lundi 1 juin 2015

TÊTES DE VIOLON AUX CLÉMENTINES


C'est avec bonheur que j'ai retrouvé les têtes de violon dans les frigos de  mon épicerie locale la semaine dernière. À chaque printemps, j'anticipe déjà leur arrivée. J'adore ces petites pousses de fougères-à-l'autruche que je dégustais déjà quand elles étaient pratiquement inconnues, et surtout bien avant qu'elles ne soient disponibles en épicerie. À chaque année, c'est un défi pour moi que de trouver une manière différente de les apprêter. J'ai trouvé ici cette belle idée d'entrée que j'ai bonifiée. Peu de préparation si ce n'est que de faire cuire les pousses, et de couper quelques ingrédients. Il ne reste qu'à disposer dans l'assiette, et le jour est joué. C'est tout simple, et très rafraîchissant. Le contraste du sucré salé de cette jolie entrée est harmonieux. Pour les amateurs, vous adorerez. C'est franchement délicieux.


Ingrédients :  

Calculer pour chaque portion

- 12-15 têtes de violon
- Quartiers de clémentine (2-3 clémentines devraient suffire pour quatre portions)
- Échalote sèche hachée finement (une échalote sèche devrait suffire amplement pour 4 portions)
- Un petit filet d’huile d’olive
- 2 tomates cerises coupées en deux
- Olive noire tranchée en rondelles
- Fleur de sel
- Poivre du moulin
- Ciboulette fraîche au goût


Préparation :  

1. Dans un sac, secouer vigoureusement les têtes de violon afin de retirer le maximum d'écailles. Nettoyer à grande eau, et couper les bouts brunâtres. Faire cuire cinq minutes à l’eau bouillante et égoutter. Remettre dans la casserole avec de l’eau bouillante salée et faire cuire 5 minutes de plus. Égoutter à nouveau et rafraîchir.  

2. Dans une assiette, disposer les têtes de violon et parsemer d’échalote sèche. Garnir de quelques quartiers de clémentines, des tomates cerises et de rondelles d’olives noires.  

3. Arroser d’un filet d’huile d’olive et presser le jus de quelques quartiers de clémentines dans l’assiette.

4. Poivrer au goût et parsemer de fleur de sel et de ciboulette fraîche (ou d’une autre herbe que vous aimez).

5. Servir aussitôt.

Source : déclinaison d’une recette de Richard De Blois sur Spa Eastman


 IMPRIMER LA RECETTE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre trace...