vendredi 20 novembre 2015

PETITS POTS DE « BUTTERSCOTCH »


En voyant cette recette de Cuisine futée parents pressés chez  Blanc-manger, je savais que je ne tarderais pas à la tester. Une gourmandise toute simple de préparation, pas trop riche en gras, et qui, j'en étais certaine, était délicieuse. En lisant les commentaires sur le blogue de Blanc-manger, j'ai constaté que plusieurs se plaignaient du fait que le sirop qu'on ajoutait au pouding coulait au fond. J'ai résolu le problème en réfrigérant le pouding jusqu'à ce qu'il soit entièrement froid. Le sirop n'a été préparé qu'après, et versé sur les noix et le pouding.  Parlant de ce sirop, je l'ai laissé réduire un peu plus que suggéré. Comme je le pensais, ces petits poudings sont vraiment très gourmands. La garniture de noix et le sirop se marient à merveille au pouding. Tout comme Blanc-manger, en gourmande que je suis hihi, j'ai regretté de ne pas avoir doublé la recette.


Ingrédients : pour 4 portions  

Butterscotch

- ¼ tasse (60 g) de beurre
- ½ tasse (90 g) de cassonade légèrement tassée
- 1 ½ tasse (375 ml) de lait
- 2 c. à soupe (30 ml) de fécule de maïs (maïzena)
- 2 c. à thé (10 ml) d’extrait de vanille pure  

Noix caramélisées

- ¼ tasse (34 g) de noix de Grenoble hachées
- 2 c. à soupe (23 g) de cassonade
- ¼ tasse (60 ml) d’eau
- Fleur de sel (facultatif) (pas mis)


Préparation :

1. Dans une casserole moyenne, faire fondre le beurre à feu doux. Ajouter la cassonade et fouetter pour bien intégrer.

2. En même temps, dans une grande tasse à mesurer (ou un bol à bec verseur), mélanger le lait, la fécule de maïs et la vanille. Réserver.  

3. Lorsque la cassonade est bien intégrée au beurre, verser lentement le mélange de lait en fouettant vigoureusement.  

4. Poursuivre la cuisson 5 minutes à feu moyen ou jusqu’à épaississement, en fouettant à quelques reprises pour obtenir la consistance d’un pouding.  

5. Verser la préparation dans 4 petits ramequins.


6. Préparer ensuite les noix caramélisées. Répartir les noix de Grenoble sur le pouding dans les ramequins.

7. Dans un petit poêlon antiadhésif, mélanger la cassonade et l’eau. Porter à ébullition à feu vif en remuant constamment. Lorsque la préparation bout à gros bouillons et devient sirupeuse, retirer du feu et verser sur les noix. (J’ai laissé réduire un peu)  

8. Ajouter une pincée de fleur de sel sur chaque portion si d.ésiré et réfrigérer jusqu’au moment de servir.  

Mon conseil : pour éviter que le sirop coule au fond des ramequins, réfrigérer les poudings jusqu’à froid avant d’y verser le sirop.

Se conserve 4 jours au réfrigérateur et ne se congèle pas.  

Source : Cuisine futée parents pressés


 IMPRIMER LA RECETTE

6 commentaires:

  1. Je l'avais vu à l'émission et elle me tentait pas mal! À la voir se promener comme ça sur les blogs, ça fait juste me confirmer que je dois vraiment la faire hihi! Bonne idée de réfrigérer la préparation! Sinon j'espère que tout est pas mal replacé de votre côté et que vous pouvez enfin passer à autres choses! xxxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Andréanne!

      En effet! La recette se promène beaucoup hihi. Tu ne devrais pas être déçue.

      En ce qui concerne l'incendie, tu es bien gentille de te préoccuper de mon sort. Disons que ce n'est pas encore terminé (rénos et règlement pour les assurances). Pour les rénos, c'est l'escalier qui a été refait mais pas complété.Les installateurs étirent ça en longueur, et on ne sait pas pourquoi. Ça fera un an en décembre que cet escalier a été commencé.

      Quant à nos assurances, on attend toujours le chèque final. On n'est pas riche, ni millionnaire, ni pauvre d'ailleurs, mais quand même! Ça devient abusif. Je ne voudrais pas être pauvre parce que je serais vraiment dans la dèche après cette épreuve. Nous avons hâte de passer à autre chose.Je garde le moral, mais je réalise que ce sinistre a laissé des traces sur nous.

      Passe une belle journée! :-)

      Supprimer
  2. Ohh lala! Comme c'est long tout ça! Ça devient vraiment abusif, on dirait que des fois ils ne comprennent qu'il y a des êtres humains derrière ça et qu'ils souffrent de cette situation :( je vous souhaite bon courage encore une fois! C'est beaucoup de choses à gérer ! Xxxxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Andréanne!

      Tu l'as dit! C'est ce qui a caractérisé toute cette épreuve. Nous avons eu à vivre de l'attente et des pépins tout au long. On se sentait comme en otage. Encore récemment, les choses qui se sont réglées l'ont été avec des anicroches. Ça use tout ça...

      Bon dimanche!

      Supprimer
  3. J'en salive encore, juste à regarder tes belles photos !
    La prochaine fois, je vais suivre ta méthode pour ce qui est du sirop. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ma belle!

      Merci du compliment! :-)
      Tu m'en reparleras certainement si tu essaies cette façon de faire.

      Supprimer

Laissez votre trace...