jeudi 3 décembre 2015

PEBBERNODDER OU BISCUITS DE NOËL DANOIS


Ce qui m'attirée dans cette recette de mon volume Le GRAND LIVRE des BISCUITS, c'est le fait qu'elle se prépare comme les biscuits frigidaire que je fais à chaque fin d'année. Comme je suis curieuse, j'ai fait quelques recherches sur les origines de ce biscuit. Traditionnellement, ces biscuits sont servis à Noël. Pebbernodder signifiant poivre, ces biscuits doivent en contenir (du poivre blanc tout particulièrement), ainsi que plusieurs épices dont du macis. Poudre à pâte (levure chimique) et bicarbonate de soude ne font pas partie de la liste des ingrédients. De plus, ces biscuits doivent être minuscules. Les miens ne sont pas très gros, mais bien loin d'être si petits. En lisant tout ça, j'étais un peu déçue. La recette que j'avais faite était très loin de la tradition danoise.  Je me suis consolée en me disant que rien ne m'empêchait éventuellement de tester une authentique recette de pebbernodder.

Cela dit, parlons de ces fameux biscuits que j'ai préparés. Pas d'embûche à leur préparation, mais pour la formation de rouleaux, la pâte est plutôt collante. J'ai dû enfariner un peu le papier ciré pour former les rouleaux de pâte. La pâte doit être congelée pour faciliter la coupe. J'ai augmenté le temps de congélation parce que ma pâte n'était pas assez ferme. Comme ces biscuits sont pour Noël, je n'ai fait cuire qu'une petite partie de la recette. Il m'est donc difficile de valider les quantités qu'on nous dit obtenir, mais j'avoue avoir quelques doutes. Par contre, côté goût, ces biscuits sont vraiment très  bons, et tout  parfumés d'épices. J'ai adoré. Je pense bien que ceux à qui je les destine  les apprécieront.


Ingrédients :

- 3 tasses (360 g) de farine tout usage
- 1 c. à thé (5 ml) de levure chimique (poudre à pâte)
- 1 c. à thé (5 ml) de cannelle moulue
- ½ c. à thé (2 ml) de gingembre moulu
- Une pincée de clou de girofle
- 1 ½ tasse (300 g) de sucre
- 1 ½ tasse de beurre, ramolli
- 3 œufs
- 2 c. à thé (10 ml) de zeste de citron


Préparation :  

1. Au fouet, mêler la farine, la levure chimique, la cannelle, le gingembre, et le clou de girofle dans un bol moyen. Dans un grand bol, au batteur électrique à vitesse moyenne, battre le sucre et le beurre jusqu’à léger et moelleux. Ajouter les œufs et le zeste de citron ; battre jusqu’à bien mêlé. Ajouter graduellement la farine en battant jusqu’à mêlé, sans plus.

2. Diviser la pâte en quatre parties égales. Façonner chaque partie en rouleau épais de ¾ po (2 cm) et long d’environ 12 po (30 cm) (pour me faciliter la tâche, j’ai enroulé ma pâte à biscuits à l’aide d’une longue bande de papier ciré). Placer les rouleaux sur des plaques à pâtisserie et congeler jusqu’à ce que la pâte soit ferme (environ une heure ou plus).


3. Préchauffer le four à 375 °F (190 °C). Couper les rouleaux en tranches d’environ ¼ po (6 mm). Disposer sur des plaques parcheminées à 1 po (2,5 cm) d’écart.  

4. Cuire 10 minutes ou jusqu’à légèrement doré. Laisser refroidir 2 minutes sur les plaques. Transférer sur des grilles de refroidissement. Laisser refroidir complètement.  

Note : la pâte est assez collante et difficile à manipuler ; si nécessaire, pour vous faciliter la manipulation de la pâte, enfarinez légèrement les rouleaux formés ainsi que vos  mains. 

Rendement : environ 16 douzaines  

Source : déclinaison Le GRAND LIVRE des BISCUITS, Édition Broquet, 2014




IMPRIMER LA RECETTE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre trace...