

Source : Fraîchement pressé


IMPRIMER LA RECETTE




mercredi 19 février 2020

PURÉE DE PATATES DOUCES


Je cuisine souvent les patates douces dans diverses recettes où je dois mettre des pommes de terre. Je coupe  de moitié la quantité de pomme de terre demandée et je remplace par de la patate douce. Dans les soupes, elle s'intègre assez  bien aussi, Par contre, je n'avais jamais préparé de purée entièrement faite de patate douce. J'ai trouvé chez Ricardo une recette très simple à cuisiner. La cuisson de la patate douce se fait au four. Au sortir du four, j'ai retiré assez facilement la pelure avec un couteau. Vous faites une encoche avec le couteau sur la pelure et vous tirez. La pelure vient  facilement. On peut aussi faire la cuisson au micro-ondes, ce qui est plus rapide, c'est certain. La purée a été  passée au bras mélangeur pour moi. Je me suis permise l'ajout de poudre d'ail  et ne l'ai pas regretté. Cela donne plus de goût. Il est important de bien assaisonner votre purée. Celle-ci est comme du velours en bouche, et aussi très lisse à la dégustation. Tout à fait délicieux! Elle a accompagné parfaitement du poulet rôti.



Ingrédients : pour 6 portions

- 2 lb (1 kg)) de patates douces
- 1/4 tasse (60 g) de beurre
- ¼ tasse (60 ml) de bouillon de poulet
- Sel et poivre
- Poudre d’ail au goût (mon ajout)






Préparation :

1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).

2. Envelopper les patates dans du papier d’aluminium. Cuire au four environ 1 h 30 ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres (1 heure pour moi).



3. Peler les patates. Au robot, les réduire en purée avec le reste des ingrédients.

4. Saler et poivrer. Ajouter de la poudre d’ail au goût.



Cuisson rapide au micro-ondes

5. Piquer les patates à l’aide d’une fourchette. Cuire au four à micro-ondes à puissance maximale environ 8 minutes. Les retourner et poursuivre la cuisson environ 8 minutes selon la grosseur, jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Laisser tiédir.

Source : tirée du livre «Parce qu'on a tous de la visite» sur le site de Ricardo.com

 
IMPRIMER LA RECETTE


lundi 17 février 2020

SOUPE AUX POIS CASSÉS, PANCETTA ET LÉGUMES


Ne vous fiez pas à la couleur peu appétissante de cette soupe qui m'a été inspirée par celle-ci. Je sais qu'on mange avec les yeux, mais je peux vous garantir que cette soupe malgré sa couleur étrange est excellente, vraiment très bonne. C'est la pancetta qui lui donne tout son goût d'ailleurs. Je n'ai salé qu'en fin de cuisson. Le sel fait durcir les légumineuses et je voulais éviter. D'habitude, je mets des herbes salées dans pratiquement toutes mes soupes. La pancetta étant salé, je n'ai pas jugé bon d'en mettre. Il n'a suffi que d'une petite pincée de sel pour rectifier le tout en fin de cuisson. Cette soupe est délicieuse.



Ingrédients :

- 1 oignon haché
- 1 grosse gousse d’ail haché
- ¾ tasse (160 g) de pois cassés
- ½ tasse (75 g) comble de pancetta en dés
- 1/3 tasse (45 g) de carotte hachée en dés
- 1/3 tasse (45 g) de courgette hachée en dés
- 1/3 tasse (45 g) de céleri haché en dés
- 1/3 tasse (45 g) de panais haché en dés
- ¼ tasse (33 g) de rutabaga haché en dés
- Sel et poivre
- ¼ c. à thé (1 ml) de marjolaine
- 6 tasses (1.5 L) de bouillon de légumes
- Feuille de laurier
- Croûte de parmesan (facultatif)


Préparation:

1. Rincer à grande eau les pois cassés. Réserver.

2. Dans une marmite, faire rissoler à feu moyen doux la pancetta durant quelques minutes. Retirer l’excès de gras. Conserver environ 1 c. à soupe (15 ml) du gras de la pancetta.




3. Ajouter l’oignon et faire cuire 2 minutes.

4. Ajouter l’ail haché et le reste des légumes (sauf les courgettes) et bien mélanger. Poursuivre la cuisson 3-4 minutes en mélangeant régulièrement.




5. Verser le bouillon de légumes et ajouter les pois cassés réservés, la marjolaine, la feuille de laurier, la croûte de parmesan (si vous avez) et du poivre. Porter à ébullition. Baisser le feu, couvrir et laisser mijoter durant 30-35 minutes. Ajouter les dés de courgettes durant les dix dernières minutes de cuisson.

6. Rectifier l’assaisonnement, retirer la feuille de laurier et la croûte de parmesan (si vous avez utilisé) et servir.

Source : inspiré par « C’est Nathalie qui cuisine »


IMPRIMER LA RECETTE



jeudi 13 février 2020

BISCUITS RED VELVET


Souvent, quand arrive le temps de cuisiner un dessert pour la St-Valentin, je n'ai pas d'idée. Et puis, comme nous faisons attention depuis un petit moment à notre consommation de sucre, je souhaitais trouver quelque chose de simple et que je pouvais facilement partager. En voyant ces biscuits ici, j'ai su immédiatement que ce serait la recette que je ferais. Ces biscuits me semblaient terriblement décadents. Je n'ai pas de batteur sur socle, mais un simple robot culinaire, et il a bien fait le travail durant la préparation. J'ai utilisé du cacao rouge, produit que j'avais acheté ici pour un tout autre usage pour la période des fêtes, et que je n'avais finalement pas employé. Je me disais que cela ne pouvait que donner un velouté rouge plus intense hihi. Difficile à dire finalement, mais cela n'a certainement pas nui. Ceci dit, du cacao régulier fera aussi très bien l'affaire. Ces petits biscuits rouge velours sont honnêtement à tomber. Ils sont aussi trrrrès addictifs.  Difficile de s'arrêter hihi.

Je termine en vous souhaitant une belle et douce journée de la St-Valentin avec votre amoureux(se) ainsi qu'avec vos enfants, petits-enfants, vos amours quoi! Et je peux vous dire que mon amour de petite-fille a adoré ces biscuits. Elle y a goûté un peu avant le temps, et trois fois plutôt qu'une hihi.



Ingrédients :

- ¾ tasse (180 g) de beurre non salé, à température ambiante
- La moitié d’un paquet (4 oz/125 g) de fromage à la crème à la température ambiante
- 1 tasse (200 g) de sucre blanc
- 1 tasse (220 g) de cassonade tassée
- 1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de soude
- 1 c. à thé (5 ml) de sel
- 2 c. à thé (10 ml) d'extrait de vanille
- 1 gros œuf
- 1 gros jaune d'œuf
- 1 c. à soupe (15 ml) de colorant alimentaire rouge
- 2 3/4 tasses (310 g) de farine tout usage
- 1/4 tasse (25 g) de poudre de cacao naturel (j’ai utilisé de la poudre de cacao rouge mais la régulière fait l'affaire)
- 2 tasses (350 g) de pépites de chocolat blanc, divisées



Préparation :

1. Préchauffer le four à 350 ° F (180 ° C).

2. Tapisser deux plaques à pâtisserie d'un tapis de cuisson en silicone ou d'un papier parchemin.

3. Disposer le beurre, le fromage, le sucre, la cassonade, le bicarbonate de soude, le sel et l’extrait de vanille dans le bol d’un batteur sur socle (j’ai utilisé mon robot culinaire et disposé la lame de plastique couramment utilisé pour la boulange). Mélanger à vitesse moyenne jusqu'à ce que le mélange soit homogène, crémeux, et s'accroche à la paroi du bol, soit environ 1 à 2 minutes.

4. À l’aide d’une spatule, gratter la paroi du bol. Ajouter l'œuf entier et mélanger pour incorporer à vitesse moyenne. Répéter l'opération avec le jaune d'œuf.

5. Ajouter ensuite le colorant alimentaire rouge, en mélangeant à basse vitesse pour éviter d'éclabousser.



6. Dans un bol moyen, mélanger ensemble la farine et la poudre de cacao. À basse vitesse, ajouter le mélange de farine et de cacao à la préparation jusqu’à ce que les ingrédients secs soient tout juste absorbés.

7. Ajouter 1 ½ tasse (262 g) de pépites de chocolat blanc. Réserver ce qui reste pour plus tard. Mélanger lentement jusqu'à ce que les pépites de chocolat soient uniformément réparties.

8. À l’aide d’une mini-cuillère à crème glacée (15 ml), prélever une cuillère à soupe comble de pâte à biscuits et façonner une boule avec les paumes de la main légèrement humides (pas été nécessaire pour moi). Disposer sur la plaque à pâtisserie. Répéter l’opération avec le reste de la pâte en laissant un espace d’environ 1 po (2,5 cm) entre les biscuits.

9. Faire cuire les biscuits, une plaque à pâtisserie à la fois, pendant 11 à 13 minutes ou jusqu'à ce que les bords du biscuit soient secs et durcis. Les biscuits, au sortir du four seront un peu gonflés et dodus.

10. Pendant que les biscuits sont encore chauds, répartir le reste (½ tasse/88 g) des pépites de chocolat blancs sur les biscuits. Appuyer légèrement sur les pépites.



11. Laisser les biscuits refroidir sur la plaque à pâtisserie pendant cinq minutes avant de les transférer sur une grille de refroidissement. Les biscuits dégonfleront un peu et s'aplatiront légèrement en refroidissant.

Rendement: j’ai obtenu 66 biscuits

Note : les biscuits se congèlent bien cuits et la pâte crue aussi - j’ai congelé une partie de la pâte crue en boules sur une plaque; lorsque durcies, j’ai mis dans un sac à congélation pour usage futur. 

Source : adaptation d’une recette de Simply recipes


IMPRIMER LA RECETTE







mercredi 12 février 2020

SALADE DE CAROTTES AU CARI


Cela faisait un bon moment que j'avais cuisiné une nouvelle salade, Ces derniers jours, j'ai testé  celle-ci qui m'attirait particulièrement parce qu'elle est parfumée avec de la poudre de cari. Je me disais que cela serait vraiment bon avec ce mélange d'épices. Je n'ai fait que la moitié de la recette pour mieux répondre à mes besoins, et je ne me suis pas méfiée en mettant la quantité d'épices suggérée. Cela me semblait tout à fait correct. C'est en dégustant la salade avec ma tendre moitié que nous avons réalisé que la salade était très relevée, peut-être même un peu trop hihi. Et pourtant, j'adore ce mélange d'épices mais c'était vraiment très piquant hihi. Si vous aimez ainsi, vous apprécierez, mais en ce qui me concerne, je la referai en mettant un peu moins de poudre de cari.  Les pistaches donnent du croquant en bouche et les raisins secs une note sucrée accentuée par le bon goût du sirop d'érable. Malgré le fait que la salade était un peu trop relevée, cette salade est très  bonne.


Ingrédients : pour 4 portions (fait 2 portions - mes annotations entre parenthèses)

- 4 tasses (400 g) de carottes râpées (2 tasses/200 g pour la moitié)
- ½ échalote (pour la moitié, j’ai mis 2 c. à soupe d’oignon rouge haché finement)
- 4 c. à soupe (60 ml) de mayonnaise (pour la ½, j’ai mis 1 c. à soupe de mayo + 1 c. à soupe de yogourt grec 0%)
- 2 c. à soupe (30 ml) de jus de citron (1 c. à soupe/15 ml pour la moitié)
- 1 c. à soupe (15 ml) de nectar d’agave ou de sirop d’érable (½ c. à soupe/7.5 ml)
- 1 c. à soupe (15 ml) de poudre de cari (pour la moitié, j’ai mis 1 ½ c. à thé (7.5 ml) mais c’était trop relevé pour nous; je ne mettrais pas plus d’1 c. à thé (5 ml) pour la moitié de la recette, peut-être même moins)
- 1/3 tasse (47 g) de raisins secs (la moitié pour moi/24 g)
- Sel et poivre
- ¼ tasse (30 g) de pistaches (mis 15 g)


Préparation :

1. Dans une poêle, faire griller à sec les pistaches. Laisser refroidir et hacher grossièrement. Réserver.




2. Dans un grand bol, mélanger l’échalote française (oignon rouge), la mayonnaise, le yogourt, le nectar d’agave, le sirop d’érable, la poudre de cari, le jus de citron et le sel.

3. Ajouter les carottes râpées, les raisins secs et bien mélanger.




4. Garnir de pistaches hachées et servir.

Source : déclinaison d'une recette de « La cuisine de Jean-Philippe »


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 10 février 2020

SOUPE AU POULET ALFREDO ET TORTELLINI


Y'a des recettes qui nous font de l’œil dès qu'on voit les ingrédients et les photos. C'est ce qui est arrivé quand j'ai vu ici cette soupe. C'est une soupe-repas bien consistante, et vraiment très gourmande. Les photos ont été prises le lendemain de la préparation, et déjà les tortellinis avaient bu une partie du liquide. Prévoyez un peu plus de bouillon, et aussi un peu de lait ou de mélange laitier à ajouter au besoin.  Cette soupe-repas est délicieuse. Je me suis régalée.


Ingrédients : pour 8 portions

- 1-2 c. à soupe (15-30 ml) d’huile d’olive
- La moitié d’un oignon jaune moyen, coupé en dés
- 1 tasse (113 g) de carotte coupée en deux sur la longueur et hachée en demi-lune
- 2 gousses d'ail émincées
- 1 lb (450 g) de poitrines de poulet désossées et sans peau, coupées en cubes
- 1 c. à thé (5 ml) de sel
 - ½ c. à thé de poivre moulu
- ¼ tasse (30 g) de farine tout usage
- 4 tasses (1 L) de bouillon de poulet réduit en sel *
- 1 tasse (250 ml) de mélange laitier 5% à cuisson*
- 1 cuillère à café de flocons de piment rouge broyé (mis une pincée)
- 9 onces (0.56 lb/255 g) de tortellinis au fromage, congelés ou frais (environ la moitié du paquet que j’avais)
- 2 tasses (64 g) de parmesan fraîchement râpé (je n’ai pas tout mis la quantité suggérée; allez-y au jugé et au goût)
- Environ 2 tasses (56 g) d’épinards frais légèrement tassés
- Herbes salées au goût (facultatif)



Préparation :

1. Faire chauffer l’huile à feu moyen-vif dans une grande casserole antiadhésive. Y ajouter l'oignon et les carottes. Cuire les légumes jusqu'à ce que les oignons deviennent translucides, environ 3 minutes. Ajouter l'ail et cuire pendant 30 secondes de plus.

2. Ajouter le poulet; saler et poivrer. Remuer pour combiner le tout. Cuire pendant 3-4 minutes pour faire dorer. Mélanger régulièrement.

3. Saupoudrer la farine sur le poulet et les légumes. Remuer pendant 2-3 minutes pour bien enrober le tout (si nécessaire, pour éviter que cela ne colle au fond, réduire un peu la température du feu).

4. Incorporer le bouillon de poulet, le mélange laitier et les flocons de piment rouge. Poursuivre la cuisson jusqu'à ce que la soupe épaississe, 5 à 10 minutes.

5. Ajouter les tortellinis dans la casserole et cuire jusqu'à al dente, 5 à 7 minutes (congelé, cela prend plus de temps).



6. Retirer la casserole du feu et saupoudrer d’une poignée de parmesan et remuer. Une fois fondu, ajouter une autre poignée. Faire fondre lentement le fromage donnera à la soupe une consistance lisse.

7. Assaisonner et poivrer si nécessaire (j’ai ajouté les herbes salées à ce moment).

8. Verser dans les bols et garnir d'épinards. (J’ai plutôt ajouté les épinards à même la marmite avant de servir)

Note de Notna: pour réchauffer la crème ou la soupe au fromage, faites-la chauffer dans une casserole, à feu doux, en remuant fréquemment. Ajouter du lait pour assouplir la soupe. Les soupes à base de fromage ou de lait doivent être réchauffées lentement pour éviter leur séparation ou leur texture granuleuse.

*Note de Maripel : les pâtes boivent beaucoup de liquide- la soupe refroidie qu’on réchauffera manquera de liquide; il vous faudra prévoir du bouillon supplémentaire ainsi qu’un peu de mélange laitier ou encore du lait.

Source : adaptation d’une recette de Donna Elick du site « The slow roasted italian »




IMPRIMER LA RECETTE

jeudi 6 février 2020

PIZZA À LA PANCETTA, ET AUX OLIVES KALAMATA


J'aime bien tester de nouvelles combinaisons de garnitures pour nos pizzas hebdomadaires. J'ai trouvé ici cette dernière qui me plaisait et que j'ai  mise à ma main. Elle ressemble un peu à une autre pizza déjà cuisinée avec des poivrons grillés, mais ce sont les Kalamata  et le parmesan dans la croûte qui la distinguent. La pizza est bien gourmande et tout fait délicieuse.


Ingrédients : pour une pizza de 12 po/30 cm

- Boule de pâte pour une pizza de 12 po/30 cm
- Environ 1/3 tasse (30 g) de parmesan râpé

Garniture
- 1 gros oignon jaune émincé
- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive
- ½ tasse (125 ml) de sauce à pizza
- Environ une quinzaine de fines tranches (92 g) de pancetta douce ou piquante
- Un peu moins d’½ tasse (50 g) d’olives Kalamata dénoyautées et tranchées en rondelles
- 1 gros poivron rouge grillé et tranché en lanières (si vous voulez en mettre plus, n'hésitez pas)
- 1 ¾ tasse (180 g) d’un mélange de fromage râpé (j’ai mis emmental, brick et mozzarella)



Préparation : 


 1. Incorporer le parmesan à la boule de pâte à pizza en la pétrissant.

2. Dans une poêle antiadhésive, à feu doux, faire chauffer l’huile d’olive. Faire suer l’oignon jusqu’à ce qu’il devienne mou. Réserver.




3. Étendre la pâte sur une plaque à pizza.

4. Y étaler la sauce.




5. Étendre les tranches de pancetta sur la sauce et garnir des oignons, des lanières de poivron et des olives.

6. Parsemer du mélange de fromage.




7. Enfourner au four préchauffé à 450 °F (230 °C) pour 15 minutes.

Source : déclinaison d’une recette de Sélection.ca


IMPRIMER LA RECETTE