samedi 15 novembre 2008

GÂTEAU AUX FRUITS SANS FARINE NI CUISSON

Quand on parle de tradition culinaire du temps des fêtes au Québec, on associe souvent le fameux gâteau aux fruits avec noix, dattes, mélasse, fruits confits, cerises. Le gâteau est cuit, aromatisé avec de l'alcool et macéré pendant plusieurs semaines. Dans ma famille, cette tradition n'y échappait pas.


Cependant notre recette familiale s'écartait un peu des sentiers battus. Durant mon enfance, ce que nous retrouvions sur la table durant la période des fêtes était un gâteau aux fruits bien particulier. Ce gâteau était fait, tout comme le veut la tradition, avec des noix et des fruits confits, mais sans cuisson. Pour lier le tout, de la guimauve fondue, du jus d'orange et de la chapelure de biscuits Graham!

La recette nous venait d'une tante du côté paternel, et toute la famille avait adopté la recette bien avant ma naissance. Ce qui fait que je n'ai connu que ce gâteau durant tous ces Noël de ma jeune vie. Ce n'est que beaucoup plus tard que j'ai connu le gâteau aux fruits plus conventionnel. J'ai toujours gardé ma préférence pour la recette de ma tante Rita, et je perpétue la tradition de ma famille en faisant ce gâteau depuis mon mariage.




Ne vous surprenez pas, ce gâteau est collant, et humide. S'il est un peu trop collant, on peut rajouter de la chapelure. Je le fais souvent. Avec les années, j'ai ajouté un peu d'alcool à la préparation, mais ce n'est vraiment pas obligatoire. Le gâteau est excellent sans cet ajout. Le gâteau doit être bien enveloppé (idéalement dans un papier alu ou un saran ) et réfrigéré. Il est un peu difficile à trancher à cause des noix de Brésil entières, et il est toujours préférable de le trancher rapidement au sortir du frigo. On peut tremper dans l'eau chaude le couteau entre chaque coupe. Cela facilite l'opération. Le gâteau se conserve plusieurs mois s'il est maintenu au frais et bien enveloppé.

Comme j'offre ce gâteau en cadeau à plusieurs personnes, je dispose la préparation dans de petits moules en aluminum, ou encore dans des moules à muffins. Pour cette fois, j'ai fait 1 1/3 de la recette originale, ce qui m'a donné 6 petits pains gâteaux et deux petits individuels. Libre à vous de ne faire qu'un seul gâteau ou bien de répartir en plusieurs plus petits!



Voici enfin la recette!

Ingrédients :

- 3 tasses (750 ml) de noix de Brésil entières écalées (je les fais rôtir au four)
- 1 lb (450 g) de chapelure de biscuits Graham
- 1 lb (450 g) de raisins secs
- 1 tasse (250 ml) de fruits confits en dés
- 1 pot de cerises au marasquin avec son jus (375 ml)
- 1 lb (450 g) de guimauves
- ¾ tasse (185 ml) de jus d’orange
- 1 c. à thé (5 ml) de vanille
- 1 c. à table (15 ml) de zeste d’orange
- ¼ c. à thé (1 ml) de cannelle
- ¼ c. à thé (1 ml) de muscade
- Ajout de Maripel : 2 c. à table (30 ml) de rhum ou autre alcool de son choix (j’ai mis du rhum brun) (facultatif)

Préparation :

1. Étendre dans un moule à pain de 9 po (23 cm) x 5 po (13 cm) x 3 po (8 cm) (si on fait la recette complète pour un seul gâteau, sinon, on peut prendre de plus petits moules pour en faire plusieurs) deux longueurs de papier ciré (une sur la longueur et l’autre sur la largeur du moule) en laissant dépasser de 3 po (8 cm).

2. Mettre les noix dans un bol et ajouter la chapelure de biscuits, les raisins secs, les fruits confits et les cerises avec leur jus.

3. Dans un bain-marie ou au micro-ondes, faire fondre les guimauves avec le jus d’orange. Lorsque la préparation est fondue, ajouter le zeste d’orange, la cannelle et la muscade (et le rhum) et bien mélanger.

4. Ajouter la préparation de guimauves au mélange de fruits confits et lier le tout.

5. Verser dans le moule en pressant avec le dos d’une fourchette. Décorer de fruits confits et de noix au goût. Replier le papier ciré pour envelopper et réfrigérer.

Conseils : pour une bonne conservation, envelopper dans du papier d’aluminium (ou un saran).

Note de Maripel : Si la préparation vous semble un peu trop collante ou liquide, vous pouvez ajouter un peu de chapelure de biscuits Graham, c’est ce que je fais souvent.

Source : ? - La recette me vient d’une vielle tante



Pour offrir en cadeau, je démoule mes gâteaux et enveloppe dans un saran de couleur. J'attache avec un ruban.


IMPRIMER LA RECETTE

2 commentaires:

  1. Quels beaux gâteaux et très originaux:))

    Bon samedi!!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Lexibule!

    Merci! Ils ne sont pas que jolis, ils sont aussi très bons, et différents au goût des gâteaux aux fruits traditionnels. :-)

    RépondreSupprimer

Laissez votre trace...