samedi 23 mai 2009

ENDIVES AU JAMBON


Un classique cette recette d’endives au jambon présentée par Didier Girol. J’adore les endives présentées de cette manière. C’est un plat simple et savoureux. Pour ceux qui craignent l’amertume des endives, creuser avec un couteau la base. Ne jamais laisser tremper les endives dans l’eau, on les rince promptement, sans plus. Après la cuisson, on les presse délicatement afin de retirer le maximum d’eau. Cette recette peut se présenter en entrée ou en plat principal. J’ai servi en plat principal avec une salade verte. Un délice!



Ingrédients : pour 4 portions

- 8 endives
- 8 petites tranches de jambon blanc (mis du forêt noire)
- le jus d’un citron
- (750 ml) 3 tasses de lait
- (125 ml) ½ tasse de beurre
- (60 g) ½ tasse de farine
- (250 ml) 1 tasse de gruyère (mis de l’emmenthal)
- 3 pincées de noix de muscade moulue
- sel et poivre

Préparation :

1. Laver les endives et les faire cuire avec le jus de citron dans de l’eau salée - ou à la vapeur - jusqu’à ce qu’elles deviennent tendres. Environ 10 minutes après l’ébullition, égoutter les endives et les presser délicatement pour en expurger le plus possible d’eau.

2. Enrouler chaque endive dans une tranche de jambon et les ranger dans un plat à gratin légèrement beurré.

3. Préparer la béchamel :

- Faire chauffer le lait avec la muscade.

- Dans une petite casserole, faire fondre le beurre jusqu'à ébullition, ajouter la farine bien mélanger, porter à ébullition et laisser cuire en remuant pendant une minute, laisser refroidir et ajouter le lait chaud progressivement en fouettant vigoureusement. Saler et poivrer et porter à nouveau à ébullition.

4. Napper les endives avec la béchamel, parsemer de gruyère et faire gratiner au four pendant trente minutes environ à 375°F/190°C.

5. Servir chaud en plat principal ou en entrée avec un vin corsé type Cahors
Note de Maripel : vous pouvez réduire la quantité de gras et de farine utilisés pour la sauce, mais la sauce sera moins épaisse. J’ai servi en plat principal.

Source : Didier Girol



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre trace...