jeudi 21 mai 2020

CÔTES LEVÉES, SAUCE BARBECUE IMPÉRIALE


Cela faisait vraiment longtemps que j'avais cuisiné des "nonosses", en fait, pas loin de 6 mois. J'avais envie de tester une nouvelle recette, et me suis mise en mode recherche sur Pinterest. J'ai découvert cette recette d'Isabelle datant de plus de 10 ans. Je n'en revenais pas. Celle-là m'avait vraiment échappé. Les ingrédients de la recette étaient tous accessibles, alors pas d'hésitation! Je devais essayer. J'ai fait mariner quelques heures dans la sauce préparée, mais je vous conseille, si cela vous est possible, de faire mariner pendant au moins toute une nuit. Ces côtes levées sont à tomber. La chair se détache à la fourchette,  la viande est tendre et goûteuse, et sa petite sauce marinade un vrai délice.


Ingrédients : pour 4 portions

- Environ 4 lb (1.8 kg) de côtes levées de dos (coupées en section de 2 à 3 os)

Sauce : mélanger ensemble les ingrédients suivants …

- 1 tasse (250 ml) d’eau
- 1 tasse (180 g) de cassonade bien tassée
- 3 c. à soupe (45 ml) de ketchup ou sauce chili
- 3 c. à soupe (45 ml) de sauce soya
- 1 c. à thé (5 ml) de moutarde sèche
- 1 c. à soupe d'arrowrot (j’ai remplacé par la même quantité de fécule de maïs)
- ¼ tasse (60 ml) de vinaigre de vin rouge
- 1/3 de tasse (80 ml) de sauce Worcestershire
- 1 c. à thé (5 ml) de poudre chili
- 1 boite de 5,5 oz (154 g) de pâte de tomates



Préparation :

1. Faire bouillir les côtes levées pendant 1 h dans un court bouillon (j’ai couvert d’eau et ajouté 1 oignon, 1 carotte, une poignée de poireau haché vert foncé, 2 feuilles de laurier, 1 branche de céleri et ses feuilles).

2. Enlever la membrane gélatineuse sous les côtes.



3. Les mettre dans un plat allant au four, napper de sauce. (J’ai laissé mariner quelques heures mais on pourrait facilement laisser 24 heures)

4. Recouvrir d'aluminium et cuire trois heures à 300 ˚F (150 ˚C).



5. Retourner plusieurs fois durant la cuisson et enlever l'aluminium au bout de deux heures de cuisson, afin que les côtes levées soient bien caramélisées

Source : « Les gourmandises d’Isa »


IMPRIMER LA RECETTE

2 commentaires:

Laissez votre trace...