lundi 15 mars 2010

BISCUIT À MAMIE

Ce gâteau est comme boursoufflé lol. Disons qu'il aurait fallu que je répartisse ma pâte dans au moins deux moules à pain afin d'éviter que la pâte ne déborde sur les côtés à la cuisson et qu'elle ne fendille, mais je n'avais pas eu cette précision lorsque je l'ai fait. Je ne l'ai su qu'après lol.C'est  mon ami Pascal chez qui m'a fait déguster pour la première fois ce gâteau, une recette qui lui avait été transmise par une de ses mamies d'origine sicilienne. Étonnamment, son autre mamie faisait exactement la même recette.  La recette est  d'origine française mais je n'en sais pas davantage. Pascal me disait que j'étais la première personne à qui il transmettait cette vieille recette familiale, et il tenait à ce que je vous la présente sous l'appellation que sa famille utilise. Pourquoi "biscuit" pour ce qui me semble être un gâteau? Je sais que les Français utilisent souvent ce terme pour parler de gâteau, mais je ne sais pourquoi lol. Je remercie infiniment Pascal d'avoir partagé sa délicieuse recette! Ce biscuit est moelleux, léger et ce, fort probablement, grâce aux blancs d'œufs montés en neige.

Pascal me soulignait aussi que ce "biscuit" était assez versatile puisqu'on pouvait y ajouter de l'eau de fleur d'oranger,  ou encore des ananas ou bien des noix. Par contre, l'ajout de noix rendait le gâteau plus massif. J'ai choisi d'y ajouter de l'eau de fleur d'oranger, ce qui parfume subtilement. Vraiment très agréable! Mon mari gourmand y a ajouté un filet de sirop d'érable au service. Je verrais bien aussi servir ce gâteau avec des fruits dans le sirop, ou de la confiture. Si vous être plus conservateur, vous pouvez toujours y mettre un glaçage mais personnellement, j'ai adoré le manger seul. Miam!


Ingrédients :

- 250 g (2 tasses + 1 ½ c. à soupe) de farine
- 200 g (1 tasse – 2 c. à thé) de sucre (on peut en mettre moins : 150 g/ ¾ tasse)
- 4 œufs (blancs et jaunes séparés)
- 8 c. à soupe (120 ml) d’huile (de canola pour moi)
- 8 c. à soupe de lait
- 1 c. à thé (5 ml) rase de poudre à pâte (levure chimique)
- Pincée de sel
- Ajout 1 c. à thé (5 ml) d’eau de fleur d’oranger* (facultatif)


Préparation
:

1. Mélangez bien ensemble les jaunes d’œufs, le sucre, 4 c. à soupe (60 ml) de lait et 4 c. à soupe d’huile pendant au moins 5 minutes. Il faut que ça devienne presque blanc! (J’ai utilisé la mixette)

2. Dans un autre bol, battre les blancs d’œufs en neige avec une petite pincée de sel mais à peine!

3. Mélangez ensemble la farine et la poudre à pâte.

4. Au mélange de jaunes et sucre, ajoutez la farine et la poudre à pâte, le reste d’huile et de lait. (J’ai ajouté les liquides en premier, j’ai mélangé, et par la suite ajouté la farine. C’est aussi à cette étape que j’ai ajouté l’eau de fleur d’oranger).

5. Mettre ensuite les blancs en neige et mélangez délicatement. (J’ai utilisé une spatule perforée)

6. Mettre dans un moule** beurré et fariné. Laissez reposer 5 minutes dans le moule avant de mettre au four (préchauffé), à 325°F (163°C) environ 1 heure. Piquer avec couteau (ou un cure-dent) pour vérifier la cuisson.

*Variante : on peut ajouter de l’eau de fleur d’oranger, des noix ou des ananas au goût au mélange. Avec des noix, le mélange sera plus massif.

**Note : mon ami suggère d’utiliser 4 petits moules rectangulaires et d’y répartir équitablement la pâte. Les gâteaux seront beaucoup plus petits. Personnellement, je préfère opter pour deux moules à pain beurrés et farinés.

Source : une recette française transmis par Pascal G.


IMPRIMER LA RECETTE

6 commentaires:

  1. Très belle recette tu nous donnes là,merci beaucoup j'aime la texture vue sur les photos.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Diane!

    Merci!

    Si tu en fais l'essai, reparle-m'en.

    Bon lundi! :-)

    RépondreSupprimer
  3. Beau gros biscuit...
    Je t'en pique une tranche au passage!

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Blanc-manger!

    En effet! Pas mal gros, mais ben ben bon! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Cela ressemble beaucoup au biscuit de Savoie, c'est délicieux avec une crème au beurre au chocolat au milieu, une recette désuète et un peu oubliée en France.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Lulubelle!

    C'est en effet une vieille recette. Désuète, peut-être, mais c'est un gâteau que fait mon ami régulièrement lol. Il me disait qu'il l'arômatisait parfois de fleur d'oranger, et aussi de noix. Cela faisait cependant un gâteau plus massif. Comme vous le dites, cela ressemble beaucoup au pain de Savoie que je connais.

    Bye

    RépondreSupprimer

Laissez votre trace...