jeudi 26 avril 2012

PILONS DE POULET AU TERIYAKI ET AU MIEL


Ne vous fiez surtout pas à la couleur de ces pilons de poulet pour juger de leur bon goût lol. Ils ont l'air cramé, mais ce n'est pas le cas. J'ai simplement fait mariner un peu plus  de 12 heures, et la chair a bruni tout simplement durant le marinage, et aussi à la cuisson. Inutile de vous dire que c'était d'une tendreté incroyable. C'est chez Sakya que j'ai déniché cette belle et délicieuse recette. J'avais doublé les quantités puisque j'avais un peu plus d'une vingtaine de pilons. Cela a fait beaucoup de bouillon à la cuisson, et j'ai dû en retirer une partie que j'ai simplement  fait bouillir dans une casserole pour épaissir, et servi dans une saucière pour le service. Ce mélange sucré salé est particulièrement bon. Nous nous sommes léchés les doigts lol. J'ai servi avec des légumes rôtis au four et des nouilles aux œufs nappées de bouillon. Miam!



Ingrédients :

- Sel et poivre du moulin
- 10 gros pilons de poulet pour un poids total de 2 ½ à 3 lbs (1,25 à 1,5 kg)
- 2 gousses d’ail pressées au presse ail
- 2 c. à soupe (30 ml) de gingembre frais râpé
- ½ tasse (125 ml) de sauce soya de bonne qualité
- 1 c. à thé (5 ml) d’huile de sésame grillé (pas plus c’est très goûteux)
- 1 c. à soupe (15 ml) d’huile de canola

- ¼ tasse (60 ml) de mirin (vin de riz)
- 1 c. à soupe (15 ml) de miel

Préparation :

1. Faire une marinade avec ces ingrédients (sauf le mirin et le miel) et verser sur les pilons de poulet dans un plat de verre ou sac de plastique hermétique. Réfrigérer pendant 1 heure en les tournant au moins 3 fois. (J’ai fait mariner toute une nuit.)

2. Déposer les pilons dans une grande cocotte ou plat allant au four les uns à côté des autres dans une seule rangée.

3. Prendre le mélange de la marinade et ajouter le mirin (vin de riz) et le miel

4. Bien mélanger et verser sur les pilons.

5. Cuire au four à 350 °F (180 °C) à découvert, pendant 1 heure 30 min plus ou moins selon la grosseur des pilons jusqu’à ce qu’ils soient bien cuits et que la viande se défait bien de l’os en les tournant 3 ou 4 fois pendant la cuisson.

6. À la fin de la cuisson, on peut ajouter un peu d’eau dans le fond pour qu’ils décollent bien et on aura une belle petite sauce à ajouter sur le dessus au service.

Source : « La cuisine en fête de Sakya »


IMPRIMER LA RECETTE

4 commentaires:

  1. Bonjour Maripel,
    Ça l'air délicieux, je ne peux que m'empêcher d'imager l'arôme que ça doit dégager...
    Tu mentionnes du miel, mais il n'y en a pas dans les ingrédients. Est-ce un oubli?
    Bonne journée,
    Tyna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maman Tyna!

      En effet! Lorsque j'ai cuisiné, cela embaumait la maison. Pour le miel, il faut regarder un peu plus bas, dans la préparation. J'ai respecté la présentation originale faite par Sakya, mais il est vrai que cela peut porter à confusion. Je vais corriger le tir. Merci! :-)

      Bonne journée!

      Supprimer
    2. Merci de la réponse! J'aurais sûrement remarqué quand je l'aurais fait... J'avoue ne pas avoir lu en détails la préparation. Au menu chez nous bientôt ;o)

      Supprimer
    3. Bonjour Maman Tyna!

      Comme tu le constates, j'ai fait le correctif dans la recette. Je me suis dit que cela pouvait porter à confusion pour certains, autant corriger pour que ce soit clair. :-) Ça m'a fait plaisir.

      Bonne journée!

      Supprimer

Laissez votre trace...