lundi 19 février 2018

RILLETTES DE CRABE SAUCE MAYONNAISE AU PIRI-PIRI



Encore cette année, j'ai reçu un super beau cadeau de membres de la famille de mon mari qui vivent à Havre-St-Pierre: plusieurs sacs de crabe tout décortiqué, scellé et congelé. J'essaie de les utiliser au mieux. Ces rillettes trouvées  ici me semblaient bien alléchantes. J'aurais pu préparer une mayonnaise maison comme la version originale le suggère, mais j'ai décidé d'aller au plus simple. Et puis, j'ai opté pour un mélange allégé en gras en y intégrant du yogourt nature 0%. Cela ne change aucunement le goût, et on se sent moins coupable d'être gourmand hihi. La rillette est parfumée à la sauce piri-piri, une sauce portugaise piquante à base de vinaigre et de piment. On peut la faire maison, ce que je tenterai éventuellement, mais pour cette recette, j'ai acheté du tout fait. Utilisez-là parcimonieusement, quitte à en remettre si vous jugez que ce n'est pas suffisant. La recette contient du citron, j'ai donc mis à profit mes citrons Meyer. La préparation est toute simple, et le résultat est vraiment excellent. Ces rillettes sont délicieuses et faciles à faire. Et vous vous demandez  peut-être si vous pouvez utiliser du crabe en boîte, je vous dirais que oui. Ce n'est évidemment pas comme du crabe congelé, ou frais, mais je suis certaine que le résultat sera très acceptable.


Ingrédients : pour 3-4 portions

- ¼ tasse (60 ml) de mayonnaise
- ¼ tasse (60 ml) de yogourt nature 0%
- ½ -1 c. à thé (2-5 ml) ou plus de moutarde de Dijon
- 1 c. à thé (5 ml) de purée d’ail rôti (ou 1 c. à thé d’ail haché très finement)
- Sel et poivre du moulin
- ¼ c. à thé (1 ml) ou seulement quelques gouttes de sauce Piri-Piri (ou du tabasco)



- Le zeste d’½ citron Meyer (ou du citron régulier)
- ½ c. à soupe (7,5 ml) de jus de citron Meyer (ou régulier)
- 2 oignons verts hachés finement
- 1 ½ c. à soupe (22,5 ml) de persil plat haché
- Environ ½ lb (250 g) de chair de crabe, bien égoutté



Préparation :

1. Dans un bol, mélanger ensemble tous les ingrédients, sauf le crabe. Gouter pour rectifier, si nécessaire, la quantité de moutarde et de sauce piri-piri utilisées ainsi que les assaisonnements.




2. Ajouter délicatement le crabe et mélanger pour obtenir un mélange homogène.

3. Servir avec des tranches de pain baguette ou des craquelins.




Source : déclinaison d’une recette d’Helena Loureiro, tirée de livre À la bonne franquette, Les Éditions Transcontinental vu sur Recettes du Québec


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 16 février 2018

GÂTEAU ITALIEN AU CITRON (MEYER) ET À LA CRÈME FRAÎCHE


Durant mes recherches sur Pinterest pour trouver des idées pour cuisiner mes citrons Meyer, j'ai découvert cette recette d'Isa  chez  La main à la pâte. Disons que je me suis servie des recettes des deux pour la préparation de ce gâteau. J'ai découvert par hasard l'an dernier de l'essence de citron Meyer,  et je n'avais pas encore eu l'occasion de tester. L'occasion était parfaite pour m'en servir. La préparation s'est bien déroulée et le gâteau est bien beau à regarder. À la dégustation, le gâteau est dense, mais bien moelleux. Le goût du citron Meyer y est agréablement présent sans excès. J'adore.  C'est le genre de gâteau à déguster avec un bon thé, ou un café hihi. Isabelle mentionne judicieusement de servir avec de la confiture, ou bien avec un curd de citron. J'ai mis à profit un cadeau que j'avais reçu, une confiture de bleuets que j'ai servie sur le gâteau. Les deux se mariaient parfaitement. Vraiment excellent!



Ingrédients :

- 1 ¾ tasses (175 g) de sucre à glacer
- 4 œufs
- 2/3 tasse (160 g) de crème fraîche épaisse (40 % mg)
- ½ tasse (125 g) de beurre fondu
- Le jus et le zeste de 2 citrons (Meyer)
- Mon ajout (facultatif- 10 gouttes d’essence de citron Meyer/et si vous n’avez pas, vous pourriez mettre 1 c. à thé (5 ml) d’extrait de citron) 
- 2 ½ tasses (300 g) de farine
- 2 c. à thé (10 g) de poudre à pâte (levure chimique)
- 2 pincées de sel
- Sucre à glacer pour saupoudrer


Préparation :

1. Préchauffer le four à 350 F (180 C). Graisser et fariner un moule Bundt de 9 po (23 cm).

2. Dans le bol du batteur sur socle (au batteur électrique pour moi), muni du fouet, fouetter les œufs avec le sucre à glacer jusqu'à ce que le mélange blanchisse et soit mousseux (environ 5 minutes).  



3. Ajouter la crème fraîche, le beurre fondu, le jus et le zeste de citron et l’essence de citron Meyer et bien mélanger.  

4. Incorporer la farine, la poudre à pâte et le sel qui auront été tamisés ensemble au préalable, et bien mélanger.  

5. Verser la pâte dans le moule préparé et enfourner pour 40 à 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré, en ressorte propre.



6. Laisser refroidir complètement avant de démouler, puis saupoudrer de sucre à glacer.

Suggestion : pour le service, suggéré par Isabelle et que j’ai fait, de la confiture (de bleuets dans mon cas); Isabelle suggère aussi du curd de citron, ce qui est une excellente idée.

Source : déclinaison « Les gourmandises d’Isa » vue aussi chez « La main à la pâte »

»

IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 14 février 2018

SALADE AU BOCCONCINI


Bonne St-Valentin à tous les amoureux! Je vous offre tout simplement une belle salade toute colorée que j'ai dénichée ici. Je n'ai pas utilisé la vinaigrette suggérée, mais plutôt celle que je vous présentais hier à base de citron Meyer. J'ai fait quelques ajustements à la salade, ainsi qu'un ajout. Cette salade est appétissante et invitante à déguster. Ne vous gênez pas, elle est délicieuse et bien parfumée. Elle ferait une belle entrée pour un repas en amoureux! :-)




Ingrédients : pour 4 portions

- Un contenant de 200 g de mini bocconcini ou (cocktail) coupés en deux ou quatre
- 1 tasse (155 g) de petites tomates cerise coupées en deux
- 1 tasse (25 g) de mini-épinards (ou roquette) légèrement tassés
- 1 branche de céleri haché
- ½ tasse (70 g) de poivrons rouges, verts ou jaunes, coupés en dés
- 1 petite endive, effeuillée et légèrement déchiquetée
 - 4 c. à soupe (60 ml) de basilic ciselé
- 2 c. à soupe (24 g) de pignons grillés (ou des noix de votre choix préalablement grillées)

 - 1/3- ½ tasse (80-125 ml ou au goût) de vinaigrette au citron Meyer et au basilic*(cliquez ici)



Préparation :

1. Disposer dans un saladier les ingrédients de la salade.

2. Ajouter la vinaigrette et touiller délicatement.


3. Servir.

Source : déclinaison d’une recette Tre Stelle




IMPRIMER LA RECETTE (SALADE)

IMPRIMER LA RECETTE (VINAIGRETTE)

mardi 13 février 2018

VINAIGRETTE AU CITRON MEYER ET AU BASILIC


Non non! Ce n'est pas une orange, mais bien  un citron, et Meyer de surcroît! Ce sont les plus gros Meyer que j'ai vus depuis que je les cuisine hihi. Ces citrons sont disponibles depuis avant les dernières fêtes de fin d'année, mais je n'avais pas trouvé le tour de les cuisiner. J'avais trop de choses à faire. Et puis, en janvier, j'ai très peu cuisiné n'étant pas au meilleur de ma forme. Depuis février, je m'active à chercher de nouvelles recettes pour les mettre en valeur.  Grâce à Pinterest, j'ai trouvé ici la meilleure idée qui soit pour la maniaque de salades que je suis hihi. Cette vinaigrette était parfaite pour moi. Elle contenait tout ce que j'aime. Il ne me restait plus beaucoup de basilic frais, et le peu que j'avais était réservé pour la salade que je vous présenterai demain. J'ai substitué par de la purée de basilic en tube pour parfumer la vinaigrette. Si vous n'avez ni un ni l'autre, du pesto de basilic ferait aussi très bien l'affaire. Cette vinaigrette est parfaite, et toute parfumée. Vous en obtiendrez suffisamment pour 3-4 utilisations.



Ingrédients : 

- 3 c. à soupe (45 ml) de jus de citron Meyer + le zeste d’1 citron Meyer (vous pouvez aussi utiliser du citron régulier)
- 1 c. à soupe (15 ml) de vinaigre balsamique blanc
- 5-6 feuilles de basilic frais, finement haché (j’ai mis 1 c. à thé (5 ml) de purée de basilic (vous pouvez en mettre davantage si vous voulez un goût plus prononcé); du pesto de basilic pourrait aussi être une alternative)
- ½ tasse (125 ml) de bonne huile d'olive
- 1 gousse d'ail, pressée, ou hachée
- ¼ c. à thé (1 ml) de sel de mer
- ¼ - ½ c. à thé (1-2 ml) de sirop d’érable (ou plus si vous préférez)
- ¼ c. à thé (1 ml) de poivre noir fraîchement concassé
- 1/8 c. à thé (0.5 ml) de moutarde de Dijon (facultatif)
- Une pincée de flocons de piment rouge (facultatif)



Préparation :

1. Dans un pot Mason ou autre récipient en verre avec un couvercle fermant hermétiquement, ajouter tous les ingrédients dans le pot.

2. Visser le couvercle fermement et agiter vigoureusement.

3. La vinaigrette est prête à être utilisée. Réfrigérer ce qui restera. La vinaigrette se conservera sans problème quelques jours.



Rendement : pour environ ¾ tasse (180 ml); vous en aurez suffisamment pour 3-4 utilisations

Source : déclinaison d’une recette de « Kompromised Kitchen »


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 12 février 2018

CRÈME DE TOMATE AU FENOUIL ET À LA CLÉMENTINE


Je n'ai pas cuisiné très souvent le fenouil. Disons qu'au départ, ce n'était pas mon légume chouchou. Je m'apprivoise tout doucement. J'ai déjà cuisiné en potage à deux reprises et j'avais beaucoup aimé. Cette fois-ci, on est totalement ailleurs côté goût, et aussi côté visuel avec cette crème soupe dénichée ici. La recette originale se fait avec du jus d'orange. Les clémentines sont disponibles depuis un bon moment dans nos épiceries, et régulièrement à bon prix. J'en ai profité et les ai mises à profit dans la préparation de cette soupe. Leur goût  est plus délicat que celui des oranges, et j'étais certaine que cela gagnerait en finesse. Le résultat final est comme je le souhaitais, tout en délicatesse et délicieux. Le goût des tomates, du fenouil et de la clémentine se fondent . Et puis, la présentation est fort joli et chic. Je n'hésiterais pas à présenter à des convives.


Ingrédients : pour 6 à 8 portions

- ¼ tasse (60 g) de beurre
- 1 gros oignon haché finement
- 3 gousses d’ail hachées finement
- 1 bulbe de fenouil, coupé en dés
- 3 c. à soupe (23 g) de farine
- 1 boîte (796 ml) de tomates en dés
- 2 tasses (500 ml) de bouillon de poulet
- 2 tasses (500 ml de jus de clémentine (vous aurez besoin d’au moins une quinzaine de clémentines/si vous n’avez pas, utilisez du jus d’orange)
- Sel et poivre du moulin
- Pluches de fenouil
- 1 c. à thé (5 ml) de zeste de clémentine /ou d’orange (facultatif)
- Herbes salées au goût (facultatif)
- Un filet de sirop d’érable



Préparation:  

1. Dans une casserole, à feu doux, faire fondre le beurre. Y faire revenir l’oignon et le fenouil 20 minutes, en remuant de temps à autre.

2. Ajouter la farine et mélanger à la cuillère de bois. Poursuivre la cuisson durant deux minutes en mélangeant souvent pour éviter que cela ne colle au fond.  

3. Ajouter les tomates et leur jus, le bouillon et le jus de clémentine (ou d’orange). Assaisonner de sel et de poivre et porter le tout à ébullition sur feu moyen-vif. Réduire le feu à moyen-doux. Faire mijoter 10 minutes.  

4. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire (j’ai ajouté les herbes salées à ce moment).  



5. Ajouter si nécessaire un léger filet de sirop d’érable pour contrer l’acidité; vous pouvez en ajouter de nouveau si vous le jugez nécessaire.

6. Au service, si désiré, garnir de pluches de fenouil et de zeste de clémentine (ou d’orange)  

Suggestion : Pour une soupe-repas des plus chics, on peut ajouter des crevettes, ou des pétoncles, ou encore des morceaux de poisson blanc.

 Source : déclinaison d’une recette de Châtelaine


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 9 février 2018

POSSET AU CIRON MEYER


En ce moment, je cherche de nouvelles idées pour utiliser mes citrons Meyer.  J'ai trouvé chez  Jasmine ces possets au citron Meyer. Vous allez me dire: "Ça mange quoi en hiver des possets?" C'est en tout cas la question que que je me suis posée quand j'ai vu le nom hihi. Au Moyen-Âge, c'était une boisson chaude britannique faite de caillé avec du vin ou de la bière, et qu'on pouvait aromatiser. Cela  servait de remède. Au fil du temps, le posset est devenu un dessert, mais l'idée du caillé est toujours demeurée. Les seuls ingrédients utilisés sont de la crème entière, du sucre et du jus de citron. Le jus de citron servant à faire cailler la crème. J'ai voulu faire ma fine pour la préparation de ces possets, et j'ai utilisé de la crème 15%. En fait, ce n'est pas vrai hihi. Quand j'ai fait mes achats, je me suis trompée. Au moment de la préparation, j'ai réalisé que j'avais de la 15%. Je me suis dit qu'il n'y avait rien comme essayer, et je me suis lancée. J'étais loin d'être certaine que ça fonctionnerait. La préparation a reposé toute une nuit. Quand j'ai sorti du frigo, la préparation me semblait bien molle. Et puis, j'ai trempé ma cuillère dans la verrine. C'était tout crémeux et cela se tenait. Merveilleux que je me suis dit!  Et puis en bouche, c'était divin. Tout crémeux, velouté et citronné! Le bonheur pour l'addict au citron que je suis! Toute contente, j'ai pris mes photos et remis au frigo. Nous mangerions ces possets un peu plus tard dans la journée. Et puis, le moment venu, nous avons dégusté. Et puis surprise! Oui, la préparation avait bien caillé, sauf que le fond de la verrine était demeuré liquide. Alors ne faites pas comme moi, et s'il-vous-plaît, utilisez de la crème 35% hihi. Ces possets valent la peine qu'on les réussisse. Trop bon! Vous pouvez les garnir de fruits, ou les accompagner d'un biscuit. Quant à moi, j'ai simplement garni de zeste et c'était parfait.


Ingrédients : 

- 1 tasse (250 ml) de crème 35% (j’ai mis de la 15%, mais je ne vous le conseille pas du tout)
- 1/3 tasse (65 g) de sucre
- ¼ tasse (60 ml) de jus de citron Meyer



Préparation :

1. Chauffer la crème et le sucre sur feu moyen en remuant constamment pour dissoudre le sucre, jusqu'à ébullition. Laisser frémir 30 secondes en remuant (le sucre devrait être entièrement dissous), puis retirer du feu.




2. Laisser refroidir 20 minutes dans la casserole en remuant 3 fois au fouet durant le processus de pause (pour empêcher la formation d'une peau à la surface de la crème).

3. Ajouter ensuite le jus de citron et remuer au fouet (le mélange coagulera, puis prendra une texture plus lisse). Fouetter jusqu'à homogénéité.




4. Transférer le mélange dans 2 verrines et réfrigérer pour 4 heures, ou toute une nuit.

Source : « Jasmine cuisine »


IMPRIMER LA RECETTE

jeudi 8 février 2018

PILONS DE POULET AU FOUR (2)


Une autre recette du mois de novembre que j'avais mise en attente pour vous présenter les gâteries du temps des fêtes. J'adore les pilons de poulet. Je les mange définitivement avec mes doigts hihi. J'ai trouvé ici cette recette relativement simple qui me plaisait beaucoup. Ces pilons sont vraiment très bons et croustillants à l'extérieur. La chair est bien tendre. J'ai servi avec des frites au four, et des haricots.




Ingrédients :

- 8-10 pilons de poulet
- 1 à 2 c à thé (5-10 ml) de paprika doux
- 1 c. à thé (5 ml) de sauce au piment (facultatif/j’ai mis de la sauce sriracha)
- 1 c. à thé (5 ml) de vinaigre (blanc)
- 5 c. à soupe (75 ml) d'huile d'olive
- 2 gousses d'ail (au presse-ail)
- Farine
- Sel (peu) et poivre



Préparation :

1. Préchauffer le four à 350 ˚F (180 ˚C).

2. Dans un grand sac de congélation, disposer le poulet, et le saupoudrer généreusement de farine.

3. Dans un petit bol, mélanger ensemble l’huile d’olive, l’ail, le paprika et la sauce au piment. Assaisonner et bien mélanger le tout.

4. Verser ce mélange dans le sac et refermer. Agiter dans tous les sens afin que le poulet soit bien enrobé.

5. Disposer les pilons (jeter l'excédent de farine tombé dans le fond du sac) dans un grand plat peu profond recouvert de papier parchemin.

6. Cuire environ 45 minutes en retournant les pilons au bout de 30 minutes.

7. À 30 minutes de cuisson, sortir les pilons et les saupoudrer à nouveau de farine.

8. À la fin de la cuisson, les pilons doivent être bien dorés.

Source: adaptation d’une recette de « Les joyaux de Sherazade »


IMPRIMER LA RECETTE