mardi 23 septembre 2008

Me voilà taguée!

Mon premier tague! Lol! Et c'est Tasse de thé et Vivianne qui me lancent la balle. Deux fois plutôt qu'une lol. Je dois remonter dans le temps, en 1998 plus exactement.

Il y a 10 ans...

La première chose qui me vient à l'esprit est le verglas de janvier 98 où une grande partie de la Rive-Sud métropolitaine fut plongée dans le noir durant plusieurs semaines. J'étais dans le triangle comme on l'a appelé. Une expérience marquante dans ma vie. Pas d'électricité pendant 21 jours! Pendant une semaine, j'ai vu comme plusieurs d'ailleurs, la glace s'accumuler, nos arbres ployer sous le poids de la glace, fendre ou bloguer le passage de notre entrée. Nous avons dû couper des arbres parce qu'ils devenaient dangereux. Un mari absent parce qu'il travaillait aux mesures d'urgence. Seule avec une ado de 13 ans à accomplir les tâches du quotidien compliquées par l'absence d'électricité. Heureusement, notre combustion lente faisait sa job, et nous tenait au chaud!


Au bout d'une semaine, j'invitais une amie et sa fille à venir nous rejoindre. Elles étaient dans une situation pathétique, essayant de maintenir tant bien que mal une maigre chaleur avec le feu d'un foyer. Les deux avaient besoin de chaleur, et moi de compagnie.


Vous allez rire, mais je n'ai jamais autant cuisiné que durant cette période . Il faut dire que j'étais bien équipée lol. J'avais deux caquelons à fondue, le dessus de mon combustion lente, ainsi qu'un genre de surface en téflon sur une base en céramique que je réchauffais avec un brûleur à caquelon. Un cadeau de noces qui traînait depuis plus de 20 ans dans le fond d'une armoire, et dont je ne m'étais jamais servi lol. J'ai fait cuire des saucisses, des oeufs, du poulet, des cubes de boeuf sur cette surface. Génial!





J'ai aussi fait cuire sur le combustion lente d'énormes marmites de soupe que je distribuais aux voisins et amis. J'ai en tête l'image d'une famille complète de voisins, amis s'attablant en plein après-midi dans ma cuisine pour déguster une soupe aux légumes pour se réchauffer. J'ai une amie très proche qui m'a surnommée durant cette période "La soupe communautaire" lol Ce sont aussi tous les repas partagés avec ma copine et sa fille que j'hébergeais. Nous nous sommes payés la traite, et prenions notre petit verre de rouge à tous les soirs lol.


Pour plusieurs, cette période a été difficile, voire même dramatique dans certains cas. Dans mon cas, ce fut une expérience humaine extraordinaire de solidarité, et de partage. J'étais prévilégiée. J'avais un toit, de la chaleur, de quoi manger et de la compagnie. Que demander de plus? Dans ce genre de situation, on revient aux besoins essentiels de base. Je garde en moi un souvenir très émouvant de cette période.


5 choses que j'ai faites aujourd'hui ...

Rien de bien original dans le quotidien d'une femme à la maison


1. J'ai déjeuné, et bu mes deux cafés de la journée
2. J'ai recueilli des tomates cerises ainsi que du persil et du basilic dans mon mini-potager
3. J'ai cuisiné une soupe, deux salades (les lunchs), fait mariner et cuire du poulet.
4. De la vaisselle!!! ( je n'ai pas de lave-vaisselle!)
5. Du lavage, et j'ai étendu à l'extérieur


3 plats que j'aime...

1. Les moules marinara
2. Un steak sur le barbecue
3. Spanakopita ( tarte aux épinards et feta à la grecque)


5 endroits où j'ai vécu...

1. Trois-Pistoles
2. Rimouski
3. Sherbrooke
4. St-Bruno
5. Là où je vis maintenant



Si j'étais riche...
Je voyagerais partout dans le monde. Je partagerais ma richesse avec les miens.



5 personnes à qui je transmets le tag ...

Les récits et les récettes de Markee
La popote de Maki
Saveurs et découvertes
Ma cuisine de tous les jours
Dans la cuisine de Tartine

4 commentaires:

  1. Le verglas c'étais en 98? Je ne me rappelle plus de l'année, tout ce que je puisse dire c'est qu'à cette époque j'avais fui le nid familial situé en plein dans le triangle pour m'exiler chez ma belle famille où là il y avait de l'électricité...j'avais pu passer de la rive-sud à la rive-nord juste avant qu'ils décident de fermer la 20...ouf!

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Tasse de thé!

    Oui, c'était en janvier 98, et ça fait déjà 10 ans! La 20, mais aussi certains ponts ont été fermés à un certain moment. La situation était chaotique, surtout la première semaine. On était complètement dépassé par les événements. C'était du jamais vu!

    RépondreSupprimer
  3. Voila j'ai répondu à ton tag avec plaisir! :) et je vais faire dodo, il va être minuit!Une chance que je travaille pas demain!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Maripel !

    100 ans plus tard dans les Maritimes, lol, j'ai répondu |

    RépondreSupprimer

Laissez votre trace...