mercredi 8 octobre 2008

GELÉE DE POMMES

Cette semaine, je suis dans les pommes par-dessus la tête lol. Après le beurre de pommes, la confiture, voilà que je vous présente ma gelée de pommes. Je n'en suis pas à mes premières armes avec la gelée. Cela fait plus de trente ans que j'en fais à chaque année, à l'automne. Il m'arrive encore de rater, mais en général, je réussis assez bien. Ma première recette est faite depuis lundi, et j'ai terminé ce matin la deuxième. J'en aurai une autre à faire dans les prochains jours.



Je fais toujours la même recette, celle de Jehane Benoit. Elle nous donne plein de conseils pour réussir la gelée. J'ai essayé de regrouper toutes les informations afin que vous ayez tout pour bien réussir. J'ai aussi ajouté quelques notes glanées dans mon livre de Bernardin sur la mise en conserve domestique.

Préparation :

1. Laver les pommes, les couper en quatre, ne pas les peler, ni enlever les pépins et les trognons (ils contiennent beaucoup de pectine).

2. Mettre les pommes dans une marmite avec une tasse (250 ml) d’eau pour trois tasses (750 ml) de pommes. Couvrir et faire bouillir pendant 30 minutes.

3. Verser les pommes cuites dans un sac (je prends plusieurs épaisseurs de coton fromage), attacher et suspendre. Laisser écouler le jus de 6-12 heures (ne pas presser le sac, cela empêche d’avoir un liquide clair)

4. Mesurer le jus. Compter une tasse (200 g) de sucre par tasse (250 ml) de jus. Faire chauffer le sucre au four à 200°F (93°C) durant 15-25 minutes (je répartis le sucre dans deux ou trois assiettes à tarte). Porter le jus à ébullition rapidement.

5. Ajouter petit à petit le sucre chaud (cela empêche de perdre l’ébullition du jus), tout en remuant jusqu’à ce qu’il soit dissous. Faire bouillir à feu vif de 5 à 10 minutes. Vérifier la cuisson au bout des cinq premières minutes. Verser dans des bocaux stérilisés. Sceller.

Conseils:

- Les fruits utilisés doivent être plutôt verts que trop mûrs, pour que la pectine naturelle du fruit soit en pleine action.

- Écumer seulement à la fin de la cuisson.

- Une ébullition lente au début (avant de mettre le sucre) détruit la pectine du jus des fruits.

Source : tiré de La nouvelle encyclopédie de la cuisine, de Jehane Benoit, p.892-893


Notes importantes :

- Ne faire qu’une recette à la fois et n’utiliser que 6-8 tasses de jus par recette (pour cette recette, j'avais 6 tasses). En plus grande quantité, cela augmente le temps de cuisson et augmente le risque de perte de saveur.

- Après la mise en pot, faire un traitement à l’eau bouillante de 10 minutes.

Source : Guide Bernardin de mise en conserve domestique

Pour vérifier la cuisson de la gelée, trois petits trucs :

• test du thermomètre : la gelée est prête lorsqu’elle atteint 220°F(104,4°C).

• verser une petite quantité du produit dans une soucoupe froide. Attendre quelques secondes. Passer le doigt dans la préparation refroidie. Si cela est pris en gelée, la gelée est prête.

• tremper une cuillère dans le mélange bouillant et en retirer une petite quantité. Laisser le liquide glisser le long de la cuillère. La gelée est prête quand les gouttes nappent la cuillère.





IMPRIMER LA RECETTE

11 commentaires:

  1. elle est très belle ta gelée Maripel et tes étiquettes aussi ou les prends-tu?

    Sakya

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Sakya!

    Merci beaucoup! Les étiquettes, j'ai pris le modèle ici ... Il y en a plein d'autres. C'est Fleuretta qui avait mis le lien de ce site sur le forum.

    http://www.michelleromy.com/etiquettes_confiture_conserves.php

    J'ai fait un copier/coller dans mon word, et ajouté la date. J'ai découpé par la suite, et collé avec de la colle en bâton. C'est pas mal artisanal mon affaire lol ;-)

    Passe une belle journée!

    RépondreSupprimer
  3. Wow!! Elle semble franchement délicieuse ta gelée et que dire des p'tits pots tout mignons:))

    Merci et bonne journée Maripel!!

    RépondreSupprimer
  4. Ta gelée me semble extraordinairement délicieuse et tentante à souhait! :)
    J'en voudrais bien un petit pot!!!
    Merci pour le lien des étiquettes, je trouve ça génial que tu nous partages cela, je vais pouvoir faire pleins de petits pots(si je commence à réaliser mes paniers de Noel bientôt il le faudrait bien!)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Lexibule!

    Merci! C'est gentil! Les ptit pots, ce ne sont que des pots Mason lol. C'est le couvercle qui fait Noël. Cela fait aussi partie de mes cadeaux gourmands du temps des fêtes. J'ai goûté à ma gelée, et je peux dire qu'elle est excellente. Il y a certaines années, où j'ai moins bien réussi mais ce n'était pas avec des McIntosh. Je préfère cette variété pour faire ma gelée, et je réussis bien.

    Bye

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Sara!

    Ça me fait plaisir de partager. Pourquoi je garderais ces infos pour moi quand je peux rendre service à d'autres. Si ça peut vous faciliter les choses, c'est bien tant mieux! S'il me reste des petits pots aux fêtes, j'en partagerais bien un avec toi lol. On n'est pas si loin l'une de l'autre lol

    bye

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Maripel, lorsque voius diite ''- Une ébullition lente au début (avant de mettre le sucre) détruit la pectine du jus des fruits.''
    Est-ce que vous voulez dire qu'il faut mettre le sucre avant une ébullition lente? pour ne pas perdre l'efficacité de la pectine?

    Merci

    Marc

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Marc!

    Non, on ne met pas le sucre avant. Ce que je veux dire, c'est qu'il faut obtenir rapidement l'ébullition. Et quand cette ébullition est obtenue, on ajoute le sucre. En espérant que c'est plus clair pour vous. :-)

    Une belle journée à vous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'ajoute une autre info. Vous devez ajouter le sucre graduellement, de telle sorte que vous avez toujours cette ébullition.

      Si vous avez d'autres questionnements, ne vous gênez pas.

      Supprimer
  9. Bonjour quelle variété de pommes dois-je prendre pour obtenir une gelée pâle. J'ai obtenu une gelée rouge avec la mcintosh. Merci

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour!

    Pour obtenir une gelée pâle, il vous faut choisir des variétés de pommes comme la Granny Smith, une pomme qui n'a pas de coloration rouge.

    RépondreSupprimer

Laissez votre trace...