mercredi 6 mai 2009

SALADE DE TÊTES DE VIOLON


Que j’avais hâte qu’elles arrivent! Ces têtes de violon, ou encore crosses de fougère sont tellement bonnes, mais elles sont disponibles si peu longtemps au printemps. J’essaie d’en profiter au maximum durant une très courte période en mai et parfois en juin.

Les têtes de violon, ce sont tout simplement de jeunes pousses de fougères à l’autruche (Matteuccia struthiopteris) qu’on retrouve particulièrement au Québec, ainsi qu’au Nouveau-Brunwick. Ce n’est que cette seule variété qui est comestible ici. Elles contiennent beaucoup de fer et de vitamine C. Tout plein d’infos ici sur cette petite merveille.

Pour la consommation, on doit retirer les écailles brunes qui les entourent. On peut simplement les agiter dans un sac, cela fait le travail. On les rince abondamment par la suite, et on les fait cuire dans une première eau durant 5 minutes. L’eau deviendra brunâtre. On jette cette eau et on repart une deuxième cuisson de 5- 7 minutes. Après la cuisson, elles sont prêtes à être utilisées dans diverses recettes comme soupe, salades, en légumes d’accompagnement ou bien intégrées à divers plats. Simplement sautées dans du beurre et un peu d’ail, c’est le bonheur. Mais vous allez me dire, qu’est-ce que ça goûte? Je dirais que le goût se situe entre les épinards et les asperges. C’est délicieux!

Tout ce long préambule pour vous faire connaître les têtes de violon, mais aussi pour vous présenter cette belle salade, une recette de Vivianne , que je fais depuis quelques années et qui est succulente. Un pur plaisir!



Ingrédients :

- Têtes de violon (je mets un bon 2 -3 tasses/500-750 ml, mais on pourrait en mettre davantage)
- 2 grosses échalotes françaises hachées (ou de l’oignon rouge)
- 2 gousses d’ail hachées (au presse-ail pour moi)
- 3 c. à soupe (45 ml) d’huile (d’olive pour moi)
- 1 c. à soupe (15 ml) de vinaigre blanc (pour moi, vinaigre de vin blanc)

Préparation :

Cuire les têtes de violon dans de l’eau bouillante salée 4 à 5 minutes, bien égoutter. Remettre dans de l'eau propre salée bouillante et cuire encore 4 minutes, égoutter et faire refroidir. Mettre les têtes de violon dans un plat.
Ajouter les autres ingrédients et bien mélanger.

Note de Maripel: Bien nettoyer les têtes de violon, soit les secouer dans un sac pour enlever les écailles, et par la suite nettoyer à grande eau. Pour la cuisson, faire deux cuissons (on jette la première eau et on repart avec une nouvelle cuisson). L'eau devient brunâtre, c'est normal. La cuisson totale devrait durer environ 10-12 minutes. On rince à l’eau froide par la suite pour fixer la couleur.


Source : Vivianne, « Le plaisir de la table »


14 commentaires:

  1. Le nom de cette gourmandise est très imagé "tête de violon" cela y ressemble vraiment. En France nous ne connaissons pas,par contre en ce moment il y a des petites asperges sauvages vertes de la grosseur d'un crayon, et c'est très bon.
    Bonne journée Maripel.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Canotte!

    En effet, le mot fait image. Les têtes de violon sont vraiment un produit du terroir. Remarque, même ici au Québec, encore bien des gens ne connaissent pas. Cela ne fait que quelques années qu'on en retrouve en épicerie. Je connais depuis longtemps par contre. Mes beaux-parents en font la cueillette parfois, ou connaissent des gens qui vont les chercher. On les retrouve habituellement dans des sous-bois, près des rivières.

    Pour nous, le temps des asperges du Québec approchent à grands pas. J'ai très hâte parce qu'elles sont particulièrement savoureuses.

    Bonne journée! :-)

    RépondreSupprimer
  3. habitant en france peux pas connaitre!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Laurence!

    Alors je t'ai fait connaître ces petites pousses de fougère lol. Je pense qu'on commence à les exporter en Europe. On les met en pot évidemment. Tu verras peut-être un jour. :-)

    RépondreSupprimer
  5. Pareillement pour moi. J'ai très hâte de voir arriver les têtes de violon.
    Dans mon livre Cuisiner les légumes oubliés du Québec, j'ai 2-3 recettes à essayer.
    :)

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Cammu!

    Alors on est deux! Lol. Si je ne me retenais pas, je crois que j'en servirais à tous les repas lol. Remarque, au prix qu'elles sont, cela suffit à me freiner un peu lol, mais j'en achète à toutes les semaines durant la période où elles sont disponibles. Ça ne dure pas assez longtemps pour qu'on s'en prive. :-)

    RépondreSupprimer
  7. oh là là, merci mille fois pour ces recettes. Moi qui suis si nulle et qui n'ai jamais d'idée, je m'empresse de vous référencer dans mes blogs préférés. Votre blog est très bien fait et me met l'eau à la bouche. BRAVO

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Carole!

    Merci beaucoup! Ça fait bien plaisir!

    Il n'y a personne de nul en cuisine, juste des personnes inexpérimentées. Et l'expérience, ça vient en cuisinant. ;-). Contente de vous donner des idées!

    RépondreSupprimer
  9. J'ai essayé ta méthode de cuisson Maripel, je suis tombée en amour avec les têtes de violon! Elles sont sorties d'un beau VERT VIF! Jamais été capable d'avoir un tel résultat auparavant...

    J'ai aussi essayé avec ta simplissime vinaigrette, je suis conquise...

    Pour la meilleure recette de têtes de violon de tout le web, je vote volontiers la tienne!

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour!

    Contente que tu aies bien réussi. La salade de Vivianne est vraiment très bonne. J'en publie une nouvelle justement dans les heures qui viennent. Si tu as aimé celle-ci, tu adoreras la prochaine. J'ai utilisé la même procédure de cuisson, et ne me suis pas fiée au recommandations données. Tu verras bien...

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Maripel, j'ai réussi à mettre la main sur des têtes de violon aujourd'hui! C'était au marché bien entendu, celle qui pousse dans le boisé St-Paul ici je n'ai pas le droit d'y toucher, c'est une zone protégée. Je ne sais pas de quelle région du Québec elle provenait car ici les têtes des fougères commencent à peine à tourner sur elle-mêmes.

    J'ai une question qui me revient toujours à propos de cette recette Maripel: est-ce qu'on part la cuisson à l'eau froide ou bouillante? Puis devrais-je calculer le temps de cuisson selon à partir du moment que ça bout?

    Ça ne presse pas pour la réponse, je peux attendre que tu en refasses, les miennes sont déjà cuites et mangées!

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Joelle!

    Chanceuse va! Hihi. Elles ne sont pas encore disponibles dans mon coin, mais cela ne devrait tarder. Si j'étais dans le Bas, j'irais avec ma belle-famille les cueillir. Ils y vont chaque année depuis longtemps.

    J'ai toujours parti mes têtes de violon à l'eau froide, et je compte le temps à partir du moment que ça bout. Il vaut toujours mieux qu'elles soient davantage cuits que pas assez.

    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  13. J'imagine tellement combien ça peut être encore meilleure quand on les a cueilli de nos propres mains, il me semble qu'on doit les aimer davanatage! Moi c'est bien simple, je m'extasie devant cette beauté de la nature.

    Encore merci pour tes conseils, c'est très apprécié.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Joëlle!

    Ça m'a fait plaisir! Tu me donnes le goût d'en manger lol. J'ai bien hâte de les voir en épicerie.

    Bye

    RépondreSupprimer

Laissez votre trace...