lundi 17 juillet 2017

CONFIT D’OIGNONS AUX POMMES À L’ÉRABLE


Depuis déjà plusieurs années, je prépare pour mes sacs gourmands du temps des fêtes un confit d'oignon. Récemment, je suis tombée par hasard sur celui-ci. La recette offrait un rendement énorme. J'ai réduit de moitié, et cela donne quand même une grosse quantité de confit. Vous pourriez réduire encore si vous le jugez nécessaire.  J'ai privilégié les oignons Vidalia pour la préparation. Ils sont plus sucrés que les oignons jaunes réguliers. Par contre, ils sont aussi plus juteux. Cela a joué sur le temps de cuisson de la première partie de la recette puisque j'ai dû le prolonger de façon significative. Il y avait vraiment beaucoup trop de liquide. Laissez ce jus s'évaporer un peu pendant la cuisson. Plutôt que le miel suggéré, j'ai utilisé du sirop d'érable. J'ai choisi des pommes Cortland pour agrémenter ce confit. Elles ont l'avantage de ne pas brunir lorsque tranchées, et se tiennent bien à la cuisson. Ce n'était pas précisé dans la recette originale, mais je vous conseille  de privilégier l'utilisation de pommes qui ont cette dernière caractéristique. Le rendement suggéré ne correspond pas vraiment à ce que j'ai obtenu. J'avais décidé d'empoter dans de plus petits pots, mais après avoir rempli 16 petits pots,  prise au dépourvu, j'ai dû me rabattre sur de plus gros pots pour vider ma marmite.

Je suis ravie du résultat obtenu. Ce confit est absolument  délicieux. Il accompagnera merveilleusement bien un burger, une grillade, et d'autres plats à votre convenance.


Ingrédients :

- ½ tasse (115 g) de beurre salé
- 5 lb (2,27 kg) d’oignons Vidalia (ou oignons jaunes) en fines tranches
- ½ tasse (125 ml) de vinaigre de cidre de pomme
- 1/3 tasse (80 ml) de sirop d’érable
- Au goût, sel et poivre
- 5 pommes, pelées, épépinées et coupées en cubes (j’ai utilisé des Cortland)

 
Préparation :  

1. Dans une grande casserole à fond épais, faire fondre le beurre à feu moyen-doux. Y ajouter les oignons et les cuire jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides, environ 25 minutes. Mélanger régulièrement. S’il y a formation de beaucoup de liquide, prévoir plus de temps de cuisson afin de réduire celui-ci. Dans mon cas, j’ai fait cuire 50 minutes.

2. Ajouter le vinaigre, le miel, le sel et le poivre. Mélanger et cuire environ 30 minutes à couvert, en brassant à quelques reprises.

3. Ajouter les pommes et poursuivre la cuisson à découvert pendant 30-40 minutes (jusqu’à cuisson complète des morceaux de pomme)  

4. Verser le confit dans des pots de type Mason chauds et stérilisés jusqu’à ½ po (1 cm) du bord. Sceller et stériliser.


5. Stériliser les pots en les immergeant dans de l’eau bouillante environ 5 minutes. Les disques doivent être neufs pour assurer un bon scellage. Les faire tremper dans de l’eau chaude avant de les utiliser.  
 
6. Remplir les pots en laissant un espace d’environ ½ po (1 cm).  

7. Refermer du bout des doigts les pots avec les disques et les bagues jusqu’au point de résistance.  

8. Immerger les pots dans l’eau bouillante et laisser bouillir au moins 15 minutes*.  

9. Au bout de ce temps, retirer du feu, ôter le couvercle et laisser reposer 5 minutes avant de sortir les pots de l’eau. Déposer sur un linge et laisser reposer durant 24 heures. Les disques devraient se courber vers l’intérieur et émettre un bruit sec : c’est signe que les pots sont bien scellés. Les pots se conservent un an dans un endroit sombre, frais et sec.  



*Note : ce traitement à l’eau bouillante est pour des pots de 250 ml. Dans mon cas, j’avais majoritairement des pots de 125 ml; j’ai fait un traitement de 10 minutes pour ces petits pots.  

Conseil : privilégiez des pommes qui se tiennent à la cuisson comme la Cortland, la Spartan, la Lobo, ou l’Empire.  

Rendement : j’ai obtenu 16 pots de 125 ml + 2 pots de 250 ml

Suggestion pour servir : ce confit d’oignons est délicieux dans un burger, dans un panini à la viande, dans des pâtes ou pour accompagner une viande grillée ou des craquelins et du fromage.  

Source : déclinaison d’une recette de IGA.net


IMPRIMER LA RECETTE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre trace...