jeudi 17 septembre 2020

PESTO AUX AUBERGINES, TOMATES CERISES ET BASILIC


Je vous disais récemment avoir bénéficié des largesses d'un ami qui a un potager bien garni. Il m'a donné plusieurs beaux légumes dont des haricots jaunes que j'ai utilisés pour faire une soupe. À cela s'ajoutait des aubergines. Que pouvais-je bien en faire! J'ai trouvé  ici cette magnifique idée d'une sauce pesto qui me permettait aussi de mettre à profit mes petites tomates ainsi que le basilic de mon jardin. La préparation s'est faite sans encombre. J'ai portionné et mis à congeler une partie de la recette. Je vous conseille d'ailleurs de couvrir d'huile d'olive les portions que vous voulez congeler. La sauce est assez épaisse. Nous vous gênez pas pour ajouter un peu plus d'huile d'olive si nécessaire. Le pesto est délicieux et pourra être utilisé sur des pâtes, ou encore comme sauce à pizza, dans un sandwich ou pour tout autre usage. Comme premier test gustatif de ce pesto, j'ai garni des tranches de pain grillé pour faire un sandwich au poulet et laitue. C'était menoum! :-)


Ingrédients :

- 3 1/3 tasse (300 g) d’aubergines coupées en dés
- 2 tasses (300 g) de tomates cerises coupées en quartiers
- 1 ½ tasses (70 g) de parmesan finement râpé à la microplane
- ¼ tasse (60 g) d’huile d’olive (mis un peu plus)
- 3 gousses d’ail, hachées finement
- Sel et poivre
- 2/3 tasse (40 g) de feuilles de basilic bien tassé avec votre poing dans la tasse à mesurer

basilic

Préparation :

1. Laver et couper les tomates cerises en quartiers et mettre de côté.

2. Dans une grande poêle, faire chauffer la moitié de l’huile avec les gousses d’ail.

3. Lorsqu’elles sont bien dorées, ajouter les aubergines déjà nettoyées lavées et coupées en dés.

4. Saler et poivrer puis ajouter les tomates cerises et l’huile restante.

5. Porter à ébullition à feu moyen.

6. Abaisser au minimum et faire cuire durant environ 15 minutes jusqu’à ce que les aubergines soient bien tendres.


7. Transférer dans le bol d’un mélangeur, ajouter le parmesan et le basilic puis mixer par intermittence jusqu’à l’obtention d’un pesto avec la consistance souhaitée.



8. Laisser refroidir dans un bol puis remplir les récipients.

9. Utiliser ou congeler (j’ai mis en portion d’½ tasse/125 ml et congelé une partie des plats; je vous conseille pour chacune de portions mise à congeler ou fraîche de couvrir d’huile d’olive.)

Rendement : 2 tasses /500 ml

Usage : dans un sandwich; avec des pâtes; comme sauce à pizza, ou pour napper une viande comme du poulet …


sandwich au poulet grillé tartiné de pesto aux aubergines 



Source : Culture Crunch


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 16 septembre 2020

COURGETTES AU PARMESAN


Voici une petite entrée fort sympathique et facile à préparer! C'est ce que je me suis dit en la dénichant ici. Les quantités de chapelure et de parmesan n'ont pas été mesurées, ni pesées. J'y suis allée au piffomètre, et ajoutait au besoin durant la préparation. Pas de friture! La cuisson se fait au four et ne nécessitera qu'un peu d'huile d'olive pour éviter que cela ne colle aux parois du plat. J'ai servi avec une petite mayonnaise épicée improvisée. Les courgettes se sont mangées dans le temps de le dire. Trop bon!


Ingrédients : 

- 2 courgettes
- 2 œufs
- Chapelure en quantité suffisante (pas mesuré/j’ai ajouté au besoin)
- Parmesan râpé frais en quantité suffisante (pas mesuré, j’ai ajouté au besoin)
- Huile d'olive
- Sel et poivre



Préparation :

1. Rincer les courgettes et couper les bouts. Tailler en bâtonnets.

2. Huiler un plat à gratin.

3. Battre les œufs dans une assiette creuse. Saler et poivrer.

4. Verser de la chapelure dans une autre assiette.

5. Passer les bâtonnets dans les œufs battus et ensuite dans la chapelure.

6. Déposer les bâtonnets dans le plat à gratin et parsemer de parmesan.



7. Enfourner à 400°F (200 °C) pendant environ 30 minutes ou jusqu'à ce que les courgettes soient bien dorées (surveiller en cours de cuisson).

Suggestion pour le service: j'ai servi avec une mayonnaise épicée improvisée avec mayonnaise, jus de lime, tout petit filet de sirop d'érable, purée d'ail rôti, poivre et quelques gouttes de sauce sriracha.



Source : « Ma cuisine au fil de mes idées... »


IMPRIMER LA RECETTE

mardi 15 septembre 2020

PAIN À L'AVOINE ET À L'ÉRABLE


Comme plusieurs depuis le début de la pandémie, j'ai boulangé. Je n'avais pas encore beaucoup d'expérience, mais je commence à en avoir un peu, et même si par moment, je me sens encore plutôt néophyte hihi. Je n'ai pas de batteur sur socle, ni de MAP pour boulanger, mais je ne me plains pas de ce fait hihi. J'avoue bien aimer pétrir le pain. Ça me rends zen quand je le fais hihi.

J'ai trouvé ici ce pain parfumé à l'érable. La recette originale est un pain assez sucré convenant parfaitement pour des tartines. Je privilégie davantage un pain qui ne soit pas trop sucré.  J'ai donc réduit légèrement le sirop d'érable du pain, ni ajouté de sucre d'érable sur la croûte comme le suggérait la recette originale. La mie est plutôt légère, et goûte bon l'érable. En rôti pour déjeuner, il est parfait pour accompagner du beurre d'arachide. Le goût d'érable est bien présent si vous aimez bien sûr.  Par contre, en sandwich ou en grill-cheese, ce n'est peut-être pas le pain idéal hihi. J'ai bien apprécié ce pain différent de ceux faits jusqu'à maintenant, et comme mentionné, il sera parfait pour les déjeuners ou comme collation avec des confitures.


Ingrédients :

Pâte
- ¾ tasse + 2 cuillères à soupe (198 g) d'eau chaude
- ½ tasse (55 g) de flocons d'avoine à l'ancienne
- ¼ tasse (78 g) de vrai sirop d'érable (mis 3 c. à soupe)
- ½ c. à thé (3 ml) d’extrait à l'érable
- 4 c. à soupe (57 g) de beurre, à température ambiante
- 1 ¼ c. à thé de sel
- ½ c. à thé (3 ml) de cannelle (pas mis)
- ¾ tasse (105 g) de farine de blé entier
- 2 tasses (280 g) de farine tout usage non blanchie
 - 2 ¼ c. à thé (8 g) de levure instantanée

Garniture (pas fait)

- Eau, pour brosser la croûte
- 2 à 3 c. à thé (10-15 ml) de sucre d’érable, pour saupoudrer


Préparation :

1. Dans un grand bol à mélanger, mélanger l'eau, l'avoine, le sirop d'érable, la saveur d'érable, le beurre, le sel et la cannelle. Laisser refroidir jusqu’à tiède.

2. Ajouter les farines et la levure en remuant pour former une pâte grumeleuse. Pétrir (environ 10 minutes à la main, 7 minutes à la machine ou sur le cycle de pâte dans la machine à pain), assez pour faire une pâte bien élastique.






3. Transférer la pâte dans un bol légèrement graissé ou une grande tasse à mesurer (8 tasses), couvrir le bol ou la tasse d'une pellicule plastique et laisser lever la pâte pendant 60 à 90 minutes (mis au four lumière allumée et tasse d’eau chaude à côté). Il devrait devenir très gonflé et doubler de volume.






4. Dégonfler délicatement la pâte et façonner en une bûche de 8 po (20 cm). La placer dans un moule à pain légèrement graissé de 8 ½ x 4 ½ po (22 x11.4 cm) (mon moule était de 9 x5 /23 x 13 cm). Couvrir le moule et remettre à lever environ 60 à 90 minutes (remis au four lumière allumée et tasse d’eau chaude). À la fin du temps de levée, sortir le moule du four, et préchauffer le four à 350 ° F (180 °C)







5. Brosser délicatement le haut du pain levé avec de l'eau et saupoudrer de sucre d’érable. (Pas fait)

6. Cuire le pain pendant 35 à 40 minutes. Après 15 minutes de cuisson, disposer une feuille de papier d’aluminium sur le dessus pour éviter un brunissement excessif.



7. Retirer le pain du four et au bout de 5 minutes, le démouler. Déposer sur une grille. Laisser refroidir complètement avant de le trancher.

Source : déclinaison King Arthur Baking Company


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 7 septembre 2020

SOUPE AUX HARICOTS JAUNES (2)


J'ai reçu en cadeau récemment de beaux légumes du potager d'un ami, des haricots jaunes entre autres. J'avais envie de les utiliser pour une bonne soupe, et j'ai trouvé ici de quoi me satisfaire. J'ai modifié la préparation et fait quelques ajouts pour la mettre bien à mon goût. Rien de compliqué cependant, et le résultat est plus qu'intéressant. Tout simplement délicieux!

J'en profite aussi pour vous dire que je vous fausse compagnie pour quelque jours. À bientôt!


Ingrédients : pour 4 portions

- 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive
- 1 ½ tasse (190 g) de haricots jaunes, coupés chacun en 2-3 tronçons
- ½ tasse (64 g) de carottes, en rondelles
- ¼ tasse (38 g) d'oignon haché
- ¼ tasse (26 g) de poireau haché
- ¼ tasse (34 g) de céleri, en dés
- 4 tasses (1 L) de bouillon de poulet
- 1 feuille de laurier
- 1 tasse (250 ml)) de lait
- Sel et poivre, au goût
- Une petite poignée de persil plat haché
- Herbes salées au goût (facultatif)




Préparation :

1. Faire chauffer l’huile d’olive à feu moyen doux. Faire revenir l’oignon et le poireau quelques minutes pour les attendrir.

2. Ajouter le reste des légumes et poursuivre la cuisson deux minutes tout en mélangeant.




3. Ajouter le bouillon de poulet et la feuille de laurier. Porter le tout à ébullition. Baisser le feu et laisser mijoter à couvert 25-30 minutes, le temps que les légumes soient cuits.

4. Ajouter le lait et poursuivre la cuisson cinq minutes.




5. Retirer la feuille de laurier, et ajouter le persil plat haché.

6. Rectifier l’assaisonnement et ajouter les herbes salées si désiré.

Source : déclinaison d’une recette de Zpag.net



IMPRIMER LA RECETTE

jeudi 3 septembre 2020

PÂTES CRÉMEUSES AUX LÉGUMES ET AU BACON (OU À LA PANCETTA)


Sais pas si je vous l'ai déjà dit, mais j'adore le fromage. En voyant cette recette ici, j'ai tout de suite conclu que ce serait un succès hihi. J'ai évidemment fait quelques ajouts comme à mon habitude, et profité du  reste de fleur d'ail que j'avais dans mon frigo. Je n'avais plus de bacon, mais un paquet de pancetta qui a parfaitement fait l'affaire.  Plutôt que des pâtes courtes, j'ai préféré  utiliser des linguine. Dans l'assiette, le plat est coloré est appétissant. À la dégustation, c'est tout simplement délicieux. Un plat coup de cœur honnêtement!


Ingrédients: pour 4 portions

- 2 ¾ tasses de farfalles ou autres pâtes courtes (mis ¾ lb/340 g de linguine fini)
- 1 botte de broccolini, les tiges coupées en trois ou brocoli coupé en petits bouquets (mis 2 ½ tasses/182 g de fleurons de brocoli)
- 4 tranches de bacon, hachées (mis 2/3 tasse/88 g de pancetta en dés)
- ½ courgette coupée en deux (quatre) sur la longueur, puis en tranches de ¾ po (2 cm) d’épaisseur
 - La moitié d’un poivron rouge haché (mon ajout)
- 2 tiges de fleurs d’ail hachées finement (mon ajout)
- 1 petit oignon rouge, coupé en quartiers de ½ po (1 cm) d’épaisseur (mis la moitié d’un oignon jaune)
- 1 paquet (150 g) de fromage à la crème à l’ail et aux fines herbes (de type Boursin), émietté́
- 2 c. à soupe (30 ml) de ciboulette hachée finement
- Sel et poivre



Préparation :

1. Dans une grande casserole d’eau bouillante salée, cuire les pâtes de 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient al dente.

2. Ajouter le broccolini (brocoli) au cours des 2 dernières minutes de cuisson. Égoutter les pâtes et le broccolini en réservant 1 tasse (250 ml) du liquide de cuisson. Remettre les pâtes et le broccolini dans la casserole.



3. Entre-temps, dans un grand poêlon, cuire le bacon (pancetta) à feu moyen-vif pendant 4 minutes ou jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Laisser égoutter le bacon (pancetta) dans une assiette tapissée d’essuie-tout.

4. Égoutter le gras de bacon du poêlon en conservant environ 2 c. à thé (10 ml). Chauffer à feu moyen- vif, ajouter la courgette, le poivron et l’oignon, et cuire, en brassant de temps à autre, de 3 à 4 minutes ou jusqu’à ce qu’ils aient ramolli. Ajouter la fleur d'ail et poursuivre la cuisson une minute. Retirer du feu. Saler et poivrer.




5. Dans la casserole, ajouter le fromage et ½ tasse (125 ml) du liquide de cuisson des pâtes réservées. Mélanger pour bien enrober les pâtes (au besoin, ajouter un peu de liquide de cuisson pour obtenir une sauce plus crémeuse).

6. Ajouter les légumes et le bacon (pancetta) et mélanger.



7. Répartir les pâtes dans des bols. Parsemer de la ciboulette.

Source : Coup de Pouce


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 2 septembre 2020

SALADE DE POMMES DE TERRE GRELOTS AUX TOMATES CERISES CONFITES



Ma tendre moitié n'est pas très patate. Plus souvent qu'autrement, il met dans mon assiette ce qu'il juge de trop dans la sienne.Et je lui en mets toujours peu.  C'est vous dire. Pour cette dernière salade, j'ai utilisé des pommes de terre grelots, et j'ai trouvé mon inspiration ici. J'espérais que ti-mari apprécierait. J'ai mis à profit les petites tomates que j'ai cultivées cet été. J'en ai fait confire comme je le fais à tous les ans. Je les utilise d'ailleurs dans plein de recettes: pizzas, pâtes, pesto et j'en passe. C'est du vrai bonbon. Dans cette salade, ce ne pouvait être que bon. Si vous n'avez pas, utilisez des tomates séchées au soleil dans l'huile pour la réalisation de cette salade. J'ai garni d'herbes fraîches ainsi que de fleurs d'ail que j'ai encore retrouvées avec bonheur à l'épicerie ces dernières semaines. Cela donnerait beaucoup de fraîcheur. Le résultat est absolument fantastique. Ti-mari en a repris, ça vous donne une idée hihi. Cette salade est un vrai délice. Du bonbon!  Un coup de cœur instantanée pour nous deux!


Ingrédients : pour 2-3 portions

Salade

- 1 lb (454 g) de pommes de terre grelots, cuites et refroidies, et coupée en deux ou quatre morceaux selon leur grosseur
- ¼ tasse (45 g) de tomates cerises confites (la recette est ici)
- 1 oignon vert haché finement
- 1 c. à soupe (15 ml) de fleur d’ail hachée très finement
- 1/3 tasse (50 g) de concombre haché
- 2 c. à soupe (28 g) de feta émiettée
- 1 c. à soupe (15 ml) de persil plat haché
- 1 c. à soupe (15 ml) de ciboulette ciselée

Vinaigrette

- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive
- 1 c. à thé (5 ml) de moutarde de Dijon
- 2 c. à thé (10 ml) de vinaigre balsamique
- 1 c. à thé (5 ml) de sirop d’érable
- 1 c. à thé (5 ml) de purée d’ail rôti ou une gousse d’ail passée au presse-ail
- ¼ -½ c. à thé (1-3 ml) d’origan séché
- Sel poivre


Préparation :

1. Dans un saladier, disposer les ingrédients de la vinaigrette. Fouetter le tout pour obtenir une émulsion.

2. Ajouter les ingrédients de la salade et touiller délicatement.



3. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire et servir.

Source : inspirée par The Little Potato Company



IMPRIMER LA RECETTE

lundi 31 août 2020

POTAGE AUX ÉPINARDS DE MER ET SALICORNE


Du cadeau reçu de Mme Rivest dont je vous parlais la semaine dernière, j'ai pu aussi cuisiner un potage. J'ai grandement puisé mon inspiration ici pour sa préparation qui est simple et sans tracas. Les quantités des herbes sont approximatives. Il n'y a donc pas d'erreur possible hihi. Les épinards et la salicorne étant salés, je n'ai pas jugé nécessaire de saler durant la cuisson. Je n'ai fait qu'un très léger ajustement en fin de cuisson. La préparation  goûte assez peu les herbes par contre. Je n'avais pas toutes les herbes sauvages utilisées de la version originale, ce qui en est fort probablement la cause.  La garniture de salicorne fraîche prend donc toute son importance. Le résultat est heureusement délicieux.


Ingrédients : pour 4 portions

- 1-2 c. à soupe (15-30 ml) d’huile d’olive
- 4 grosses poignées d’épinards de mer
- 1 poignée de salicorne (retirer la partie centrale) + quelques pousses supplémentaires pour la garniture
- 1 petite poignée de persil plat
- 1 oignon
- 1 tasse (80 g) de poireau haché
- 2-3 gousses d’ail, hachées
- 6 tasses (1,5 L) de bouillon de légume ou de poulet
- 2-3 branches de thym citron
- 2 pommes de terre pelées et hachées
- Mélange laitier 5% au goût
- Poivre et sel si vous le jugez nécessaire (une petite pincée pour moi)


Préparation :

1. Dans une casserole, faire revenir dans l’huile l’oignon et le poireau. Lorsque tendre, ajouter l’ail haché et poursuivre la cuisson 1 minute.

2. Ajouter les épinards de mer, la salicorne et le persil. Couvrir du bouillon. Ajouter les branches de thym citron et les pommes de terre. Poivrer. généreusement et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser mijoter 15-20 minutes à couvert




3. Passer la préparation au bras mélangeur ou au robot culinaire. Remettre dans la casserole si broyé au robot culinaire.

4. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.




5. Si désiré, ajouter un peu de mélange laitier.

6. Au service, garnir chaque bol de quelques pousses de salicorne fraîche réservées

Source : grandement inspiré par une recette de « Les Jardins de la Mer »


IMPRIMER LA RECETTE