jeudi 28 décembre 2017

TERRINE DE PORC AU BRANDY ET CANNEBERGES


Elle me faisait de l’œil cette recette d'Anna Olsen découverte chez Caroline B. Je trouvais aussi cette terrine très festive avec les canneberges et les pistaches qu'elle contenait. Et puis, la préparation me semblait simple et accessible. Je n'ai pas hésité. Il me fallait juste attendre le temps des fêtes pour la cuisiner hihi. Remarquez, j'aurais pu la faire avant, mais je trouvais que cette période de l'année était le moment parfait et de circonstance pour la préparer. Je n'ai eu aucun problème à sa réalisation. Le temps de cuisson a été un peu plus long que mentionné cependant. Je l'ai dit récemment. Je me questionne sur la calibration de mon four. Refroidie, elle se tranche super bien. La texture est intéressante en bouche. Au début, je trouvais qu'elle goûtait peut-être un peu trop le brandy. Je n'étais pas certaine. J'ai eu besoin de goûteurs hihi qui m'ont confirmé qu'elle était excellente. J'avais en tête de présenter en bouchées apéritives le soir de Noël, ce que j'ai fait. J'ai coupé en petits carrés la terrine, et j'ai disposé sur des craquelins de fantaisie. J'y ai ajouté une toute petite touche de confit d'oignon. Il en faut vraiment peu, à peine le 1/4 d'une cuillerée à thé.  Ce pourrait être aussi un confit de canneberges comme un rappel des canneberges que la terrine contient, ou tout autre confit de votre choix. L'idée étant que ce soit sucré pour établir un contraste avec la terrine. J'ai eu beaucoup de succès avec cette terrine. Les convives en ont raffolé. Vous pouvez préparer votre terrine à l'avance et congeler, ce que j'avais fait il y a quelques semaines. J'avais  divisé en trois. Chaque tiers a été coupé en tranches d'environ 1/4 po (6,35 mm) et bien enveloppé. N'ayez aucune crainte. Cela n'a changé aucunement la texture de la terrine  Je n'ai pas pu photographier mes petites bouchées le soir du 25. Désolée! Vous avez quand même une bonne idée avec les explications que je vous ai données.


Ingrédients :

- 3 tasses (120 g) de mie de pain, en cubes de ½ po/1 cm
- ½ tasse (125 ml) de crème 35%
- 2 gros blancs d'œufs
- ½ tasse (72 g) de canneberges séchées
- 3 c. à soupe (45 ml) de brandy
- 1 lb (454 g) de porc haché (maigre pour moi)
- 1 c. à soupe (15 ml) de sel de céleri
- ½ c. à thé (2 ml) de poivre noir moulu
- ¼ c. à thé (1 ml) de cumin moulu
- ¼ c. à thé (1 ml) de muscade moulue
- ¼ c. à thé (1 ml) de tout-épice (allspice)
- ½ tasse (70) de pistaches (70 g)
- 10 à 12 tranches de prosciutto (mes tranches étaient larges, je n’ai eu besoin que de 6 tranches)


Préparation :

1. Dans un grand bol, remuer le pain avec la crème et les blancs d'œufs; laisser reposer 30 minutes. Passer au mélangeur; le pain devrait se défaire. Réserver.  

2. Préchauffer le four à 325°F (160°C).  

3. Laisser mariner les canneberges dans le brandy pendant 5 minutes.  

4. Au robot culinaire, mélanger le porc avec le sel de céleri, le poivre noir, le cumin, la muscade et le tout-épice.  

5. Ajouter le mélange de pain et pulser jusqu'à ce que le mélange ait une consistance crémeuse.

6. Ajouter le brandy dans lequel les canneberges ont trempé et pulser rapidement.  

7. Transférer le mélange de porc dans un grand bol et ajouter les canneberges et les pistaches.

8. Recouvrir le fond et les parois d'un moule à pain de papier parchemin et recouvrir toute cette surface de tranches de prosciutto. Verser le mélange de porc dans le moule à pain et recouvrir de prosciutto.




9. Placer une feuille de papier parchemin sur le dessus du moule et recouvrir le tout de papier d'aluminium.  

10. Déposer le pain sur une plaque à cuisson et mettre au four 60 minutes ou jusqu'à ce qu'un thermomètre indique une température de 165°F (74°C) (1 h30 pour moi). Laisser refroidir la terrine dans le moule à pain, démouler. Il faut que la terrine soit complètement refroidie avant de trancher.  



Suggestion pour le service : vous pouvez la servir sur des tranches de pain baguette; sur des craquelins seuls, ou avec une petite touche de confit d’oignon ou de canneberges, ou autre confit de votre choix. 

Note: la terrine se congèle bien; je vous conseille de la trancher avant.




Source: recette de Anna Olson vue chez Tomates cerises et Basilic

IMPRIMER LA RECETTE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre trace...