vendredi 25 septembre 2020

GELÉE DE PIMENT JALAPENO



Fin août,  j'ai cuisiné une gelée de piment  dénichée chez Bernardin. Je voyais récemment mon amie blogueuse Esther vous présenter  une gelée de poivron qu'elle a dû reprendre. Comme Esther, j'ai eu des problèmes avec la prise de ma gelée. J'ai fait quelques recherches et lu qu'il me fallait attendre une quinzaine de jours pour être certaine que la gelée ne prenait pas, ce que j'ai fait. Et puis, il me restait à trouver la manière de reprendre cette gelée. À la différence d'Esther, la pectine que j'utilisais était liquide. J'ai trouvé sur la FAQ de Bernardin ce qu'il fallait faire. C'est ce qui m'a guidé. Pour le bénéfice de ceux qui pourraient comme moi rater leur gelée, je partage avec vous la façon de faire. On nous conseille de mesurer la quantité de liquide, et pour chaque tasse de gelée ratée (250 ml) d'y ajouter  3 c. à soupe (37 g) de sucre, 1 c. à thé (5 ml) de jus de citron ainsi qu' 1 c. à thé (5 ml) de pectine liquide. On fait bouillir à gros bouillon une minute, on écume et on met dans des pots stérilisés. On refait évidemment un traitement à l'eau bouillante comme indiqué dans la recette.

Ceci dit, je ne vous ai pas encore parlé de la fameuse gelée. Sur la photo, dans le petit bol, c'est le fond de marmite, et la gelée est très prise. C'est le risque d'avoir repris la gelée mais je n'avais pas le choix. Elle était définitivement trop liquide. Je n'ai pas osé ouvrir un pot pour vérifier mais ce dont je suis certaine, c'est qu'elle est délicieuse. La recette originale utilise des piments habanero. Comme j'ai quelques dégustateurs frileux avec le piment (dont je fais partie!), j'ai privilégié le piment jalapeno qui est un peu moins relevé, et que j'avais en quantité. La gelée n'est définitivement pas trop pimentée, et elle est exquise. Avec des craquelins et du fromage, ce sera un pur délice. Je destine ces petits pots de douceur pour mes cadeaux gourmands du temps des fêtes.


Ingrédients: 

- 1/3 tasse (55 g) d'abricots secs, tranchés finement 
- ¾ tasse (180 ml) de vinaigre blanc 
- ¼ tasse (32 g) d'oignon rouge haché finement 
- ¼ tasse (40 g) de poivron rouge coupé en petits dés 
- ¼ tasse (35 g) de piment jalapeno coupés fin (on nous dit de mettre les graines, mais je n'ai pas fait) (vous pouvez aussi utiliser à la place du piment habanero ou du piment Scotch bonnet) 
- 3 tasses (600 g)) de sucre granulé 
- 1 sachet (85 ml) de pectine liquide



Préparation : 

1. Placer 3 bocaux Mason propres de 250 ml (ou 6 de 125 ml) sur une grille dans une marmite à eau bouillante; couvrir les bocaux d'eau et porter à ébullition (180 ° F / 82 ° C). Mettez les bandes de vis de côté. Chauffer les disques d'étanchéité dans de l'eau chaude, non bouillante (180 ° F / 82 ° C). Garder les bocaux et les disques d'étanchéité au chaud jusqu'au moment de l'utilisation. 

2. À l'aide de ciseaux ou d'un couteau, couper les abricots en tranches de 1/8 po (0,3 cm). Mesurer dans une grande casserole profonde en acier inoxydable avec du vinaigre; laisser reposer 4 heures. 




3. Couper individuellement l'oignon et les poivrons épépinés en tranches de 1/8 po (0,3 cm); couper les tranches en dés de 0,3 cm (1/4 po). Mesurer chaque ingrédient; ajouter aux abricots. Incorporer le sucre. 

4. À feu vif, porter le mélange à ébullition à gros bouillon. Ajouter de la pectine liquide en pressant tout le contenu du sachet. Faire bouillir fort pendant 1 minute, en remuant constamment. Retirer du feu et écumer rapidement la mousse, si nécessaire. 


5. Verser rapidement la gelée chaude dans les pots chauds, en remplissant à moins de ¼ po (0,5 cm) du haut du bocal (espace libre). Essuyer le bord du bocal pour enlever tout résidu alimentaire. Centrer le disque de scellage à chaud sur le bord du bocal propre. Visser du bout des doigts la bande jusqu'au point de résistance. Remettre le pot rempli sur le support de la marmite. Répéter avec le reste de la gelée restante. 




6. Lorsque la marmite est remplie, la couvrir et porter l’eau à ébullition. À une altitude de 305 m (1 000 pi) ou moins, traiter à la chaleur - faire bouillir les bocaux remplis – pendant 10 minutes*. Retirer les bocaux en les tenant bien droit. Laisser refroidir debout jusqu’à ce que les couvercles scellés se courbent vers le bas, cela peut prendre environ 30 minutes. Ne pas resserrer les bagues. 

7. Lorsque les couvercles sont concaves mais pendant que la gelée est encore chaude, tenir soigneusement le bocal dans la main et sans bouger la bague ou le couvercle, tourner le bocal, le retourner ou lui faire une rotation pour bien répartir les solides de la gelée. Le pot peut être renversé pour un bref moment mais ne doit pas être laissé à l’envers pendant trop longtemps. Répéter cette opération durant toute la période de refroidissement de la gelée jusqu’à ce que les solides restent en suspension dans la gelée. 



8. Après 24 heures, vérifier le sceau. Les couvercles scellés sont courbés vers le bas. Retirer les bagues, essuyer et sécher les bagues et les bocaux. Ranger les bagues séparément ou les replacer sur les couvercles sans serrer. Mettre les étiquettes sur les bocaux et les entreposer dans un endroit frais et sombre.

Rendement : pour 3 pots de 250 ml ou 6 de 125 ml 

Source : Bernardin


IMPRIMER LA RECETTE

4 commentaires:

  1. Bonjour. J'ai fait cette gelée à quelques reprises sans problème. Je prévois la refaire prochainement. Merci pour les conseils. J'aime cette gelée avec du fromage de chèvre et même avec des oeufs le matin

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Dominique!

    Ce n'est pas ma première expérience avec la gelée. Je fais de la gelée de pommes depuis plus de 40 ans, ainsi que d'autres types de gelée. Je ne sais pas pourquoi cette dernière n'a pas pris. Ça me rassure de savoir que d'autres l'ont réussi. Merci pour les suggestions! C'est très apprécié. Et merci de votre visite!

    RépondreSupprimer
  3. Est-il possible de la servir avec pâtés etc..
    J'ai fait souvent votre gelée de poivrons publié il y a quelques années et je l'aimais bcp. Faudra voir si celle-ci la détrône... Elle me parait un peu plus compliquée..
    Merci pour le partage
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie!

      Je pense qu'elle serait excellente avec les pâtés. Plus complexe, pas vraiment. Il faut juste bouger les pots durant le refroidissement pour que les piments, le poivron et les abricots se répartissent dans le pot. J'ai eu un peu de malchance avec la non-prise de ma gelée, mais sinon c'était plutôt simple comme recette. :-)

      Supprimer

Laissez votre trace...