samedi 19 septembre 2009

PÉTONCLE EN SAUCE CRÈME AUX TOMATES SÉCHÉES


Il y a plusieurs années, lors d’un voyage au Havre-St-Pierre, sur la Côte Nord, nous faisions une promenade dans la ville. Tout naturellement, nous nous étions retrouvés sur le bord du quai de la place. Une violente tempête dans le golfe du St-Laurent avait forcé un bateau de pêche aux pétoncles à accoster avec sa cargaison au Havre. Le petit port, lieu de rencontre des Cayens et Cayennes, était rempli de curieux regardant les pêcheurs travailler. Les hommes extirpaient de leur coquille les pétoncles, et disposaient dans de gros bacs perforés. Lorsque remplis, on rinçait à grande eau avec un énorme boyau d’arrosage. Les pétoncles étaient par la suite bien égouttés et transférés dans des sacs de coton. Le tout était suspendu pour la pesée. J’avais observé avec fascination et grand intérêt le travail des pêcheurs. J’avais remarqué leurs mains calleuses, et ne pouvais qu’être admirative face au travail qu’ils accomplissaient. Cette fois là, j’étais repartie du Havre avec plein de beaux gros pétoncles tout frais.



J’avais le goût de vous raconter cette histoire parce qu’à l’époque, cela m’avait marquée. Depuis, je n’ai plus jamais mangé de pétoncles sans penser à ce que j’avais vu au quai du Havre-St-Pierre. Cette fois encore, je me suis remémorée l’événement en cuisinant cette belle recette. D’emblée, je dirais que celle-ci est dans mes coups de cœur, le genre de recette hyper simple quelque peu cochonne lol. Une sauce crémeuse aux tomates séchées accompagne ce délicat fruit de la mer qu’il ne faut pas trop cuire sinon il deviendra caoutchouteux. Le tout est simplement exquis, et le mot est faible pour décrire cette recette proposée par Martine sur Banlieusardises. Avec des crevettes, je peux dire, pour en avoir fait le test, que c’est tout aussi succulent.



Ingrédients : (pour 2 personnes)

- 14 pétoncles.
- 1 c. à table (15 ml) de beurre
- ½ tasse (125 ml) de bouillon de légumes
- 1 c. à thé (5 ml) de fécule de maïs
- 1 pincée de sucre
- 4 tomates séchées coupées en petits morceaux
- ¼ c. à thé (1 ml) d'herbes salées du Bas-du-Fleuve (si vous n'avez pas, mettez du sel)
- Vin blanc (au goût)
- ¼ tasse (60 ml) de crème 15%
- Poivre (au goût)

Préparation :

Faites fondre le beurre dans une poêle antiadhésive ou un wok et faites sauter les pétoncles de 1 à 2 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés.

Réservez les pétoncles dans un bol tenu au chaud.

Versez le bouillon de légumes, la fécule de maïs délayée dans un peu d'eau, le sucre, les tomates séchées, les herbes salées, un peu de vin et laissez réduire à feu doux pendant 5 minutes.

Ajoutez la crème et le poivre, réchauffez et corrigez le goût.
Remettez les pétoncles et leur jus dans la poêle pour bien les enduire de crème et servez!


Variantes suggérées: utiliser des crevettes, ou des escargots


Source : Banlieusardises


12 commentaires:

  1. Hummmmmmmmmmmm, je voudrais bien y goûter là là !!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Bridge!

    Oui, parce que c'est ben ben bon lol. Tu devrais apprécier, j'en suis certaine.

    Bon samedi! :-)

    RépondreSupprimer
  3. C'est une très belle recette que tu nous présentes là et qui de plus est super alléchante. Je la garde en note!

    Merci Maripel!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Sara!

    Merci! Contente que cela te plaise!

    Bonne soirée! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Ooooh! Merci de me faire redécouvrir une recette oubliée... je n'ai maintenant qu'une envie: la refaire vite vite vite ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Martine!

    Tout un honneur que tu me fais en venant me visiter! J'adore ton blogue, et le suis depuis plusieurs années. Ta recette de pétoncles, je la fais depuis longtemps. C'est un délice ultra-simple à réaliser. Heureuse de te le rappeler! :-)

    RépondreSupprimer
  7. Toute une belle recette de pétoncle, wow....

    Dis moi, c est quoi au juste que tu as servi avec tes pétoncles, ça semble vraiment très bon aussi.

    Merci

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour!

    Merci! :-)

    Vous devriez apprécier, c'est vraiment trrrrès bon.

    J'avais servi avec un riz basmati et plein de légumes que j'avais fait sauter à la poêle. J'ai ajouté des herbes fraîches comme du persil, de la ciboulette et voilà. Ce peut être d'autres herbes aussi, celles qu'on aime finalement. Pas plus compliqué que ça!

    Bye

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Maripel,
    Je viens de découvrir ton site et je veux te féliciter pour la clarté et la logique avec lesquelles tu rédiges tes recettes........contrairement à beaucoup de pseudo chefs dont l'objectif semble de s'assurer que leur nom apparaîtra lorsque l'on fait une recherche liée à la cuisine sur Internet.
    De plus tu as l'honêteté de citer tes sources.
    Je suis retraité et un de mes passe-temps est la rédaction d'un livre de recettes que je rédige à la demande de mes enfants, le goût de la cuisine m'ayant été transmis par mes deux grand-mères ce n'est vraiment pas une corvée !
    Tu es du bas du fleuve, région que j'ai parcourue pendant de très nombreuses années, alors je te fais cadeau d'une partie d'un récit que ma famille m'a demandé d'écrire.
    .........Tout ceci est maintenant chose du passé et lorsque je pris ma retraite en Mars 2008 j’avais la prétention d’avoir eu une vie professionnelle excitante malgré bien des frustrations; c’est alors que je décidais de marcher 1,740 km sur le chemin de Compostelle de Vézelay à Santiago pour remercier la vie qui avait été, je crois, bien bonne pour moi. Je remercie aussi tous ces gens, de l’Abitibi aux provinces atlantiques en passant par la Gaspésie, le Témiscouata, la Nouvelle Angleterre qui m’ont fait confiance pendant toutes ces années. À partir des années 70 les maisons en Gaspésie et ailleurs dans la province abandonnèrent rapidement leur air triste et défraîchi pour se parer de couleurs pimpantes. J’ai eu la chance de côtoyer beaucoup de personnes de toutes ces régions. Je leur dois beaucoup.
    Michel Pasquier
    Complété au camping à St Augustine FL le 18 novembre 2012.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Michel!

    Merci beaucoup de ce très beau compliment que vous me faites. J'essaie d'être le plus rigoureuse possible quand je présente les recettes que je cuisine. Par contre, je ne suis pas à l'abri des erreurs parce que je ne suis pas parfaite. J'apprends à tous les jours et j'aime partager avec les autres. C'est mon plaisir. Je trouve important de citer les gens chez qui je puise mes idées. C'est une simple question d'honnêteté.

    Nous avons un point commun. J'ai rédigé, il y a déjà 10 ans, un livre de recettes pour ma fille. Les recettes présentées étaient celles que je faisais au quotidien, et qui me venait de ma famille, de ma belle-famille et de mes amis (es). Chaque recette était identifiée à la personne qui me l'avait partagée. C'était, en quelque sorte, mon héritage culinaire que je lui offrais.

    Merci de partager avec moi cet extrait de votre livre! C'est une belle marque de confiance que j'apprécie vraiment. Bonne continuation de ce beau travail!

    Un autre merci pour cette belle visite chez moi! Ce fut un réel plaisir de vous lire!

    RépondreSupprimer
  11. Superbe recette! Je l'ai fait ce soir et j'ai été impressionnée; j'ai déjà hâte de la refaire pour les gens que j'aime. Un bon riz aux légumes et des asperges comme accompagnement, tout pour concocter un repas somptueux qui laisse des traces dans la mémoire. Mes papilles ont dansé... Je vais sûrement essayer vos autres recettes... Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour France!

      Très contente que vous ayez apprécié cette recette! J'aime beaucoup cette expression que vous utilisez pour décrire le plaisir que vous avez eu à déguster. Cela fait image, et c'est beau.

      Merci beaucoup d'être venue ajouter votre grain de sel. Ça fait plaisir. :-)

      Supprimer

Laissez votre trace...