lundi 27 septembre 2010

TARTINADE DE RAISINS CONCORD À L’HYDROMEL


Connaissez-vous l'hydromel? C'est un vin de miel, et  l'une des plus anciennes boissons à base d'alcool du monde. Les débuts de sa fabrication remontent à trois millénaires avant notre ère. Son nom vient du grec, "hydro" pour eau, et "mel" pour miel, les composantes de cet alcool finalement! Dans la mythologie grecque, c'était la boisson des dieux, la  liqueur divine des dieux de l'Olympe.


C'est en fouinant chez Vincent le canneux que j'y ai fait cette magnifique découverte de tartinade de raisins bleus à l'hydromel. Comme je bénéficie des largesses de mes voisins qui possèdent des vignes, j'ai pu concocter cette petite merveille aromatisée. La préparation est relativement longue, mais le résultat obtenu en vaut largement la peine. Cette tartinade a tout de la confiture, mais en un peu moins sucré; il est donc conseillé de la consommer dans le mois suivant l'ouverture des pots. On mettra au frigo lorsqu'ouvert, bien entendu! À la dégustation, c'est évidemment le goût des raisins qui ressort en premier avec, en finale, le bon goût du miel. C'est bon bon bon. Divin quoi!


Ingrédients :

- 9 tasses (3 lbs) (1,4 kg) de raisins Concord bien fermes, égrappés et bien rincés
- ½ tasse (125 ml) d'eau
- 2 tasses (380 g) de sucre
- 1 tasse (250 ml) d'hydromel liquoreux (ou autre vin blanc sucré)


Préparation :

- Retirer les grains de raisins des grappes et les laver quelques minutes dans une saumure froide (4 c. à soupe. de sel par litre d'eau), bien les rincer et les essorer.

- Pincer les raisins pour séparer la peau de la pulpe et les placer dans deux casseroles séparées.

- Ajouter la ½ tasse d'eau dans la casserole contenant les peaux.

- Porter à ébullition les deux casseroles en remuant. Dès que la petite casserole contenant les peaux bout, baissez le feu au minimum et couvrir en laissant une fente pour laisser échapper la vapeur. Remuer de temps à autre et retirer du feu à découvert quand il ne restera presque plus de liquide au fond de la casserole (cette étape a duré une grosse heure pour moi).


- Dès que la casserole contenant la pulpe bout, baisser le feu entre faible et moyen et cuire en remuant jusqu'à ce que les fruits soient bien tendres, soit environ 10 minutes.

- Passer la pulpe à travers la grosse grille d'un moulin à légumes pour retirer les pépins. Vous pouvez aussi la pousser à travers un tamis pas trop fin avec une spatule.

- Combiner la pulpe, la peau des raisins, et le vin, puis reporter à ébullition, y dissoudre le sucre en remuant constamment.

- Baisser le feu, puis mijoter à découvert, en remuant souvent, jusqu'à consistance désirée (j’ai fait cuire environ 25 minutes pour obtenir une consistance de confiture).




- Retirer du feu et continuer de mélanger doucement pour une minute.

- Écumer soigneusement au besoin.

- Empotez (dans des pots stérilisés) en laissant ¼ de pouce (0,5 cm) d'espace sous le goulot.

- Stérilisez les bocaux 5 minutes à l'eau bouillante

Conseils de Vincent : mettre dans des pots de 125 ml

Note importante : se conserve seulement un mois au frigo une fois ouvert.

Rendement : 5 pots de 250 ml ou 10 de 125 ml

Source : Recettes de conserves maison



IMPRIMER LA RECETTE

8 commentaires:

  1. J'adore les recettes de confitures que tu nous présentes!! Celle-ci est vraiment très originale. Tu crois que je peux diviser la recette en deux sans problème?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Melanie!

    Merci! C'est gentil! :-)
    Oui, tu peux réduire de moitié sans problème.
    Bon lundi!

    RépondreSupprimer
  3. Maripel comme tout ça est beau !

    Je te demande la permission d'utiliser tes photos sur mon blogue.

    Bien entendu ce serait dans la recette appropriée, et tu aurais full crédit et bien entendu un lien pointant ici.

    Je fais cette recette depuis un bout, mais jamais elle ne m'a parue aussi jolie que de ton point de vue.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Vincent!

    C'est donc bien fin ce que tu me dis! Merci beaucoup! Ça me fait un gros plaisir! :-)

    Demandé comme ça, je ne peux te refuser... :-)

    RépondreSupprimer
  5. Merci a toi Maripel, tu est vraiment généreuse.

    J'aimerais avoir une petite partie de ton talent ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Vincent!

    Pour la photo? Hihi, je n'ai aucune formation... Un jour peut-être, je prendrai des cours. Je me suis découvert cet intérêt sur le tard lol. Merci beaucoup! :-)

    Une belle journée à toi!

    RépondreSupprimer
  7. Tu vois, même si je ne suis pas convaincu par la recette (pour mon goût personnel, pardon...), je trouve le nom du mets très joli ;))

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Sébastien!

    Surprise! Tu n'aimes pas l'hydromel? C'est la seule chose que je vois pour que cette recette ne te plaise pas. C'est vrai que le nom est joli hihi

    Passe une belle journée! :-)

    RépondreSupprimer

Laissez votre trace...