vendredi 17 octobre 2008

ASPERGES AU PROSCIUTTO


En parcourant les blogues à la recherche d’idées recettes, j’ai découvert chez Les carnets de miss Diane ces asperges au prosciutto. Je m’en suis inspirée pour cuisiner mes asperges. Miss Diane propose d’utiliser une huile dont elle donne la recette, et que j’ai conservée bien précieusement. Par contre, j’avais une huile italienne ((ingrédients: huile d'olive extra-vierge, herbes italiennes, ail) de Les douceurs de Julie (pas présentée sur son site qui ne doit probablement pas être mis à jour) qui me semblait appropriée pour apprêter mes asperges. Miss Diane fait cuire ses asperges au four et les enroule par la suite dans le prosciutto; j’ai procédé différemment en faisant cuire mes asperges enroulées dans le prosciutto. Le prosciutto devient tout croustillant. C’est un pur délice!

Ingrédients :

- asperges (la quantité dont on a besoin)
- Huile parfumée (à l’italienne pour moi, mais ce peut être la recette de «Les carnets de miss Diane»*, ou encore de l’huile d’olive tout simplement)
- quelques tranches de prosciutto
- Poivre

Préparation :

Bien laver les asperges et les égoutter. Casser le bout de la tige. Regrouper les asperges en petits fagots de 4-5 tiges. Badigeonner d’huile et enrouler dans une tranche de prosciutto. Bien poivrer. Badigeonner légèrement d’huile parfumée une plaque de cuisson, et étendre les petits fagots d’asperges. Cuire au four préchauffé à 425°F (218°C) de 15-20 minutes. Retourner les fagots à mi-cuisson pour qu’ils soient dorés des deux côtés.

Source : inspirée de «Les carnets de miss Diane» par Maripel

* HUILE ASSAISONNÉE

Ingrédients :

- 250 ml (1 tasse) d’huile d’olive extra-vierge
- 4 feuilles de laurier
- 2 branches de thym ou romarin
- 1 c. à table de piments rouges broyés
- 1 gousse d’ail écrasée

Préparation :

Mélanger tous les ingrédients dans une bouteille et laisser reposer, à couvert, pendant au moins 24 heures. Au bout de ce temps, on peut, si on le désire, retirer la gousse d’ail. Entreposer l’huile assaisonnée dans un endroit sombre et frais

Notes de miss Diane : elle suggère d’utiliser comme trempette, ou encore dans une salade, sur des crostini. L' usage de cette huile est illimité.

Source : Les carnets de miss Diane

IMPRIMER LA RECETTE

8 commentaires:

  1. cette belle recette d'asperges me donne envis;)

    Merci à toi et bon week-end!!

    RépondreSupprimer
  2. ..miamm..en plein dans mon goût cette tite recette!!..

    ..merci et bo dimanche;)

    ~nancy

    RépondreSupprimer
  3. Chère Maripel, c'est bien par hasard que je passe par chez toi ce matin. J'effectuais une vérification sur Google et me voilà sur un de tes billets sur lequel tu parles de moi. Je te remercie infiniment à la fois pour ton passage et pour le p'tit clin d'oeil!

    Petite question : c'est où exactemet l'Anse aux coques?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Miss Diane!

    Quel plaisir de te lire! Il était normal que je te cite puisque tu m'as inspirée.

    L'anse aux coques dont je parle n'est pas celui de Ste-Luce sur mer, un endroit bien répertorié, mais plutôt une petite anse nommée ainsi par les vieux de la place parce qu'on y partait autrefois à marée basse pour aller chercher les "clams". Cet endroit est à Trois-Pistoles. C'est mon père, de son vivant, qui m'avait appris. Il partait lui-même à marée basse pour aller recueillir ces clams. On ne peut malheureusement plus le faire aujourd'hui.

    Passe une belle journée! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Maripel, merci pour ce beau partage que j'avais manqué, ça semble vraiment délicieux :)

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Bridge!

    Ça fait plaisir! C'est une de mes manières préférées de les apprêter. J'espère que tu aimeras autant que moi

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Suzanne!

    En effet! C'est très gourmand. :-)

    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer

Laissez votre trace...