jeudi 26 mai 2016

GALETTES DE DINDE, SAUCE RAITA


Je vous propose aujourd'hui une autre recette vous permettant de passer vos restes de dinde. Un plat d'inspiration indienne dénichée ici.  La petite sauce raita qui accompagne ces galettes est à base de yogourt, et ressemble beaucoup à la sauce tzatziki. La préparation des galettes et de la sauce est sans tracas. Quelques  changements ont été apportés  aux ingrédients des galettes. J'ai fait  un mélange de pomme de terre et de patate douce. Je n'avais pas de coriandre fraîche; de la purée de coriandre en tube a fait le travail  Les galettes demeurent un peu molles, même après la cuisson. Manipulez-les avec délicatesse hihi. Les galettes sont bien goûteuses, et la sauce raita les accompagne à merveille. Une bien belle manière d'apprêter les restes de dinde! Vraiment très bon!


Ingrédients : pour 4 portions  

Sauce raita

- 2 concombres libanais
- 2 tasses (500 ml) de yogourt nature
- 1 c. à thé (5 ml) de gingembre frais, râpé finement
- 2 oignons verts, hachés
- 2 c. à soupe (30 ml) de menthe fraîche, hachée finement
- 2 c. à soupe (30 ml) de jus de lime
- Sel au goût
- Tabasco au goût (quelques gouttes)  

Galettes de dinde

- 1 grosse de pommes de terre, pelée et coupée en 4
- 1 patate douce d’à près la même grosseur que la pomme de terre, pelée et coupée en 4
- 2/3 tasse (48 g) de panko (chapelure japonaise)
- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile de canola + un peu plus pour badigeonner les galettes
- 1 oignon, haché finement
- 1 carotte, râpée grossièrement
- Sel et poivre du moulin au goût
- 4 gousses d’ail, pressées
- 1 c. à soupe (15 ml) de pâte de cari (douce pour moi)
- 2 tasses (300 g) de dinde cuite, sans la peau, coupée en cubes
- 2 c. à thé (5 ml) de gingembre frais, râpé finement
- ¼ tasse (60 ml) de coriandre fraîche (mis 1 c. à thé (5 ml) de purée de coriandre en tube )
- Tabasco au goût (quelques gouttes pour moi)
- 1 œuf, légèrement battu


Préparation :  

1. Pour la préparation de la sauce raita : couper les concombres en deux dans le sens de la longueur et retirer les pépins avec une cuillère. Râper le concombre grossièrement et le presser avec les mains au-dessus de l’évier pour retirer l’excédent d’eau. Déposer dans un bol et ajouter le reste des ingrédients de la sauce. Mélanger et laisser macérer au moins 1 heure au réfrigérateur.  

2. Pour la préparation des galettes : mettre les pommes de terre dans une casserole et les couvrir d’eau froide. Saler. Porter à ébullition et laisser mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres et que la pointe d’un couteau s’y enfonce facilement, environ 20 minutes. Égoutter. Piler les pommes de terre et réserver.  

3. Placer une grille dans le tiers inférieur du four et l’autre au centre. Préchauffer le four à 200 °C (400 °F). Couvrir une plaque de cuisson de papier parchemin.  

4. Répartir la chapelure panko sur une plaque de cuisson (autre que celle tapissée de papier parchemin) et griller au centre du four, jusqu’à ce qu’elle devienne bien dorée, 2 ou 3 minutes (surveillez, cela brunit rapidement). Transférer dans une assiette creuse et réserver.

5. Dans une poêle antiadhésive, sur feu moyen, chauffer 2 c. à soupe d’huile. Y faire revenir l’oignon et la carotte râpée jusqu’à ce qu’ils soient tendres et commencent à dorer, environ 5 minutes. Saler et poivrer. Ajouter l’ail et la pâte de cari. Poursuivre la cuisson 1 minute.  

6. Ajouter aux pommes de terre les légumes épicés, la dinde, le gingembre, la purée de coriandre et le tabasco. Bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement au goût. Incorporer l’œuf battu.  

7. Diviser la préparation en 8 parts (9 pour moi). Façonner en galettes d’environ 3,5 po (9 cm) de diamètre (la préparation sera assez molle). Passer chacune dans la panko de façon à bien l’enrober. Déposer sur la plaque tapissée de papier parchemin. Badigeonner d’huile le dessus et le pourtour des galettes. Cuire au four sur la grille du bas, 20 minutes – retourner les galettes à mi-cuisson. Servir avec la sauce raita et accompagner d’une salade.

Note : les galettes seront un peu molles, les manipuler délicatement.  

Source : déclinaison d’une recette de Louise Gagnon, Déc. 2014 sur Châtelaine



IMPRIMER LA RECETTE

2 commentaires:

Laissez votre trace...