jeudi 29 janvier 2015

BOULETTES DE VEAU AUX OLIVES ET SAUCE TOMATE


Je commence à prendre une certaine routine dans le condo où nous sommes en ce moment. Je manque de plusieurs outils de mon quotidien, cela me limite pour certaines recettes, mais je m'en accommode. Je me cherche beaucoup par contre ayant perdu mes repères habituels. Pour cette recette dénichée chez IGA et préparée dans la cuisine du condo, je salivais à la lecture des ingrédients. Je n'avais aucun doute que ces petites  boulettes seraient très goûteuses. J'avais quelques réserves cependant quant à la quantité d'huile demandée pour la sauce. J'ai réduit de moitié sa quantité, mais je vous conseille vivement de réduire encore davantage. Pour tout vous dire, en fin cuisson, la sauce tomate nageait littéralement dans l'huile. Ceci dit, la sauce est vraiment très bonne et les petites boulettes sont excellentes. J'ai servi simplement avec des bouquets de brocoli. Vous pourriez servir avec des pâtes, ce devrait être vraiment très bon. Il est resté un peu de sauce que j'ai utilisé par la suite pour garnir une pizza que je vous présenterai prochainement. Cette recette est pour 8 portions. J'ai réparti dans deux plats, et congelé l'un des deux sans le fromage pour usage futur. Désolée pour mes lecteurs européens! Je n'ai pas ma précieuse balance pour leur donner des mesures précises des ingrédients. J'espère bien la récupérer à notre retour à la maison, sinon j'irai m'en racheter une rapidement lol. Les photos ne sont pas super géniales. Les pièces principales du condo où nous sommes ne bénéficient d'aucun ensoleillement, ce qui implique automatiquement l'utilisation du flash; ce que je déteste, mais je n'ai pas le choix. 


Ingrédients : pour 8 portions (32 boulettes, mais j’ai obtenu un peu plus ,soit 36 boulettes)  

Sauce tomate

 - 2 boîtes de 796 ml (28 oz) de tomates italiennes pelées (j’ai utilisé 1 boîte de tomates italiennes, et 1 boîte de tomates en purée)
- ½ tasse (125 ml) d’huile d’olive (j’ai mis ¼ tasse (60 ml) mais je vous conseille d’en mettre moins : 2 c. à soupe (30 ml) devrait être suffisant) 
- 3 gousses d’ail, hachées finement
- ½ c. à thé (2,5 ml) de sucre (miel pour moi)
- Au goût, sel et poivre  

Boulettes

 - 2 tranches de pain blanc sans croûte, coupées en cubes
 - ¼ tasse (60 ml) de lait
- ½ tasse (125 ml) d’olives Kalamata dénoyautées hachées (j’ai utilisé entièrement le contenu d’un pot de 250 ml)
- 1 lb (450 g) de veau ou de poulet haché
- 1 lb (450 g) de porc haché
- 1 c. à thé (5 ml) d’origan séché
- 2 jaunes d’œufs (j’ai mis 1 gros œuf)
- 1 (grosse) gousse d’ail, hachée finement
- Au goût, sel et poivre du moulin
- 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive
 - 4 tasses (environ 450 g) de fromage mozzarella ou provolone râpés (j’ai fait un mélange de cheddar et de parmesan) 

Sauce tomate  

1. Passer les tomates et leur jus au robot culinaire en actionnant par intermittence pour obtenir une purée grossière. On peut aussi utiliser un pilon à pommes de terre.  

2. Dans une casserole, chauffer l’huile à feu moyen. Y faire revenir l’ail en brassant jusqu’à ce qu’il soit doré. Ajouter les tomates, le sucre (miel), le sel et le poivre.  

3. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter doucement de 10 à 15 minutes (20 minutes).  

4. Rectifier l’assaisonnement au besoin.  

Boulettes

1. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).  

2. Faire tremper les cubes de pain dans le lait, puis les émietter avec les doigts.

3. Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients des boulettes à l’exception de l’huile d’olive et du fromage.

4. Cuire au micro-ondes ou à la poêle environ 30 ml (2 c. à soupe) du mélange de viande pour vérifier l’assaisonnement.  

5. Rectifier au besoin.  

6. Façonner des boulettes d’environ 1 ½ po (4 cm).  

7. Dans une grande poêle, faire cuire les boulettes dans l’huile d’olive en 2 ou 3 étapes si nécessaire.  

8. Dans un plat à gratin, verser la sauce tomate, y déposer les boulettes cuites et parsemer du fromage.

9. Cuire au four de 20 à 25 minutes jusqu’à ce que le fromage soit fondu et commence à dorer. Passer sous le gril du four (broil) au besoin (pas fait).  

10. Accompagner de rapini, de brocolini ou de pâtes courtes au beurre (brocoli pour moi).  

Astuce : Pour dénoyauter les olives, les placer dans un sac de plastique et les écraser à l’aide d’une boîte de conserve ou utiliser simplement un dénoyauteur.  

Pas de gaspillage : Récupérer le reste de sauce tomate et l’utiliser pour préparer un plat de pâtes express le lendemain, ou le congeler (le reste pourrait être aussi utilisé comme sauce à pizza).  

Note personnelle : j’ai réparti les boulettes et la sauce tomate dans deux plats distincts ; j’ai congelé l’un des plats sans le fromage.  

Source : déclinaison- José di Stasio sur IGA



IMPRIMER LA RECETTE

3 commentaires:

  1. Bisous de France Maripel courage ,
    se détacher des biens matériels
    et salutaire pour notre âme.

    RépondreSupprimer
  2. Courageuse Marie, elles ont l'air bien bonne ces boulettes. Je suis contente de constater que, malgré tout, tu continues à cuisiner et à nous en faire profiter. Ne lâche pas!
    Annlou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annlou!

      Il le faut bien. On mange à tous les jours. Je ne cuisine pas beaucoup de nouveautés cependant., mais quand même quelques unes. Merci de ta belle visite! :-)

      Supprimer

Laissez votre trace...